FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Edinson Cavani

Edinson Cavani.jpg
Photo: ©DR

 

Edinson Cavani

 

Edinson Roberto Cavani

Né le 14 février 1987 à Salto (URU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png Uruguayen, Attaquant, 1m88

Surnom: El Matador

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png en cours

 

2005/07 Danubio (URU) 30 matchs, 12 buts
(Championnat d'Uruguay: 25 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Uruguay: 5 matchs, 3 buts)
2007/10 Palerme (ITA) 117 matchs, 37 buts
(Championnat d'Italie: 109 matchs, 34 buts)
(Coupe d'Italie: 6 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
2010/13 SSC Naples (ITA) 138 matchs, 104 buts
(Championnat d'Italie: 104 matchs, 78 buts)
(Coupe d'Italie: 8 matchs, 6 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 8 matchs, 5 buts)
(Ligue Europa: 17 matchs, 14 matchs) 
2013/20 Paris SG (FRA) 301 matchs, 200 buts
(Championnat de France: 200 matchs, 138 buts)
(Coupe de France: 25 matchs, 16 buts)
(Coupe de la ligue: 18 matchs, 15 buts)
(Trophée des Champions: 4 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 54 matchs, 30 buts)
2020/? Manchester UTD (ANG) (en cours)
 
L’Uruguayen Edinson Cavani est un joueur à part. Capable d’inscrire des buts venus d’ailleurs, remarquable par son sens du sacrifice, illustré par ses replis défensifs incessants et son goût de l’effort, "El Matador" s’est aussi distingué par son sens de l'anticipation exceptionnel, mais aussi par ses incroyables manqués. Derrière cet attaquant redoutable, se cache un personnage aussi étonnant que détonnant, bien loin des footballeurs de son époque.
 
Né le 14 févier 1987 à Salto, petite ville de 100 000 habitants, au nord du pays et à la frontière de l’Argentine, il grandit dans une famille besogneuse de la classe moyenne. Son père Luis est un ancien footballeur. Il lui transmet la passion du ballon rond. Cavani passe son enfance sur les terrains de sa ville natale. Très vite repéré, le jeune joueur uruguayen fait ses débuts pro à l'âge de 19 ans avec le club de Danubio, situé à Montevideo. Il y passe deux saisons avant de traverser l'Atlantique et de rejoindre l'Italie, plus précisément à Palerme en Sicile. Mais il peine à trouver une place de titulaire. Il faudra attendre le départ de son coéquipier Amauri pour qu'il s'impose lors de la saison 2008. Il marque 14 buts cette année-là, ce qui lui vaudra le surnom d'El Matador grâce à sa faculté à pouvoir marquer facilement des pions. La saison suivante, Cavani garde le même rythme, marque 13 buts et aide son équipe à se qualifier pour la Ligue Europa. Ses exploits ne laissent pas les autres clubs italiens indifférents. En 2010, le natif de Salto signe à Naples pour 17 millions d'euros. Il s'impose rapidement et son arrivée dans la capitale du Sud, signe le début de la reconnaissance à l'international. Ses prestations sont remarquées et remarquables avec des buts à la pelle.Il possède même les faveurs de la mafia, en témoigne l’anecdote selon laquelle, en 2012, Maria Soledad (alors compagne de Cavani) se fait voler sa montre de luxe par un voyou que la mafia napolitaine livrera elle-même à la police. On ne s’attaque pas à El Matador. Surtout quand certains prêtres de la ville affirment que "Dieu lui-même se sert de Cavani pour marquer des buts." Dans le doute, on s’abstient.
 
Edinson Cavani.jpg
Photo: ©Getty images
 
Il entrevoit alors une nouvelle page de sa carrière et arrive au ​Paris SG en 2013, devenant cette année-là le transfert plus élevé de Ligue 1, pour un montant record de 64 millions d'euros. Il lui faut deux saisons au PSG pour dépasser le record de buts marqués par George Weah (55 buts) et rentrer dans le top 10 des meilleurs artificiers du club. Les saisons s’enchaînent mais ne se ressemblent pas. En 2016, il est replacé dans l'axe suite au départ de Zlatan Ibrahimovic et ne connait pas le même rendement en début de saison; Il finit néanmoins meilleur buteur de ​Ligue 1 grâce à d'excellentes performances. L'année suivante, les arrivées de Neymar et Mbappé, ne changent pas le rôle axial du joueur uruguayen. Cavani reste régulier. Ses 200 buts inscrits en 301 rencontres ont fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du PSG. Lorsqu’il faisait trembler les filets, "Edi" avait, souvent, pour habitude de poser son genou à terre et de tendre ses bras pour imiter le chasseur qui tire au fusil. Une célébration qui en dit long sur l’homme, les passions qui l’animent et les valeurs qu’il défend. Avec les Bleu et Rouge, il devient sextuple champion de France, et remporte quatre fois la Coupe de France et cinq fois la Coupe de la Ligue. Cependant, lors de l'exercice 2018-2019, Mauro Icardi rejoint la capitale et devient le concurrent direct de l’Uruguayen. Celui-ci n’arrive pas à garder sa titularisation, surtout avec ses nombreuses blessures.
 
Il se relance depuis à Manchester UTD. Arrivé en 2020 dans le nord de l’Angleterre, Cavani a planté 15 pions en 35 rencontres cette saison-là, dont quatre buts (ainsi que trois passes décisives, excusez du peu) lors de la double confrontation contre Rome en demi-finales de Ligue Europa, devenant ainsi à 34 ans et 74 jours, le joueur le plus âgé à marquer un doublé dans le dernier carré d’une grande compétition européenne, depuis Phillip Cocu en demi-finales de la Ligue des champions 2005 avec le PSV Eindhoven face au Milan AC.


10/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1159 autres membres