Football-the-story

Football-the-story

Ruy Ramos

Ruy Ramos.png
Photo: ©DR

 

Ruy Ramos

 

Ruy Gonçalves Ramos Sobrinho/ラモス 瑠偉

Né le 9 février 1957 à Rio de Janeiro (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4925141_201506194658413.png Japonais/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Milieu offensif/Attaquant, 1m81

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4925141_201506194658413.png 32 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 4 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 1 but)

(Coupe d'Asie des Nations: 5 sélections)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

(Jeux Asiatiques: 3 sélections)

(Coupe Afro-Asiatique des Nations: 1 sélection)

(Dynasty Cup: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 26 septembre 1990 contre le Bangladesh (3-0)

Dernière sélection : le 9 août 1995 contre le Brésil (1-5)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4925141_201506194658413.png non-officiel: 1 sélection

 

1977/96 Yomiuri Tōkyō/Verdy Kawasaki (JAP)
(Championnat du Japon: 302 matchs, 83 buts)
(Coupe du Japon: 40 matchs, 9 buts)
(Coupe de la ligue japonaise: 39 matchs, 13 buts
1996/97 Kyoto Purple Sanga (JAP) 33 matchs, 2 buts
(Championnat du Japon: 20 matchs)
(Coupe du Japon: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue japonaise: 11 matchs)
1997/98 Verdy Kawasaki (JAP) 42 matchs
(Championnat du Japon: 39 matchs)
(Coupe du Japon: 2 matchs)
(Coupe de la ligue japonaise: 1 match)
 
Né au Brésil, Ruy Ramos est tout simplement le premier joueur carioca sélectionné avec l’équipe nationale nippone.
 
Un Brésilien sans ascendance japonaise mais arrivé très tôt sur l’archipel sur recommandation de George Yonashiro, originaire de São Paulo qui deviendra également international. Star au pays du Soleil-Levant, il est un élément incontournable du Yomiuri Tōkyō, devenant à la création de la J-League le Verdy Kawasaki. Vainqueur de la Ligue des champions asiatique en 1988, il remporte au total sept titres de champion. Naturalisé japonais, il doit attendre ses 33 ans pour enfiler pour la première fois le maillot des Samouraïs. Il devient alors le premier pur brésilien appelé en sélection. En effet, d'autres avait été convoqué avant lui (Daishirō Yoshimura, George Kobayashi...) mais tous était des "nikkeijin", des fils de japonais expatriés au Brésil. D'autres avec les mêmes origines que Ruy suivront par la suite comme Wagner Lopes et Alessandro Dos Santos. Appelé à 32 reprises, il n'aura pas la chance de disputer une Coupe du Monde. Intronisé au Japan Football Hall of Fame, il raccroche les crampons à l'âge canonique de 41 ans.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d'Asie des nations en 1992 (Japon)
Vainqueur de la Dynasty Cup en 1992 (Japon)
Vainqueur de la Coupe Kirin en 1991 (Japon)
Finaliste de la Coupe Kirin en 1992 (Japon)
Vainqueur de la Coupe afro-asiatique des Nations en 1993 (Japon)
Vainqueur de la Ligue des champions de l'AFC en 1988 (Verdy Kawasaki)
Champion du Japon en 1983, 1984, 1987, 1991, 1992, 1993 et 1994 (Verdy Kawasaki)
Vice-champion du Japon en 1979, 1981, 1990 et 1995 (Verdy Kawasaki)
Vainqueur de la Coupe de l'Empereur en 1984, 1986 et 1987 (Verdy Kawasaki)
Finaliste de la Coupe de l'Empereur en 1981, 1991 (Verdy Kawasaki)
Vainqueur de la Coupe de la ligue japonaise en 1992, 1993 et 1994 (Verdy Kawasaki)
Vainqueur de la Supercoupe du Japon en 1994 et 1995 (Verdy Kawasaki)
Vainqueur de la JSL Cup en 1979, 1985 et 1991 (Verdy Kawasaki)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Meilleur buteur du championnat du Japon en 1979 (14 buts)  et 1983 (13 buts) (Verdy Kawasaki)
Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat du Japon en 1979, 1983, 1987, 1990, 1991, 1992, 1993 et 1994
Intronisé au Hall of Fame du football japonais en 2018


09/02/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1327 autres membres