FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Daniel Amokachi

Daniel-Amokachi.jpg

Daniel Amokachi

 

Daniel Owefen Amokachi

Né le 30 décembre 1972 à Gboko (NIG)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png Nigérian, attaquant, 1m82

Surnoms: Le buffle, Amo

 

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png 46 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 10 sélections, 3 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 9 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections, 2 buts)

(Coupe Afro-asiatique des nations: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 25 janvier 1990 contre la Côte d'Ivoire (2-0)

Dernière sélection : le 28 février 1999 contre le Sénégal (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png non-officiel: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png olympique: 6 sélections, 1 but

 

1989/90 Ranchers Bees (NIG)

1990/94 FC Bruges (BEL) 81 matchs, 35 buts

1994/96 Everton (ANG) 54 matchs, 17 buts

(Championnat d'Angleterre: 43 matchs, 10 buts)

(Coupe d'Angleterre: 5 matchs, 3 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs)

(Coupe des Coupes: 3 matchs, 1 but)

1996/99 Besiktas (TUR) 77 matchs, 19 buts

2002 Colorado Rapids (USA)

2005 Nasarawa UTD (NIG) (entraîneur-joueur)

 

Champion olympique et champion d’Afrique, Daniel Amokachi, surnommé "le Buffle" en raison de sa puissance physique et ses qualités athlétiques hors du commun, a été l’un des fers de lance du Nigeria de la grande époque. Membre de la fantastique équipe des "Super Eagles" lors de la Coupe du Monde 1994, Daniel Amokachi a dû écourter sa carrière à cause d'une grave blessure au genou. Mais bien avant, Amokachi a éclaté au grand jour lors de la Coupe d'Afrique des Nations 1990, retenu à la surprise générale par le sélectionneur Clemens Westerhof alors qu'il évoluait encore dans la formation nigériane de Ranchers Bees. Daniel Amokachi.jpgRepéré ensuite par les recruteurs européens, il signe au FC Bruges où il va passer quatre années, de 1990 à 1994, et récolter deux souliers d’ébène, récompensant le meilleur footballeur africain de Belgique. Dans le même temps, il devient un titulaire indiscutable de la sélection nationale nigériane à la tête de laquelle il forme un trio redoutable avec Rashidi Yekini et Emmanuel Amunike. L'homme aux 51 capes (14 buts) a réussi à déclencher la panique dans les défenses à chacun de ses débordements sur le flanc gauche. L'année 1994 est la plus prolifique de sa carrière puisque, cette année-là, lui et son pays remporte la Coupe d'Afrique des Nations et obtient une qualification pour la Coupe du Monde, première historique pour le Nigéria. Au premier tour, il marque devant la Bulgarie (3 buts à 0) et un but somptueux face à la Grèce (2 buts à 0). Contrôle orienté, conduite de balle redoutable, équilibre parfait, frappe limpide: la lucarne. Malheureusement il s’incline finalement en huitièmes de finale face à l’Italie (1-2 ap). La même année, l’attaquant nigérian signe un contrat avec le club anglais d'Everton où il foulera pendant deux ans les pelouses anglaises. La chance lui sourit au sein de l’autre club de Liverpool puisqu’en 1995 il remporte la FA Cup. Le meilleur souvenir d'Amokachi restera sans doute le doublé inscrit face à Tottenham en demi-finale de la coupe. Incapable d'inscrire le moindre but depuis son arrivée à Everton huit mois plus tôt, le Nigérian se trouvait cantonné à un rôle de simple remplaçant. Son entraîneur ne comptait même pas l'utiliser face aux Spurs mais lorsqu'un joueur blessé a fait signe qu'il ne pouvait continuer la partie, Amokachi a littéralement bondi du banc pour forcer le destin. Puis c'est la fin des Toffees pour "le Buffle" qui ne convainc plus au bout de deux saisons. Il rejoint la Turquie et évolue pendant trois années à Besiktas. Entre temps, il remporte la médaille d'Or du tournoi Olympique à Atlanta en 1996. Marqué par une blessure au genou, Amokachi perd pied peu à peu. Il ne disputera que 67 minutes de la Coupe du Monde 1998 en France, lors du match contre la Bulgarie (1 but à 0), l’une de ses dernières sorties internationales. Malgré deux opérations successives et un titre honorifique de capitaine des Super Eagles, il ne retrouvera pas son niveau, comme en témoignent ses essais sans résultat. En effet, peu après il tente de reprendre du jeu en signant au TSV Munich 1860 mais son contrat est annulé après avoir raté les tests médicaux. Après des tentatives encore infructueux à Créteil en Ligue 2, au Colorado Rapids où il côtoie le colombien Carlos Valderrama et aux Emirats Arabes Unis, il devient entraîneur-joueur et termine deuxième du championnat nigérian en 2006 avec Nasarawa United. Entre 2008 et 2010, il a œuvré aux côtés de Shaibu Amodu pour tenter de qualifier le Nigeria pour le Mondial 2010. Aujourd’hui, Daniel Amokachi tente de convaincre les pays africains de privilégier les entraîneurs locaux aux entraîneurs étrangers.

 

PALMARÈS


Médaille d'or des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 (Nigeria)

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1994 (Nigeria)

Finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations en 1990 (Nigeria)

4ème de la Coupe des Confédérations en 1995 (Nigeria)

Vainqueur de la Coupe Afro-asiatique des nations en 1995 (Nigeria)

Champion de Belgique en 1992 (FC Bruges)

Vice-Champion de Belgique en 1994 (FC Bruges)

Vice-Champion de Turquie en 1997 et 1999 (Besiktas)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1995 (Everton)

Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1998 (Besiktas)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1991 (FC Bruges)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1994 (FC Bruges)

Vainqueur de la Charity Shield en 1995 (finale non-jouée) (Everton)

Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1992 (FC Bruges)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


3ème au Ballon d’or Africain en 1994

Soulier d’ébène Belge en 1992 et 1994

 

VIDÉO





21/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1065 autres membres