FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ray Wilkins

Ray Wilkins.jpg
Ray Wilkins

 

Raymond Colin Wilkins

Né le 14 septembre 1956 à Hillingdon (ANG)

Décédé le 4 avril 2018 à Tooting (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Milieu de terrain, 1m73

Surnom: "Butch"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 84 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 35 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections)

(Coupe du Monde: 7 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

(Euro: 3 sélections, 1 but)

(British Home Championship: 18 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 mai 1976 contre l'Italie (3-2)

Dernière sélection : le 12 novembre 1986 contre la Yougoslavie (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U23: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U18: 6 sélections, 3 buts

 

1973/79 Chelsea (ANG) 198 matchs, 34 buts
(Championnat d'Angleterre: 95 matchs, 12 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 84 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Angleterre: 12 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 7 matchs, 2 buts)
1979/84 Manchester UTD (ANG) 194 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre: 160 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 15 matchs, 1 but)
(Charity Shield: 1 match)
(Coupe des Coupes: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1984/87 Milan AC (ITA) 73 matchs, 2 buts
1987 Paris SG (FRA) 13 matchs
1987/89 Rangers (ECO) 106 matchs, 4 buts
(Championnat d'Écosse: 70 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Écosse: 9 matchs)
(Coupe de la ligue écossaise: 10 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
1989/94 Queens Park Rangers (ANG) 182 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre: 154 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 13 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 15 matchs, 1 but)
1994 Crystal Palace (ANG) 1 match
1994/96 Queens Park Rangers (ANG) 25 matchs
(Championnat d'Angleterre: 21 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs)
1996 Wycombe Wanderers (ANG) 1 match
1996/97 Hibernian (ECO) 16 matchs
1997 Millwall (ANG) 3 matchs
1997 Leyton Orient (ANG) 3 matchs
 
Ancienne gloire de Chelsea, de Manchester UTD et de l'Angleterre, Ray Wilkins était l'un des milieux les plus complets de sa génération. Né à Hillingdon, dans l'est londonien, il était le fils de George, lui-même ancien footballeur professionnel dont trois autres fils, Graham, Dean et Stephen, ont eux aussi fait carrière. Avec un tel pedigree, le destin de Wilkins semble tout tracé et son talent ne met pas longtemps à exploser. Formé et révélé à Chelsea, il s'accroche le brassard au bras à l'entrée de Stamford Bridge en 1977, à 18 ans à peine. Ray Wilkins.jpgCertes, Chelsea n'était pas encore Chelsea. Mais Ray Wilkins était déjà Ray Wilkins. Milieu actif à la technique sûre et à l'intelligence affirmée, "Butch" dispose également d'une grande qualité de passe et d'un coup d'oeil rare. Milieu des Blues entre 1973 et 1979, l’Anglais a ensuite rejoint Manchester United pendant cinq saisons et a remporté une coupe d'Angleterre en 1983. Après cela, il décide de s'exiler en Italie en 1984 au Milan AC. D'ailleurs, il y joue avec son ami Mark Hateley. Avec le maillot rossonero, il va disputer trois saisons, mais ne va strictement rien gagner. Il s’agit en effet d’une période peu glorieuse pour les Milanais, puisque leur palmarès reste totalement vierge de 1979 à 1988. Néanmoins, Wilkins pourra se vanter d’avoir vécu un moment historique: l’arrivée à la tête du club d’un certain Silvio Berlusconi. Ne pouvant assouvir sa soif de titres au Diavolo, il débarque auréolé d'une flatteuse réputation en France dans un PSG ambitieux. Mais à 31 ans, Ray Wilkins est très loin de son niveau supposé : inutile à la récupération du ballon et pas bien plus inspiré quand son équipe l'a récupéré. Pour résumer, il est complètement paumé sur le terrain, à se demander si ce n'est pas un sosie qui porte le maillot parisien. Son passage dans la capitale a été un véritable échec. Alors que le club n'avait à l'époque le droit d'aligner que seulement deux étrangers, il ne joue que quatre petits mois, avant de s'éclipser aux Rangers dès le mois de décembre et de remporter les deux seuls titres de champions de sa carrière en 1989 (qui avait alors réalisé le doublé avec la Coupe de la Ligue écossaise) et 1990 avec le club de Glasgow. International anglais à 84 reprises, il a été quart de finaliste de la Coupe du Monde 1986 après avoir atteint le second tour en 1982. Sa première compétition internationale avait été l'Euro 1980. Après sa retraite en 1997, et près de 700 matches officiels, Ray Wilkins a entamé une reconversion sur les bancs de la Premier League. Une première expérience d’entraîneur sur le banc des Queens Park Rangers, puis une autre à Fulham le conduisent à intégrer le staff de Chelsea en 1998. Quelques courts séjours à Watford, Millwall et Ray Wilkins retourne chez les Blues. Adjoint de Carlo Ancelotti lors de la saison 2009-2010, il y remporte son premier titre de champion en Premier League. L’apothéose d’une carrière qui l'emmènera ensuite au poste de sélectionneur de la Jordanie. Malheureusement, Ray Wilkins est décédé le 4 avril 2018 à l'âge de 61 ans des suites d'une attaque cardiaque survenu quelques jours auparavant. C’est un peu une page de l’histoire de Chelsea mais aussi du foot anglais qui s'envole. Un type capable du meilleur (quelques beaux missiles) comme du pire (premier Anglais expulsé en Coupe du Monde pour avoir balancé le ballon sur l'arbitre). Mais Ray Wilkins restera un magnifique joueur et un homme merveilleux qu'il était impossible de ne pas apprécier.
 
PALMARÈS
Vainqueur du British Home Championship en 1978, 1979 et 1982 (Angleterre)
Finaliste du British Home Championship en 1980 (Angleterre)
Vainqueur de la Coupe Stanley-Rous en 1986 (Angleterre)
Finaliste de la Coupe Stanley-Rous en 1985 (Angleterre)
Champion d'Écosse en 1989 et 1990 (Glasgow Rangers)
Vice-champion d'Angleterre en 1980 (Manchester UTD)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1983 (Manchester UTD)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1985 (Milan AC)
Finaliste de la Coupe d'Écosse en 1989 (Glasgow Rangers)
Vainqueur de la Charity Shield en 1983 (Manchester UTD)
Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 1987 (finale non-jouée), 1988 (finale non-jouér) et 1989 (Glasgow Rangers)
Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 1983 (Manchester UTD)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D2 en 1977
Élu joueur de l'année de Chelsea en 1976 et 1977
Intronisé au Hall of Fame des Glasgow Rangers
Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2013
 
SOURCES/RESSOURCES
- ManUTD.com
- 1ère photo: ©DR
- 2ème photo: ©Bob Thomas
 
VIDÉO



20/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres