Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Luis Regueiro

Luis Regueiro.jpg
Photo: ©EFE

 

Luis Regueiro

 

Luis Regueiro Pagola

Né le 1er juillet 1908 à Irun (ESP)

Décédé le 6 décembre 1995 à Mexico (MEX)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu gauche, 1m72

Surnom: "El corzo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 25 sélections, 16 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 13 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 22 mai 1927 contre la France (4-1)

Dernière sélection : le 3 mai 1936 contre la Suisse (2-0)

 

 Pays Basque

 

1925/31 Real Unión (ESP) 135 matchs, 97 buts
(Championnat d'Espagne: 53 matchs, 37 buts)
(Coupe d'Espagne: 35 matchs, 15 buts)
(Championnat régional de Gipuzkoa: 47 matchs, 45 buts)
1931/36 Real Madrid (ESP) 164 matchs, 88 buts
(Championnat d'Espagne: 92 matchs, 54 buts)
(Coupe d'Espagne: 29 matchs, 9 buts)
(Championnat régional du Centre: 43 matchs, 25 buts)
1938/39 CD Euzkadi (MEX) 10 matchs, 7 buts
1939/42 Asturias FC (MEX)
1942/44 Club América (MEX)
 
Cité parmi les premières figures de l'histoire du Real Madrid, Luis Regueiro a été l'un des meilleurs milieux axial d'Espagne d'avant la guerre civile.
 
Né à Irun, il débute dans sa ville natale avant de rejoindre en 1931 l'ancêtre du Real, le Madrid FC. Lors de sa première saison, le protégé de René Petit permet au club madrilène de terminer champion en étant invaincu. Au total, celui qu'on surnomme "le Chevreuil blanc" pour ses dribbles rapides s'offre deux Ligas et deux coupes nationales avec la Casa Blanca. Côté équipe nationale, il plante 16 buts en 25 sélections, lui qui possède un véritable sens du but. Entre-temps, la guerre civile éclate. Au Pays Basque, le ballon rond s’organise pour récolter de l’argent et aider la cause basque encerclée par l'armée franquiste et privée de l'appui d'une France non-interventionniste. Le gouvernement local décide de monter une sélection pour jouer à l’étranger. L'équipe “Euzkadi” est désormais lancé. En tournée dans toute l'Europe, le nouveau capitaine sillonne la France puis l'URSS avec son frère Pedro et les joueurs basques qui nourrissent alors en nombre les rangs de la Roja comme Isidro Langara. Cette sélection opte ensuite pour le Mexique, dont le gouvernement sympathise avec la cause républicaine. L'accueil est généreux, mais le football y est encore amateur. La sélection va y disputer une compétition officielle: le championnat de première division aztèque lors de la saison 1938-39. L’équipe porte le nom de “Club Deportivo Euzkadi” et termine vice-champion. Au terme du conflit, Luis séduit par son nouveau Monde reste et persiste dans les rangs du CF Asturias puis du Club América jusqu'en 1944. Après avoir raccroché les crampons, il investit dans des entreprises forestières et s'implante dans le pays aztèque. En 1995, Il décède dans la capitale mexicaine à l'âge de 87 ans de causes naturelles.
 
PALMARÈS
 
Champion d'Espagne en 1932 et 1933 (Real Madrid)
Vice-champion d'Espagne en 1934, 1935 et 1936 (Real Madrid)
Vice-champion du Mexique en 1939 (CD Euzkadi)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1927 (Real Unión), 1934 et 1936 (Real Madrid)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1933 (Real Madrid)
Vainqueur de la Coupe du Mexique en 1940 et 1941 (Asturias FC)
Vainqueur du championnat du Centre en 1932, 1933, 1934, 1935 et 1936 (Real Madrid)
Vainqueur du championnat de Guipúzcoa en 1926, 1928, 1930 et 1931 (Real Unión)


07/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres