FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Friedhelm Konietzka

Friedhelm Konietzka.jpg
Friedhelm Konietzka

 

Friedhelm Konietzka

Né le 2 août 1938 à Lünen (ALL)

Décédé le 12 mars 2012 à Brunnen (SUI)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Attaquant, 1m77

Surnom: "Timo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 9 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 30 septembre 1962 contre la Yougoslavie (3-2)

Dernière sélection : le 24 avril 1965 contre la Chypre (5-0)

 

1958/65 Borussia Dortmund (ALL) 191 matchs, 145 buts
(Championnat d'Allemagne: 53 matchs, 42 buts)
(Oberliga Ouest: 107 matchs, 84 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 11 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Allemagne: 9 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 3 matchs, 1 but)
1965/67 TSV Munich 1860 (ALL) 59 matchs, 41 buts
(Championnat d'Allemagne: 47 matchs, 30 buts)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 8 matchs, 7 buts)
1967/71 FC Winterthur (SUI) ? matchs, 71 buts
1971/73 FC Zurich (SUI) 33 matchs, 6 buts
 
L'un des plus grands moments de sa carrière n'a jamais été immortalisé sur pellicule. Le 24 août 1963, Friedhelm Konietzka, surnommé « Timo » pour sa ressemblance avec le général soviétique Semyon Timoshenko,   a pourtant inscrit le tout premier but de l'histoire de la Bundesliga. C'était le 24 août 1963, le Werder Brême reçoit le Borussia Dortmund lors du premier championnat allemand. L'attaquant n'a même pas eu besoin d'une minute pour tromper la défense du Werder. "À l'époque, il n'y avait pas encore de caméras dans tous les stades. Nous jouions à Brême et les photographes se trouvaient derrière notre but ", racontait l'ancien international, il y a quelques années de cela. Si Dortmund perd ensuite (3 buts à 2), son but entre dans l'histoire et lui avec. Il avait inscrit 19 autres buts lors de cette saison-là, terminant deuxième du classement des buteurs derrière une autre légende, Uwe Seeler, du Hambourg SV. Sinon, "Timo" laisse derrière lui une carrière en jaune et noir bien remplie avec 145 buts en moins de 200 matchs avec le BvB, un titre de champion en 1963 et une coupe d'Allemagne en 1965. Après avoir raccroché les crampons, Konietzka, qui compte également neuf sélections pour 3 buts avec la RFA, avait embrassé la carrière d'entraîneur, entre 1971 et 1994, essentiellement en Suisse, où il résidait. Atteint d'un cancer incurable de la vésicule biliaire, il décide de se faire euthanasier en 2012 à Brunnen, en Suisse. Son histoire fait la une des journaux. L'ancien champion avait fait part de ses intentions : "Je tiens à remercier "Exit" (une association pour le droit à mourir) qui m'a libéré de mes souffrances lundi et qui m'a accompagné tout au long de ce chemin difficile. " L'ex-footballeur a donc mis fin à ses jours en ingérant un cocktail médicamenteux.
 
PALMARÈS
Champion d'Allemagne en 1963 (Borussia Dortmund) et 1966 (TSV Munich 1860)
Vice-champion d'Allemagne en 1961 (Borussia Dortmund) et 1967 (TSV Munich 1860)
Vice-champion de Suisse en 1972 (FC Zurich)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1965 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1972 et 1973 (FC Zurich)
Finaliste de l'Oberliga Ouest en 1961 et 1963 (Borussia Dortmund)


19/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres