FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gary Lineker

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7580171_201802105521838.jpg
Gary Lineker

 

Gary Winston Lineker

Né le 30 novembre 1960 à Leicester (ANG)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, avant-centre, 1m80, numéro 9

Surnoms: Garygol, Links, Mister Nice Guy

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 80 sélections, 48 buts

(Matchs amicaux: 36 sélections, 23 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 12 sélections, 10 buts)

(Qualif Euro: 12 sélections, 7 buts)

(Euro: 6 sélections)

(Coupe Rous: 3 sélections, 2 buts)

(Challenge Cup: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 26 mai 1984 contre l'Écosse (1-1)

Dernière sélection : le 17 juin 1992 contre la Suède (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png B: 1 sélection

 

1978/85 Leicester City (ANG) 216 matchs, 103 buts

(Championnat d'Angleterre: 89 matchs, 48 buts)

(Championnat d'Angleterre de D2: 105 matchs, 47 buts)

(Coupe d'Angleterre: 13 matchs, 6 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs, 2 buts)

1985/86 Everton (ANG) 52 matchs, 38 buts

(Championnat d'Angleterre: 41 matchs, 30 buts)

(Coupe d'Angleterre: 6 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs, 3 buts)

1986/89 FC Barcelone (ESP) 137 matchs, 52 buts

(Championnat d'Espagne: 103 matchs, 42 buts)

(Coupe d'Espagne: 10 matchs, 4 buts)

(Coupe des Coupes: 8 matchs, 4 buts)

(Coupe de l'UEFA: 16 matchs, 2 buts)

1989/92 Tottenham Hotspur (ANG) 138 matchs, 80 buts

(Championnat d'Angleterre: 105 matchs, 67 buts)

(Coupe d'Angleterre: 9 matchs, 3 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 16 matchs, 8 buts)

(Coupe des Coupes: 8 matchs, 2 buts)

1992/94 Nagoya Grampus Eight (JAP) 24 matchs, 8 buts

(Championnat du Japon: 18 matchs, 4 buts)

(Coupe de la ligue japonaise: 6 matchs, 4 buts)

 

