FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Enrique Guaita

Enrique Guaita.jpg
Enrique "Enrico" Guaita

 

Enrique Lucas Gonzales Guaita

Né le 15 juillet 1910 à Lucas González (ARG)

Décédé le 18 mai 1959 à Bahia Blanca (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m72

Surnoms: Indio, Corsario Negro

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 4 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections, 1 but)

(Copa America: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 21 janvier 1933 contre l'Uruguay (1-2)

Dernière sélection : le 1er février 1937 contre le Brésil (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 10 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 3 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Coupe Internationale: 2 sélections, 2 buts)

 

1931/33 Estudiantes (ARG) 65 matchs, 33 buts
1933/35 AS Roma (ITA) 60 matchs, 43 buts
1936/38 Racing Club (ARG) 57 matchs, 31 buts
1938/40 Estudiantes (ARG) 27 matchs, 9 buts
 
Oriundi des années 30, Enrique Guaita a connu une carrière courte mais bigrement brillante. Grand attaquant puissant et rapide, il a surtout été très bon de la tête et également assez malin sur le terrain. Membre du célèbre quintuor offensif des "Los Profesores" avec Ángel Lauri, Alejandro Scopelli, Alberto Zozaya et Manuel Nolo Ferreira à Estudiantes, il débarque en Europe en 1933 à l'AS Roma à prix d'or et devient le premier joueur du pays blanc et ciel à porter le maillot giallorosso. Malgré un court séjour de deux saisons, Il en a profité pour devenir le meilleur buteur de série A en 1935 avec 28 buts inscrits. Naturalisé italien sous le régime fasciste de Mussolini, il remporte la Coupe du Monde en 1934 après avoir ouvert les portes de la finale en demi grâce à son but libérateur face au grand favori de l'épreuve suprême, la Wunderteam de Matthias Sindelar. Le succès des transalpins chez eux sera de courte durée, puisqu’un an plus tard, en octobre 1935, la campagne d’Abyssinie commence. Pour ne pas être appelé à combattre en Ethiopie, il fuit la guerre par la France et rentre à bord d'un bateau en Amérique du Sud. Une fuite en avant qui montrera que l’appât du gain aura primé sur le sentiment patriotique. À son retour en Argentine, il joue au Racing Club avant de raccrocher les crampons dans son club formateur. Considéré comme l'un des meilleurs attaquants sud-américains passé par la Louve, "Enrico", comme le surnommé les italiens, s'éteint le 18 mai 1959 à l'âge de 48 ans.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1934 (Italie)

Vainqueur de la Copa America en 1937 (Argentine)

Vainqueur de la Coupe Internationale en 1933-1935 (Italie)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat d'Italie en 1935 (28 buts) (AS Roma)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde en 1934

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©El Grafico



15/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres