Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Michel Stievenard

Michel Stievenard.jpg
Photo: ©FFF

 

Michel Stievenard

 

Né le 21 septembre 1937 à Waziers (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier gauche/Attaquant, 1m81

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 6 juillet 1960 contre la Yougoslavie (4-5)

Dernière sélection : le 9 juillet 1960 contre la Tchécoslovaquie (0-2)

 

1954/61 RC Lens (FRA) 203 matchs, 65 buts
(Championnat de France: 170 matchs, 43 buts)
(Coupe de France: 13 matchs, 5 buts)
(Coupe Charles Drago: 20 matchs, 17 buts)
1961/69 Angers SCO (FRA) 305 matchs, 69 buts
(Championnat de France: 235 matchs, 63 buts)
(Championnat de France de D2: 34 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 32 matchs, 5 buts)
(Coupe Charles Drago: 4 matchs)
1969/71 RC Ancenis (FRA)
1971/74 ES La Rochelle (FRA) 26 matchs, 2 buts
(Championnat de France: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 6 matchs, 2 buts)
1974/75 Olympique de Saumur (FRA)
 
Présent lors du premier championnat d'Europe des Nations en 1960, Michel Stievenard fera l'essentiel de sa carrière au RC Lens et à Angers.
 
Pur produit du Nord, il signe chez les Sang et Or à l'âge de 17 ans. Rapide, costaud avec un bon jeu de tête, ce joueur au style percutant et spectaculaire dispute plus de 200 matches entre 1954 et 1961, permettant au club de remporter quelques trophées annexes, comme la Coupe Charles Drago deux fois. Sélectionné pour disputer le tout premier Euro, il est appelé en renfort pour palier les blessures d'une équipe de France décimée (Just FontaineRaymond Kopa et Roger Piantoni absent). Il va connaître sa première sélection lors de cette compétition qui s’appelait alors "Coupe d’Europe des nations". Ses deux seules capes sous le maillot bleu en carrière – il a été présélectionné une dizaine de fois mais les remplaçants ne pouvaient pas entrer en cours de match à l’époque – auront été les deux matches de ce mini-tournoi. En 1961, le natif de Waziers quitte le Nord pour rejoindre Angers où il profitera d’une seconde jeunesse, reculant toujours plus sur le terrain au fil des années. Cet ailier gauche plus ou moins reconverti en arrière en fin de carrière plante une soixantaine de buts en 235 rencontres en D1 avec le SCO. Troisième en 1967, Angers descend à l'étage inférieur l'année suivante après douze saisons parmi l’élite. Le club angevin se remet toutefois rapidement de cette claque. En D2, les hommes de Louis Hon remporte le championnat avec 10 points d’avance sur leur voisin d'Angoulême et plante la bagatelle de 128 buts! Une saison exceptionnelle qui aurait pu se conclure en apothéose avec la Coupe de France. Le Sco se hisse en demi, faisant même trembler Marseille: nul 0-0 à l’aller devant 22 989 spectateurs à Jean-Bouin, défaite 2 buts à 1 au retour. Cette saison-là est la dernière comme professionnel de Michel Stievenard, à 33 ans.
 
PALMARÈS
 
4ème de l'Euro 1960 (France)
Vice-champion de France en 1956 et 1957 (RC Lens)
Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1959 et 1960 (RC Lens)
Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1957 (RC Lens)
Champion de France de D2 en 1969 (Angers SCO)


22/09/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1201 autres membres