Avec Gary Lineker, l'Angleterre a connu l'un de ses plus élégants artilleurs qui a fait tout le rayonnement des "Lions" lors des Coupes du Monde 1986 et 1990. Les buts, les coups francs et les mouvements offensifs n'ont eu aucun secret pour lui. Il avait un sens du but très aiguisé, grâce à sa vitesse, son intelligence et sa lecture du jeu. Également réputé pour son fair-play, l'attaquant anglais est l'un des rares joueurs à n'avoir jamais reçu ni de carton jaune, ni de carton rouge au cours de sa carrière. Fils de marchand de légumes, cet amateur de cricket commence sa carrière à Leicester City où il devient déjà un buteur très prolifique aux abords des années 80. Un an avant la Coupe du Monde au Mexique, il signe à Everton et connaît une saison remarquable. Il arrive à la phase finale avec deux distinctions: meilleur buteur du championnat anglais (30 buts avec Everton) et joueur anglais de l'année. Surnommé "Mister Nice Guy" pour son modèle de loyauté, Gary signe un triplé en une demi-heure face à la Pologne (3 buts à 0) au premier tour suivi d'un doublé en huitième de finale contre le Paraguay (3 buts à 0 également). https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7439047_201711080059512.jpgLe gentleman, éliminé en quart par les argentins dans un match entaché par la plus grosse faute d'arbitrage de l'histoire ("la main de Dieu"), compensera sa déception par le titre de meilleur buteur du tournoi (6 buts en 5 matchs), sa plus grande fierté. Repéré par le grand FC Barcelone, il débarque chez les Catalans dans la foulée du Mondial 86. Il rejoint deux compatriotes: l'entraîneur Terry Venables et le gallois Mark Hugues, joueur qui sera très complémentaire de Lineker. Et comme tout footballeur anglais qui se respecte, Gary désirait absolument jouer une Coupe d'Europe, compétition interdite à l'époque aux clubs anglais. Sa première saison est réussi avec 21 buts en 41 matchs, dont notamment un mémorable hat-trick contre le Real Madrid (victoire 3 buts à 2) qui restera historique. Mais les deux saisons suivantes sont très décevantes pour Gary qui décide de rentrer au pays, chez les Spurs de Tottenham (malgré l'intérêt de Manchester UTD). Malgré des difficulté personnelles (son fils est atteint d'une leucémie) on retrouve le Gary Lineker efficace comme jamais. Puis arrive le Mondial 90 en Italie. Un très beau tournoi où il transforme deux penaltys en quart face au Cameroun (3 buts à 2 après prolongations) mais échoue aux portes de la finale face au réalisme allemand. Malgré une égalisation à la 80ème minute après l'ouverture du score allemand par Andreas Brehme à la 60ème minute, les tirs au but sont fatales aux Three Lions (1-1 ap ; 3 tab à 4). Après cette douloureuse défaite, Gary Lineker donnera avec humour sa définition du football, restée fameuse:  "Football is a simple game: 22 men chase a ball for 90 minutes and at the end, the Germans always win " ("Le football est un sport simple : il se joue à 11 contre 11 pendant 90 minutes et à la fin, les Allemands gagnent toujours "). Malgré ce sentiment d'injustice, Lineker est le premier à reconnaître que l'Angleterre avait déjà eu de la chance d'accéder en demi-finale, après avoir commis l'erreur de sous-estimer le Cameroun au tour précédent. Il avait également admis plus tard qu'il avait été victime d'un "petit accident" au premier tour face à l'Eire (1-1). En plein match, il s'était fait... caca dessus. "Je ne me sentais pas très bien, raconte t-il avec humour. J'ai essayé de tacler un adversaire, mais je me suis tellement détendu en m'élançant que je n'ai pu me retenir. Heureusement que la nuit précédente, il avait plu sur le terrain, j'ai ainsi pu m'arranger. " Un fait de jeu difficile à oublier. Il tire sa révérence lors de l'Euro 1992 en Suède et termine sur une mauvaise note avec un tournoi décevant et une élimination en phase de poules. Avec la sélection anglaise, il inscrit 48 buts (un but derrière le légendaire Bobby Charlton) en 80 sélections. Il raccroche les crampons chez les japonais du Nagoya Grampus Eight et laisse plus de 300 buts dans les clubs qu'il a parcouru. Malgré cela, il n'a jamais joué de match de Coupe d'Europe des Clubs Champions et n’a également jamais remporté de championnat de première division. Tanpis, le prolifique buteur se tourne après sa carrière vers les médias. À la télévision, le présentateur star n’hésite d’ailleurs pas à s’exprimer sur divers sujets. Mais Gary Lineker ne se contente évidemment pas que de son rôle de journaliste. L'ancien international anglais fait aussi quelques apparitions dans une pièce de théâtre et dans un film, donne son nom à une marque de chips et travaille régulièrement pour des associations de bienfaisance.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1990 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe Stanley Rous en 1986, 1988 et 1989 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe des coupes en 1989 (FC Barcelone)

Vice-champion d’Angleterre en 1986 (Everton)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1988 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1991 (Tottenham Hotspur)

Vainqueur de la Charity Shield en 1985 (Everton)

Champion d’Angleterre de D2 en 1980 (Leicester)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’argent en 1986

Onze de Bronze en 1986

3ème meilleur joueur mondial de l’année FIFA en 1991

Meilleur Buteur de la Coupe du Monde en 1986 (6 buts)

Meilleur buteur du Championnat d’Angleterre en 1985 (24 buts), 1986 (30 buts) (Everton) et 1990 (24 buts) (Tottenham Hotspur)

Meilleur buteur du Championnat d’Angleterre de D2 en 1983 (26 buts) (Leicester)

Élu Footballeur de l’année FWA en Angleterre en 1986 et 1992

Élu joueur de l’année PFA en Angleterre en 1986

Élu joueur de l'année de Tottenham Hotspur en 1992

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1986

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 1986, 1990 et 1992

Nommé au FIFA 100

Prix du Fair-Play FIFA en 1990 pour n'avoir reçu ni carton jaune et ni carton rouge durant ses années de football

Prix Hommage FWA en 1997

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2003

Nommé citoyen d'honneur de la ville de Leicester en 1995

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère photo: ©BBC

- 2ème photo: ©EMPICS

 

VIDÉO




22/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres