FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Eric Gerets

Eric-Gerets.jpg

Eric Gerets

 

Eric Maria Gerets

Né le 18 mai 1954 à Rekem (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, défenseur droit, 1m78

Surnom: "Le lion de Rekem"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 86 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 20 sélections)

(Coupe du Monde: 12 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections, 1 but)

(Euro: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 27 septembre 1975 contre la RDA (1-2)

Dernière sélection : le 27 mars 1991 contre le Pays de Galles (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png espoirs: 2 sélections

 

1971/83 Standard de Liège (BEL) 358 matchs, 24 buts

(Championnat de Belgique: 318 matchs, 23 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 9 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 29 matchs)

1983/84 Milan AC (ITA) 13 matchs, 1 but

1984/85 MVV Maastricht (HOL) 12 matchs

1985/92 PSV Eindhoven (HOL) 228 matchs, 8 buts

(Championnat des Pays-Bas: 200 matchs, 8 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 24 matchs)

(Coupe des Coupes: 1 match)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

 

Considéré comme l'un des plus grands joueurs du football belge, il est célèbre pour avoir porter le brassard de capitaine de l'équipe du PSV Eindhoven pour leur seul et unique victoire en Coupe d'Europe des clubs Champions en 1988. Versatile, il a joué comme arrière droit et a possédé de très bonnes qualités offensives. Surnommé "le Lion de Rekem" pour sa crinière sombre et sa barbe, il débute sa carrière de footballeur dans sa ville natale avant de s'installer chez les champions de l'époque du Standard de Liège en 1971 à tout juste 17 ans. C’est un an plus tard, en 1972, qu’il signe son premier contrat professionnel avec les rouges. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8123033_201903032758404.jpgAprès plusieurs mois en équipe réserve, Gertes est lancé dans le grand bain par Markovic, son entraîneur de l'époque. Il sera nommé très vite capitaine et deviendra l'un des leaders de l'équipe. Ses partenaires le suivent aveuglement sur le chemin des victoires. Avec les Rouches, Eric Gerets remporte deux titres de champion de Belgique et obtient aussi sa toute première sélection en équipe nationale le 27 septembre 1975 contre la RDA (perdu 2 buts à 1). Il est aussi élu meilleur joueur de Belgique en 1982. Après presque 10 ans au Standard de Liège, il part en 1983 au Milan AC. Malgré la réussite du belge dans la péninsule, sa carrière va connaître un coup d'arrêt brutal à cause de l'affaire du match Standard-Watershei. Il est impliqué et condamné dans une affaire de corruption de joueurs pour avoir acheter le résultat du match opposant les deux équipes. Il écope de 3 ans de suspension, dont 2 en appel. Rattrapé par le scandale, il ne fait pas de vieux os en Lombardie. Les dirigeants milanais lui indiquent la porte de sortie et casse son contrat. Treize mois après, Gerets, en partie lavé par l'Union Belge de football, va pouvoir rejouer. Il pose d'abord ses bagages au MVV Maastricht aux Pays-Bas et joue une demi-saison. En 1985, le vieux briscard rebondi au PSV Eindhoven et devient un élément indispensable des rouges et blancs. Il devient capitaine après le départ de Ruud Gullit au Milan AC en 1987. Il remporte la Coupe d'Europe des clubs champions en 1988 et six titres de champion des Pays-Bas en sept saisons jouées avec le PSV Eindhoven. En 1992, il met un terme à sa carrière à l'âge de 38 ans. Pour son dernier match, contre De Graafschap, ses coéquipiers lui laisse tirer le penalty qu'il convertit et sort à une demi-heure du coup de sifflet final sous les applaudissements des supporters émus. En équipe nationale, Eric Gerets a été sélectionné 86 fois avec l'équipe de Belgique et a disputé trois phases finales de Coupe du Monde: en 1982, avec une victoire face au champion du Monde en titre l'Argentine de Diego Maradona en ouverture du Mondial, en 1986 avec une très belle quatrième place et celle de 1990 en Italie. Il dispute également l'Euro 1980 avec une finale perdue face à la RFA (2 buts à 1). Il figure parmi les joueurs les plus capés de Belgique. Par la suite, il devient immédiatement entraîneur du RFC Liège à la fin de sa carrière de joueur en 1992. Une première expérience difficile pour Gerets qui compte plus de défaites que de victoires. S'en suit alors le Lierse SK qui remporte le championnat de Belgique en 1997, premier titre en tant qu'entraîneur pour Eric Gerets. Il prendra les fonctions par la suite du PSV Eindhoven, du FC Bruges et de l'Olympique de Marseille avant d'y mettre un coup d'arrêt en 2015 pour des problèmes de santé.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1986 (Belgique)

Finaliste de l’Euro 1980 (Belgique)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1982 (Standard Liège)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1988 (PSV Eindhoven)

Champion des Pays-Bas en 1986, 1987, 1988, 1989, 1991 et 1992 (PSV Eindhoven)

Vice-Champion des Pays-Bas en 1990 (PSV Eindhoven)

Champion de Belgique en 1982 et 1983 (Standard Liège)

Vice-Champion de Belgique en 1973 et 1980 (Standard Liège)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1988, 1989 et 1990 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1981 (Standard Liège)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1972 et 1973 (Standard Liège)

Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1981 (Standard Liège)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Soulier d’or Belge en 1982

 

VIDÉO




12/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres