FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Rafael Moreno Aranzadi

Rafael Moreno Aranzadi.jpg
Rafael Moreno Aranzadi

 

Rafael Moreno Aranzadi

Né le 23 mai 1892 à Bilbao (ESP)

Décédé le 1er mars 1922 à Bilbao (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m54

Surnom: "Pichichi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 5 sélections, 1 but

(Jeux Olympiques: 5 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 août 1920 contre le Danemark (1-0)

Dernière sélection : le 5 septembre 1920 contre les Pays-Bas (3-1)

 

1911/21 Athletic Bilbao (ESP) 89 matchs, 78 buts

 

Ce n'est ni un oiseau chétif brésilien, ni un plat traditionnel péruvien. Le "Pichichi" désigne le meilleur buteur du championnat d'Espagne depuis 1929. Cette récompense a été instituée en hommage à Rafael Moreno Aranzadi, surnommé depuis toujours "Pichichi" par son entourage en raison de sa stature. Rafael Moreno Aranzadi.jpgCulminant à 1 mètre 54, le Basque bondissant ne se privait pourtant pas d'empiler les buts face à d'immenses gardiens. Dans la ville de Bilbao, Rafael Moreno Aranzadi voit le jour au sein d’une famille aisée. Neveu du philosophe Miguel de Unamuno, le jeune Rafa n’est pas branché école, mais adore jouer au football dès l’heure de la récréation. Dans les cours, Rafael Aranzadi se distingue balle au pied, brimant les camarades-adversaires des institutions scolaires voisines. Tellement doué, le jeune attaquant intègre l’Athletic Club en 1911. Doté d’une frappe de balle foudroyante et capable de passer en revue l’équipe adverse sans cligner de l’œil, Ce joueur reconnaissable par son foulard blanc enroulé autour du crâne durant les matchs devient ainsi la première grande vedette espagnole. Le Pichichi fut le premier buteur de la Cathédrale de San Mamés et fait trembler les filets 2 fois avant le premier quart d’heure de jeu lors de son premier match officiel face au Real Madrid. En dix saisons avec les Leones l’attaquant de vocation marque 78 buts en 89 matchs. Dix années riches, puisque Rafael Moreno remporte aussi quatre Coupes d’Espagne quand le championnat national n’existait pas encore (1914, 1915, 1916 et 1921). Le symbole vivant d’une glorieuse époque également pour l’Espagne, puisqu’il apporta une médaille d’argent à son pays, la première de son histoire, lors des Jeux Olympiques de 1920 à Anvers. Cette compétition fut son Chant du Cygne, le joueur abandonne sa carrière l’année suivante avant d'être emporter par le typhus en 1922 à 29 ans; comme les mythes ne peuvent par définition s’éteindre, le Pichichi eut le droit à un ultime hommage du peuple basque, une messe dans l’enceinte même du stade, pour qu’à jamais son aura et sa virtuosité guident les joueurs dans l’adversité. À ce jour, comme un clin d'oeil à Aranzadi et à son club fétiche, c'est un autre joueur de Bilbao, Telmo Zarra, qui détient le record de titres de "Pichichi", avec 6 trophées glanés après-guerre. Il est rattrapé depuis par un certain Lionel Messi.

 

PALMARÈS


Médaille d'argent des Jeux olympiques d'Anvers en 1920 (Espagne)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1914, 1915, 1916 et 1921 (Athletic Bilbao)

Vainqueur du championnat régional de Vizcaya en 1914, 1915, 1916, 1920 et 1921 (Atheltic Bilbao)



18/02/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 989 autres membres