FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Sergio Brio

Sergio Brio.jpg
Sergio Brio

 

Sergio Brio

Né le 19 août 1956 à Lecce (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur central, 1m90

Surnoms: Acciaio, 19 agosto

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 8 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png U18: 6 sélections

 

1973/74 Lecce (ITA) 1 match
1974/90 Juventus Turin (ITA) 377 matchs, 24 buts
(Championnat d'Italie: 243 matchs, 16 buts)
(Coupe d'Italie: 73 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 25 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 16 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 18 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1975/78 Pistoiese (ITA) (Prêt) 96 matchs, 5 buts

 

Massif défenseur, Sergio Brio a constitué, avec Gaetano Scirea, un mur imperméable sur lequel des dizaines d’attaquants sont venus se briser. Stoppeur originaire de Lecce, il est acheté par la Juve en 1974 qui le prête à Pistoiese durant trois saisons. Récupéré en 1978, il ne devient vraiment titulaire qu'en 1981-82, après le départ de Cuccuredu pour la Fiorentina. En alignant Sergio Brio comme l’un des hommes de base de sa défense durant 12 ans, la Vieille Dame participe à l’émergence progressive d’une nouvelle race de défenseurs, sans doute moins virtuoses balle au pied, mais plus puissants et aériens. Défenseur solide et imposant d'1m90, le géant est prêt à aller au front pour protéger inlassablement les gabarits plus modestes de la défense turinoise. Un ouvrier de luxe indispensable, qui remporte avec les Juventini tous les trophées européens, Coupe d'Europe des clubs champions, Coupe des Coupes et Coupe de l'UEFA. Pas loin d’atteindre les 400 matches avec la Juve (377), il porte le brassard de capitaine à la fin des années 80. Seule ombre au tableau, Brio n’a jamais pu se faire une place en équipe nationale, la faute à une concurrence acharnée.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 (Juventus Turin)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1983 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1985 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1984 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1984 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1977 (Juventus Turin)

Champion d’Italie en 1981, 1982, 1984 et 1986 (Juventus Turin)

Vice-Champion d’Italie en 1980, 1983 et 1987 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1979, 1983 et 1990 (Juventus Turin)

Champion d'Italie de D3 en 1977 (groupe B) (Pistoiese)



14/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 990 autres membres