FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Nîmes Olympique

Nimes Olympique.png
Nîmes Olympique

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Nîmes Olympique, fondé le 10 avril 1937

Surnoms: Les crocodiles

Couleurs: rouge et blanc

Clubs rivaux: Montpellier HSCFC SèteOlympique Alès

Stade: des Costières (18 482 places)

 

La création du club

 

Avant la fondation du club, un autre a été l’un des piliers du football français, le Sporting Club Nîmois. Il a participé au début du 20ème siècle au Championnat USFSA avant d'intégrer le championnat professionnel. Mais le club est dissout administrativement en 1935. Le 10 avril 1937, dans ce que l’on peut considérer comme la continuité du Sporting, une nouvelle entité est créée sous le nom de Nîmes Olympique.

 

1958, Vice-champion et finaliste de la Coupe de France

 

- Cette année-là, le club termine deuxième de la D1 et finaliste de la coupe de France.  Mais les Crocos peuvent nourrir, quelques regrets en ce qui concerne la finale de la coupe de France. Alors qu’ils affrontent Reims, le champion de France, les Nîmois sont rapidement réduits à dix après la blessure d’André Schwager (À cette époque, un joueur, même blessé, ne pouvait pas être remplacé!).La rencontre est donc faussée et Nîmes s’incline 3 buts à 1. À l’issue du match, Kader Firoud, l'entraîneur Nîmois déclare au journal l’Équipe: "On ne bat pas Reims avec dix joueurs ." La saison suivante, le duo d’attaquants Skiba – Akesbi fait un malheur avec 43 buts marqués en D1. Mais malgré un titre honorifique de champion d’automne, le club échoue encore à la deuxième place, derrière Nice. En l’espace de cinq saisons, les Crocos ont terminé trois fois deuxièmes de première division et deux fois finalistes de la coupe de France. En laissant parfois échapper des titres qui leur tendaient les bras.

 

Nîmes Olympique 1958.jpg

(De gauche à droite): Salaber, Barlaguet, Oualiken, Akesbi, Skiba, Bettache, Lafont, ?, Roszak, Venturi, Bandera, Duc, Rahis, K. Firoud (ent.)

Photo: ©L'Équipe

 

1972, Vice-champion de France

 

En championnat, les Crocos terminent second derrière Marseille. Mais cette exercice-là surtout, le club devient le premier club Languedocien à se qualifier pour une coupe d’Europe. Le 14 septembre 1971, les Crocos font leurs débuts continentaux au Portugal. Ils s’inclinent 1 but à 0 face au Vitoria Setubal mais au match retour, les hommes de Kader Firoud prennent leur revanche 2 buts à 1. Mais au bénéfice du but marqué à Nîmes les Lusitaniens continuent l’aventure, pas les Nîmois. 

 

Nîmes Olympique.jpg

(haut, de gauche à droite): Martinelli, Adams, Betton, Augé, Kabile, Odasso

(bas, de gauche à droite): Pircalab, Voinea, Vergnes, Mezy, Bonnet

Photo: ©Football Magazine

 

1996, Finaliste de la Coupe de France

 

- Alors en National, le Nîmes Olympique se hisse jusqu'en finale de la compétition. Les Gardois, qui comptent dans leurs rangs un certain Cyril Jeunechamp, éliminent Saint-Étienne dès les seizièmes de finale (3 buts à 1). Suivront notamment Strasbourg en quarts (3 buts à 2) et Montpellier en demi (1 but à 0), avant une défaite en finale contre Auxerre après avoir pourtant mené au score (perdue 2 buts à 1). Si la déception est forte, Nîmes hérite grâce à son parcours et à la présence du Champion de France 2006 en finale d’un billet pour la Coupe de l’UEFA.

---> À voir: les plus grandes surprises de l'histoire du football

 

Nimes 1996.jpg

Photo: ©Picasa

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Vice-champion de France en 1958, 1959, 1960 et 1972

Finaliste de la Coupe de France en 1958, 1961 et 1996

Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1956

Finaliste du Challenge des champions en 1958

Champion de France de D2 en 1950

Vice-champion de France de D2 en 1968 et 1991

Champion de France de National en 1997 et 2012

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1972

Finaliste de la Coupe des Alpes en 1976 et 1980

 

RECORDS


Plus large victoire: le 6 juin 1948 contre Angoulême (11-1)

Plus large défaite: le 28 décembre 1947 contre Bordeaux (6-0)

Plus jeune joueur: Philippe Toledo (FRA) 17 ans et 5 mois (le 18 mai 2001 contre Sochaux)

Buteur le plus jeune: Yan Jouffre (FRA) 17 ans et 8 mois (le 9 avril 2002 contre le RC Strasbourg)

Buteur le plus âgé: Toifilou Maoulida (FRA) 36 ans et 10 mois (le 15 avril 2016 contre Tours)

Record d'achat: Lamine Fomba (FRA) 4 millions d'euros à Auxerre (2019)

Record de vente: Téji Savanier (FRA) 9,5 millions d'euros à Montpellier (2019)

 

NÎMES OLYMPIQUE ALL-STAR


GARDIENS

 

Louis Landi (FRA)

Alexandre Roszak (FRA)

Stéphane Dakowski (FRA)

 

DÉFENSEURS



Jean-Pierre Adams (FRA)

André Campo (FRA)

Mustapha Bettache (MAR)

Benoît Poulain (FRA)

Christophe Zugna (FRA)

Anthony Briançon (FRA)

Stanislas Golinski (FRA)

José Luis Cuciuffo (ARG)

Maurice Lafont (FRA)

Jan Poortvield (HOL)

