FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Régis Genaux

Regis Genaux.jpg
Photo: ©Tony Marshall/EMPICS

 

Régis Genaux

 

Né le 31 août 1973 à Charleroi (BEL)

Décédé le 8 novembre 2008 à Chaudfontaine (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, Arrière droit, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 22 sélections

(Matchs amicaux: 11 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

 

1ère sélection : le 26 février 1992 contre la Tunisie (1-2)

Dernière sélection : le 26 avril 2000 contre la Norvège (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png espoirs: 8 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U18: 6 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U17: 11 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U16: 10 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U15: 2 sélections

 

1990/96 Standard Liège (BEL) 183 matchs, 1 but
(Championnat de Belgique: 151 matchs, 1 but)
(Coupe de Belgique: 17 matchs)
(Supercoupe de Belgique: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
(Coupe Intertoto: 4 matchs)
1996 Coventry City (ANG) 4 matchs
1997/2003 Udinese (ITA) 67 matchs
(Championnat d'Italie: 52 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs)
(Coupe Intertoto: 1 match)
2001/02 Standard Liège (BEL) (Prêt) 4 matchs

 

Arrière droit de talent considéré comme le digne successeur d'Eric Gerets dans le coeur des supporters du Standard, Régis Genaux a formé un trio infernal avec Philippe Léonard et Michael Goossens rapidement surnommé “Les Trois Mousquetaires”.

 

Né à Charleroi en 1973, il n’a que 17 ans lorsqu’il fait ses débuts professionnels sous le maillot du Standard à l'occasion d'un match contre le Cercle Bruges en mars 1991. Personnage généreux et attachant, il pouvait être également parfois peu aimable, quand son corps le lâchait ou qu'il trouvait les critiques infondées. Avec ses trois potes grandes gueules (Roberto Bisconti a fait partie aussi de cette génération prometteuse), lui a été un défenseur bouillant et irréprochable sur la pelouse de Sclessin durant six saisons. Il quitte les Rouches pour l'Angleterre et Coventry en 1996, après avoir remporté le seul trophée de sa carrière, la Coupe de Belgique, en 1993. Après une saison en Premier League sans succès, le défenseur latéral met le cap sur l’Italie et signe à l'Udinese. Il restera cinq ans en Série A, avant de revenir au Standard en 2001, et de retourner un an plus tard en Frioul. Ruiné par les blessures, il est obligé de raccrocher les crampons en 2003, juste avant ses 30 ans. 
 
Sélectionné à 22 reprises chez les Diables Rouges, il avait porté le maillot de la Belgique pour la toute première fois le 16 février 1992 lors d'un match amical contre la Tunisie. Ce jour-là, il avait malheureusement inscrit un but contre son camp à la 75ème minute synonyme de défaite. Après sa carrière de joueur, il s'était reconverti en entraîneur, s'occupant des jeunes de Verviers d'abord, puis prenant ensuite les reines du RFC Sérésien de 2006 à avril 2008. Il s’était lancé ensuite dans un projet mêlant le social et le sportif, à Flemalle. Un coeur défaillant en a décidé autrement. Malheureusement, Régis Genaux a succombé à une embolie pulmonaire suivi d'une crise cardiaque fatale le 8 novembre 2008, à l'âge de 35 ans à son domicile de Chaudfontaine. "Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma tristesse, s'est exprimait ainsi Enzo Scifo. La vie est parfois injuste. On ne peut pas disparaître aussi jeune. J’avais côtoyé Genaux en équipe nationale, sous l’ère de Paul Van Himst. J’avais découvert un garçon rieur, franc, d’une extrême générosité sur le terrain." "Je garderai de lui l’image d’un homme entier, explique Guy Hellers, qui a été son capitaine à l’époque. Un caractère trempé qui n’hésitait pas, tout jeune, à donner son point de vue et à le défendre bec et ongles. Un homme de caractère, sur le terrain et en dehors. Il ne mentait pas et ne se mentait pas…"
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2000 (Udinese)
Vice-champion de Belgique en 1993 et 1995 (Standard Liège)
Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1993 (Standard Liège)
Finaliste de la Supercoupe de Belgique en 1993 (Standard Liège)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Interview de Enzo Scifo et Guy Hellers extrait du journal belge "Le Soir"


09/11/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1159 autres membres