FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Nagoya Grampus

Nagoya Grampus Eight.jpg
Nagoya Grampus

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4925141_201506194658413.png Nagoya Grampus Eight (名古屋グランパスエイト), fondé en 1939

Surnom: Grampus

Couleurs: rouge et orange

Clubs rivaux: Kashima Antlers, Toyota Industries SC

Stade: Toyota Stadium (45 000 places)

 

La création du club

 

Fondé en 1939 sous le nom de Toyota Motors SC, le club appartient au constructeur automobile et devient professionnel en même temps que le lancement de la J-League en 1993. Basé à Nagoya, ville industrielle coincée entre Osaka et Tokyo, où le baseball est roi, le club change de nom et devient le Nagoya Grampus Eight. Le nom provient de deux symboles de la ville. Grampus fait référence aux orques dorés ornant le château de Nagoya et Eight fait référence au Maru-Hachi, le symbole de la ville.

 

1995, L'arrivée de Arsène Wenger

 

- Cette année-là, Wenger pose ses valises à Nagoya. C’est le début de l’aventure du natif de Strasbourg au Japon. Confronté à la barrière de la langue, il a d’abord du mal à imposer sa patte. À force d’abnégation, l’homme transforme l’équipe et ses cadres. Le meilleur exemple est un nom connu du côté de Marseille: Dragan Stojkovic. Depuis son arrivée au Japon, le milieu de terrain yougoslave peine et n’a plus grand-chose à voir avec celui qui rayonnait sur les pelouses françaises. Sous les ordres de Wenger, il se relancera et finira finalement meilleur joueur du championnat en 1995 et 1996.  Il remporte même la Coupe de l’Empereur avant d’être logiquement nommé meilleur entraîneur de la saison 1995. La saison suivante, il continue sur sa lancée et Nagoya enchaîne avec la Supercoupe. Suffisant pour conquérir définitivement le cœur des Japonais.

 

Nagoya Grampus 1995.jpg

Photo: ©AFP

 

2010, Champion du Japon

 

Nagoya Grampus 2010.jpg

Photo: @Getty images

 

RECORDS


Plus large victoire: le 12 juillet 2014 contre Toyota SC (12-0)

Plus large défaite: le 21 janvier 1978 contre Fujita Industries SC (0-9)

Plus jeune joueur: Shumpei Naruse (JAP) 17 ans et 2 mois (le 18 mars 2018 contre Kawasaki Frontale)

Plus vieux joueur: Seigo Narasaki (JAP) 41 ans et 5 mois (le 17 septembre 2017 contre Kanazawa)

Plus jeune buteur: Taisei Fujita (JAP) 18 ans et 3 mois (le 6 mai 2000 contre Tokyo Verdy)

Plus vieux buteur: Keiji Tamada (JAP) 38 ans et 6 mois (le 3 novembre 2018 contre Vissel Kobe)

Record d'achat: Jô (BRE) 11 millions d'euros au Corinthians (2017)

Record de vente: Davi (BRE) 5,7 millions d'euros au Umm Salal (2009)

 

NAGOYA GRAMPUS ALL-STAR


GARDIENS

 

Yūji Ito (JAP) 
Seigō Narazaki (JAP)

 

DÉFENSEURS

 

Seiichi Ogawa (JAP)
Marcus Tulio Tanaka (JAP)
Takashi Hirano (JAP)
Masahiro Koga (JAP)
Kazuhisa Lijima (JAP)
Shōhei Abe (JAP)
Hayuma Tanaka (JAP)
Alexandre Torres (BRE)
Takahiro Masukawa (JAP) 
Gō Ōiwa (JAP)
Yusuke Nakatani (JAP)

 

MILIEUX

 

Naoshi Nakamura (JAP)
Jorginho Putinatti (BRE)
Tetsuya Okayama (JAP)
Taishi Taguchi (JAP)
Danilson Cordoba (COL)
Masanobu Izumi (JAP)
Masayuki Omori (JAP)
Yoshizumi Ogawa (JAP)
Tetsuya Asano (JAP)
Shigeyoshi Mochizuki (JAP)

 

ATTAQUANTS

 

Yasuyuki Moriyama (JAP)
Keiji Tamada (JAP)
Takashi Hirano (JAP)
Ueslei (BRE)
Kensuke Nagai (JAP)
Takafumi Ogura (JAP) 
Shigeo Sawairi (JAP)
Joshua Kennedy (AUS)
Kenji Fukuda (JAP)
 
ENTRAÎNEURS
 
Arsène Wenger (FRA)
 
Ils ont joué au Nagoya Grampus
 
Mitchell Langerack (AUS)
Eiji Kawashima (JAP)
Dido Havenaar (HOL)
Yutaka Akita (JAP)
Masaharu Suzuki (JAP)
Andrej Panadić (YOU)
Ko Ishikawa (JAP)
Yūji Sakakura (JAP)
Teruo Iwamoto (JAP)
Gabriel Xavier (BRE)
Tetsuya Asano (JAP)
Gérald Passi (FRA)
Kishō Yano (JAP)
Bernard Allou (FRA)
Tomoyuki Sakai (JAP)
Alex (JAP)
Donald-Olivier Sié (CIV)
Jungo Fujimoto (JAP)
Valdo (BRE)
Motohiro Yamaguchi (JAP)
Magnum (BRE)
Wagner Lopez (JAP)
Igor Burzanović (MON)
Jô (BRE)
Ivica Vastic (AUT)
Mū Kanazaki (JAP)
Marques (BRE)
Koji Noguchi (JAP)
Frodde Johnsen (NOR)
 
Ils ont débuté au Nagoya Grampus
 
Ken Ishikawa (JAP)
Tetsuo Nakanishi (JAP)
Maya Yoshida (JAP)
Akira Takeuchi (JAP)
Yukinari Sugawara (JAP)
Kei Yamaguchi (JAP)
Keisuke Honda (JAP)
Hisataka Fujikawa (JAP)
Keiji Yoshimura (JAP)
Keita Sugimoto (JAP)
Yōhei Toyoda (JAP)
 
Le plus capé de l'histoire de Nagoya Grampus
 
1) Seigo Narasaki (JAP) 660 matchs (1999-2018)
Seigo Narasaki.jpg
2) Naoshi Nakamura (JAP) 441 matchs (2001-2014)
3) Yoshizumi Ogawa (JAP) 377 matchs (2007-2016)
4) Tetsuya Okayama (JAP) 354 matchs (1992-2004)
5) Keiji Tamada (JAP) 351 matchs (2006-2014/2018)
 
Le meilleur buteur de l'histoire de Nagoya Grampus
 
1) Uéslei (BRE) 99 buts (2000-2005)
Uéslei.jpg
2) Keiji Tamada (JAP) 89 buts (2006-2014/2018)
3) Joshua Kennedy (AUS) 72 buts (2009-2014)
4) Tetsuya Okayama (JAP) 69 buts (1992-2004)
5) Yasuyuki Moriyama (JAP) 68 buts (1992-2004)
-) Dragan Stojkovic (YOU) 68 buts (1994-2001)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Nagoya Grampus


13/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1144 autres membres