Henri Augé (FRA)

Johnny Ecker (FRA)

André Kabile (FRA)

Daniel-Charles Alfred (FRA)

Bernard Boissier (FRA)

 

MILIEUX

 

Kader Firoud (ALG/FRA)

Alain Garnier (FRA)

Luizinho da Silva (BRE)

Nicolas Benezet (FRA)

René Girard (FRA)

Jan Domarski (POL)

Pierre Barlaguet (FRA)

Cyril Jeunechamp (FRA)

Michel Mezy (FRA)

Téji Savanier (FRA)

Alain Garnier (FRA)

Pires Constantino (BRE)

Jean Bandera (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

Bernard Rahis (FRA)

Joseph Ujlaki (FRA)

Theo Timmermans (HOL)

Christian Perez (FRA)

Gilbert Marguerite (FRA)

José Parodi (PAR)

Henri Skiba (FRA)

Lamine Sakho (SEN)

Paul Chillan (FRA)

Jacky Vergnes (FRA)

Marcel Rouvière (FRA)

Hassan Akesbi (MAR)

Renaud Ripart (FRA)

Patrick Cubaynes (FRA)

 

ENTRAÎNEURS

 

Pierre Barlaguet (FRA)

Abdelkader Firoud (ALG/FRA)

Pierre Pibarot (FRA)

 

Équipe Type

 

Nimes Olympique.png

 

Ils ont joué au Nîmes Olympique

 

Pierre Bernard (FRA)

Féthi Harek (ALG)

Franck Touron (FRA)

Mamadou Seck (SEN)

Haris Duljević (BOS)

Laurent Blanc (FRA)

Jacko McDonald (IRL)

Albert Fornetti (FRA)

Birger Meling (NOR)

Franck Lucchesi (FRA)

Liassine Cadamuro (ALG)

Mécha Baždarević (BOS)

Jean-Louis Zanon (FRA)

Omar Belbey (ALG)

Vincent Bracigliano (FRA)

Andrés Cubas (PAR)

Sidy Sarr (SEN)

José Daniel Ponce (ARG)

Salah Djebaïli (ALG)

Ton Lokhoff (HOL)

Josip Pirmajer (YOU)

Bruno Pabois (FRA)

Rabah Gamouh (ALG)

Sada Thioub (SEN)

Jean-Marc Ferratgé (FRA)

Larry Azouni (TUN)

Wilson Oruma (NIG)

Philippe Vercruysse (FRA)

Friedrich Kominek (AUT)

Zinedine Ferhat (ALG)

Rachid Alioui (MAR)

Mickaël Pagis (FRA)

Ion Pîrcălab (ROU)

Djamel Menad (ALG)

André Schwager (FRA)

Adolf Scherer (TCH)

Jacques Bonnet (FRA)

Umut Bozok (TUR)

Mustapha Merry (MAR)

Kristen Nygaard (DAN)

Denis Bouanga (GAB)

Amokrane Oualiken (ALG)

Toifilou Maoulida (FRA)

Fadil Vokrri (YOU)

Jorge Dominguez (ARG)

Eric Cantona (FRA)

Jonathan Ayité (TOG)

Florea Voinea (ROU)

Steve Mounyié (BEN)

Mahi Khennane (ALG)

 

Ils ont débuté au Nîmes Olympique

 

Gilles Morisseau (FRA)

Paul Sinibaldi (FRA)

Jean-Pierre Betton (FRA)

Sofiane Alakouch (FRA)

Bruno Devot (FRA)

Faouzi Mansouri (ALG)

Anthony Vosalho (FRA)

Théo Valls (FRA)

Jean-Marice Marcellin (FRA)

Jacky Novi (FRA)

Renaud Cohade (FRA)

Jean-Victor Bandera (FRA)

Aziz El Ouali (MAR)

Antonin Bobichon (FRA)

Emilio Salaber (ESP)

Yan Jouffre (FRA)

Abder Ramdane (FRA)

Hassan Kachloul (MAR)

Frédéric Piqionne (FRA)

Ali Boulebda (ALG)

Ahmed Maharzi (FRA)

Andy Delort (ALG)

 

Le plus capé de l'histoire du Nîmes Olympique

 

1) André Kabile (FRA) 431 matchs (1964-1979)

Andre Kabile.jpg

2) Louis Landi (FRA) 371 matchs (1959-1960/1961-1976)

3) Pierre Barlaguet (FRA) 370 matchs (1953-1966)

4) Michel Mezy (FRA) 307 matchs (1965-1975/1977-1979)

5) Bernard Boissier (FRA) 289 matchs (1972-1981)

 

Le meilleur buteur de l'histoire du Nîmes Olympiques

 

1) Hassan Akesbi (MAR) 119 buts (1955-1961)

Hassan Akesbi.jpg

2) Bernard Rahis (FRA) 104 buts (1954-1962)

3) Jacky Vergnes (FRA) 72 buts (1970-1973)

4) Marcel Rouvière (FRA) 57 buts (1948-1955)

-) Gilbert Marguerite (FRA) 57 buts (1975-1981)

 

Autres

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS RÉSERVES/JEUNES


Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1961, 1966, 1969 et 1977

Finaliste de la Coupe Gambardella en 2004

Champion de DH Ligue Sud-Est en 1956 et 1967

Vainqueur de la Coupe du Languedoc-Roussillon en 1992 et 2003

Vainqueur de la Coupe Gard-Lozère en 1959, 1961, 1964, 1966, 1970, 1985, 1988, 1992, 2006, 2010 et 2015

 

SOURCES/RESSOURCES


- Nîmes Olympique

- Planète Nîmes Olympique



20/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres