Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Mohamed Aboutrika

Mohamed Aboutrika.jpg
Photo: ©Icon Sport

 

Mohamed Aboutrika

 

محمد أبو تريكة

Né le 7 novembre 1978 à Gizeh (EGY)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7437472_2017110624092.png Egyptien, Milieu offensif/Ailier, 1m83

Surnom: le Magicien

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7437472_2017110624092.png 100 sélections, 38 buts

(Matchs amicaux: 49 sélections, 17 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 25 sélections, 14 buts)
(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 10 sélections, 1 but)
(Coupe d'Afrique des Nations: 11 sélections, 6 buts)
(Coupe des Confédérations: 3 sélections)
(Jeux Arabes: 2 sélections)
 
1ère sélection : le 19 mars 2001 contre l'Estonie (3-3)
Dernière sélection : le 19 novembre 2013 contre le Ghana (2-1)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7437472_2017110624092.png non-officiel: 4 sélections

 

1997/03 Tersana (EGY) 52 matchs, 26 buts
2004/13 Al Ahly (EGY) 362 matchs, 156 buts
2013 Baniyas SC (EAU) (Prêt) 6 matchs, 2 buts
 
Footballeur hors pair, ancienne idole des Pharaons, Mohamed Aboutrika est probablement le meilleur joueur égyptien de l'histoire.
 
Né en 1978 à Gizeh sur la rive gauche du Nil, face au vieux Caire, le jeune crack est lancé par le Tersana SC à l'âge de 18 ans. Durant sept saisons, le meneur de jeu se développe et forge son art de la passe et de la frappe. Durant l'hiver 2003, il pose ses valises à Al-Ahly, formation la plus titrée au monde, et prend une part prépondérante dans une décennie truffé de succès et de trophées en pagaille. Sextuple champion d’Égypte, en plus de la coupe nationale à deux reprises et la Supercoupe quatre fois, il s'octroie cinq Ligue des champions africaines entre 2005 et 2013. Surtout, celui qu'on surnommait le "Magicien" devient peu à peu l’un des meilleurs buteurs de l’histoire de la compétition, record qu’il détient encore à ce jour avec 31 pions inscrits. On garde en souvenir notamment sa saison exceptionnelle en 2006, année où il termine meilleur buteur de la LDC, et inscrit le but de la victoire d'une volée magique à la 92ème minute du match retour (1 but à 0) face aux tunisiens du CS Sfaxien, après avoir été le buteur à l'aller (1-1).
 
Mohamed Aboutrika.jpg
Photo: ©2006 Getty images
 
Véritable génie dans le club africain du 20ème siècle, sa seule particularité est d'être un homme fier qui n’a jamais mis les pieds en Europe malgré son palmarès colossal. Tout sauf anodin car l'ancien maître à jouer d'Al Ahly a tout donné pour la terre de ses ancêtres. En équipe nationale, qu’il fréquente dès ses 23 ans, l'homme accumule 104 sélections et approche la barre des 40 buts sous le maillot des Pharaons. Le meneur de jeu parfois attaquant de soutien se distingue surtout par des passes, des dribbles mais surtout des buts ô combien importants. En 2006, pour sa première Coupe d’Afrique des Nations, il transforme le tir au but décisif face à la Côte d’Ivoire de Didier Drogba qui dira de lui plus tard qu’il est une légende. En 2008, il récidive, cette fois dans le jeu. À un quart d’heure de la fin de la rencontre, il exploite une des très rares erreurs de Rigobert Song et plante le seul but du match face au Cameroun offrant à l’Egypte une nouvelle CAN, la seconde consécutive. Un seul regret: ne pas avoir disputé de Coupe du Monde avec ses chers Pharaons. En février 2012, Mohamed annonce sa retraite à la suite des événements de Port-Saïd où de nombreux supporters d’Al-Ahly ont trouvé la mort sous les yeux impassibles, voire complaisants selon certaines versions, des forces de l’ordre. Mais ce héros du petit peuple reviendra sur sa décision sans avoir rien perdu de ses qualités. Car par la suite, le charisme, l'aura et la personnalité du joueur ont dépassé le strict cadre du ballon rond.
 
Sa conscience politique aiguë a débordé de la sphère sportive. Lors d'un match de la CAN 2008, il avait fait la une des journaux en révélant un T-shirt sous son maillot avec inscrit dessus en anglais et en arabe "Sympathize with Gaza" (solidarité avec Gaza) pour célébrer un but avec la sélection. En 2014, il avait décliné l'offre de jouer un "Match pour la paix" organisé à l'initiative du Pape François en raison de la présence du milieu israélien Yossi Benayoun, en postant un message sur Twitter de "ne pas se frotter avec des sionistes"… Et sur le plan de la politique nationale, Aboutrika avait apporté son soutien public, via un message vidéo posté sur YouTube, à la candidature de Mohamed Morsi, le candidat des Frères musulmans qui avait remporté les élections. Accusés de dérives dictatoriales, le militaire Abdel Fattah al-Sissi avait tout renversé par un coup d'État militaire. Cette fracture a forcé Aboutrika, devenu terroriste aux yeux de l'Égypte, à s’exiler au Qatar pour fuir la répression des morsistes par le camp d’al-Sissi. En exil au Moyen-Orient, il est devenu consultant pour la chaîne BeIN Sport, où il prodigue ses conseils et décrypte l’actualité du football, ne résignant toujours pas avec des prises de position qui lui valent encore quelques tourmentes. Loin d’une Égypte où il a longtemps connu ses plus grands succès.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 et 2008 (Egypte)
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 2005, 2006, 2008, 2012 et 2013 (Al-Ahly)
Vainqueur de la Supercoupe de la CAF en 2006, 2007, 2009 et 2013 (Al-Ahly)
3ème de la Coupe du Monde des clubs en 2006 (Al-Ahly)
Vainqueur de la Coupe du Golfe des clubs champions en 2013 (Baniyas SC)
Champion d'Egypte en 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 (Al-Ahly)
Vice-champion d'Egypte en 2004 et 2012 (Al-Ahly)
Vainqueur de la Coupe d'Egypte en 2006 et 2007 (Al-Ahly)
Finaliste de la Coupe d'Egypte en 2004 et 2010 (Al-Ahly)
Vainqueur de la Supercoupe d'Egypte en 2005, 2006, 2007, 2008 (finale non-jouée) et 2010 (Al-Ahly)
Finaliste de la Supercoupe d'Egypte en 2009 (Al-Ahly)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

Lion d'or africain en 2008
Élu joueur égyptien de l'année en 2005, 2006, 2007 et 2008
Élu Joueur inter-club africain de l'année en 2006, 2008, 2012 et 2013
Meilleur buteur de la Ligue des champions africaine en 2006 (8 buts) (Al-Ahly)
Meilleur buteur du championnat d'Egypte en 2006 (18 buts) (Al-Ahly)
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe des Confédérations en 2008
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 et 2008
Nommé dans l'équipe type de l'année de la CAF en 2006, 2008, 2012 et 2013


04/03/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1199 autres membres