Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Segun Odegbami

Segun Odegbami.jpg
Photo: ©DR

 

Segun Odegbami

 

Patrick Olusegun Odegbami

Né le 27 août 1952 à Lagos (NIG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png Nigérian, Attaquant

Surnom: "Mathematical"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png 47 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 12 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 4 sélections, 3 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 10 sélections, 6 buts)

(Jeux Africains: 5 sélections, 5 buts)

 

1ère sélection : le 16 octobre 1976 contre la Sierra Leone (0-0)

Dernière sélection : le 30 octobre 1981 contre l'Algérie (1-2)

 

1970/84 Shooting Stars (NIG)

 

Avant l'éclosion des héros du Mondial US 1994 et cette génération dorée des OkochaAmokachi et Ikpeba, il y avait un certain Segun Odegbami, un attaquant de génie qui a inspiré le jeu offensif d'une nouvelle escouade de charme du football africain dans les années 70, le Nigéria.

 

Un buteur classieux, rapide, surnommé "Mathématical" pour sa précision balle au pied mais aussi pour son parcours émérite à l’école polytechnique d’Ibadan, grande ville universitaire du Nigéria, d'où il sort diplômé en Ingénierie. Mention très bien, en cours comme sur le pré: 22 buts en 47 sélections. Seul Rashidi Yekini l'a dépassé aujourd'hui. Ses exploits sont méconnus, car le bonhomme a passé l’intégralité de sa carrière au Nigeria, au Shooting Stars. N’empêche que Segun ne s’y est pas reposé. Véritable artisan de l'âge d'or du club, Odegbami décroche avec son équipe le premier titre nigérian en compétition continental, c’était la C2 africaine en 1976. Reste que son plus grand exploit est avec la sélection en 1980 évidemment, quand le Nigeria avec son maillot blanc épuré de l’époque, sans flocage, faute de moyens, remporte la Coupe d'Afrique des nations chez elle. Opposés à l’Algérie en finale, les Green Eagles, comme on les appelait encore à l'époque, se reposent sur leur ailier qui s’offre un doublé en même temps que le titre. Il prendra sa retraite internationale deux ans plus tard.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1980 (Nigeria)

3ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 1978 (Nigeria)

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1976 (Shooting Stars)

Champion du Nigeria en 1976, 1980 et 1983 (Shooting Stars)

Vainqueur de la Coupe du Nigeria en 1977 et 1979 (Shooting Stars)

Finaliste de la Coupe du Nigeria en 1975 (Shooting Stars)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Ballon d’argent Africain en 1980

Ballon de Bronze Africain en 1977

Meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1978 (3 buts) et 1980 (3 buts)

Nommé Chevalier de l’ordre national du Mérite nigérian en 1981



06/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres