FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gaetano Scirea

Gaetano Scirea.png

Gaetano Scirea

 

Gaetano Scirea

Né le 22 mai 1953 à Cernusco (ITA)

Décédé le 3 septembre 1986 à Skierniewice (POL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Libéro, 1m78

Surnom: Gai

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 78 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 44 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 18 sélections)

(Qualif Euro: 4 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 30 décembre 1975 contre la Grèce (3-2)

Dernière sélection : le 17 juin 1986 contre la France (0-2)

 

1972/74 Atalanta (ITA) 70 matchs, 2 buts

(Championnat d'Italie: 58 matchs, 1 but)

(Coupe d'Italie: 12 matchs, 1 but)

1974/88 Juventus Turin (ITA) 552 matchs, 32 buts

(Championnat d'Italie: 377 matchs, 24 buts)

(Coupe d'Italie: 88 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 42 matchs)

(Coupe des Coupes: 16 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 27 matchs, 2 buts)

(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)

(Coupe Intercontinentale: 1 match)

 

"Personne n’a été aussi grand que Gaetano, parce que les autres, y compris Beckenbauer et Baresi, étaient des défenseurs qui avançaient, Scirea était un défenseur en défense, un milieu au milieu du terrain et un attaquant en attaque." Ce passage d’un article paru dans la Gazzetta Dello Sport pourrait être un bref profil de Gaetano Scirea, l'un des plus grands défenseurs de tous les temps. Plus qu’un grand joueur de football, Scirea était avant tout un grand homme. Typiquement le genre de personnalité qui manque au football d’aujourd’hui. Ayant tout gagné aussi bien avec la Nazionale qu’avec la Juventus, équipe dont il aura toutes deux été capitaine, son empreinte en Italie reste toujours indélébile. Il était réputé pour sa classe, son fair-play et sa sportivité. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4505341_201502020059653.jpgD'origine sicilienne, le jeune Gaetano issu d'une famille modeste ayant émigré pour des raisons professionnelles, se dirige dès son plus jeune âge vers le football. À ses débuts, à 14 ans, dans l’équipe de San Pio X, Scirea était un attaquant, un pur numéro 9, il débarque au centre de formation de l’Atalanta après une forte concurrence entre plusieurs clubs italiens qui voulait s’attacher ses services. À Bergame, il est un attaquant de pointe, devenant par la suite milieu de terrain avant d'être définitivement positionné en tant que libéro. La Juventus qui cherche un digne successeur du grand Sandro Salvadore voit en Scirea un héritier potentiel. Il rejoint la "Vieille Dame" au printemps 1974, équipe avec laquelle il va jouer jusqu'à la fin de sa carrière. Il fera parti du cycle qui gagne tout ce qui est possible en une décennie: 7 scudetti, 2 coupes d’Italie, supercoupe, coupe intercontinentale, Ligue des Champions, Coupe de l’UEFA et Coupe des Coupes sans oublier le Mondial espagnol en 1982 où il fut un des grands protagoniste de la compétition et de la victoire finale, où comment oublier sa passe décisive pour Tardelli pour le 2 buts à 0. Pendant 10 années, il sera d’ailleurs un joueur incontournable de la génération Bearzot dans une sélection italienne à forte consonance turinoise. Avec ses coéquipier Marco Tardelli et Stefano Tacconi, il fait partie des six seuls joueurs européens à avoir remporté les trois compétitions majeures C1, C2 et C3 ayant existé sur le vieux continent. En résumé, Gaetano Scirea c’est: 377 parties en championnat, 552 au total avec la Juventus, 2 cartons jaune et aucune exclusion en 16 ans de carrière. Pas mal pour un défenseur qui offrira seize années de dévotion à la cause turinoise. Après une ultime rencontre face à la Fiorentina en 1988, Gaetano Scirea met un terme à sa carrière de joueur et se prépare à une reconversion comme entraîneur. Devenant tout d'abord entraîneur adjoint, il seconde Dino Zoff avec un rôle d'observateur technique. Malheureusement, il décède en septembre 1989 lors d'un accident de voiture en Pologne, sur la nationale ralliant Katowice à Varsovie. La veille, Scirea avait supervisé à Lodz le Gornik Zabrze, adversaire de la Vieille Dame en Coupe de l'UEFA. En compagnie d'un chauffeur, d'une interprète et d'un dirigeant du Gornik, il se rendait vers l'aéroport de la capitale polonaise. Pour Scirea, il prend la forme d'un dépassement hasardeux de son chauffeur, qui pour doubler un camion passe sur la voie opposée et percute une camionnette de plein fouet. L'impact est violent, mais c'est le feu qui se déclare dans la Fiat 125 qui sera fatal à trois des quatre passagers. Par peur d'une panne, le jeune chauffeur de Scirea avait embarqué plusieurs dizaines de litres d'essence dans des bidons. Seul le dirigeant du Gornik en réchappe. Son corps rapatrié sur un avion de la Fiat, propriétaire de la Juve, Gaetano Scirea sera enterré à Morsasco, près d’Alessandria, après les obsèques à Turin, devant plus de 30 000 personnes. Il avait 36 ans. Il restera dans la mémoire des gens comme un très grand libéro qui a changé le rôle des défenseurs centraux et ayant un rôle plus offensif que ses prédécesseurs. Beaucoup de tournois de jeunes et de prix fair play ont été intitulé à Scirea les années qui suivirent sa mort en mémoire à son style et à son comportement toujours exemplaire sur et en dehors du terrain.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1982 (Italie)

4ème de la Coupe du Monde en 1978 (Italie)

4ème de l'Euro 1980 (Italie)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 (Juventus)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1983 (Juventus)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1985 (Juventus)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1984 (Juventus)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1977 (Juventus)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1984 (Juventus)

Champion d’Italie en 1975, 1977, 1978, 1981, 1982, 1984 et 1986 (Juventus)

Vice-Champion d’Italie en 1976, 1980, 1983 et 1987 (Juventus)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1979 et 1983 (Juventus)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1980

Intronisé au Hall of Fame du football italien en 2011

Collier d'or du Mérite sportif en 2017

 

DIVERS


- Le 12 mai 2008, la commune de Turin intitule une rue à son nom, la Via Gaetano Scirea dans le quartier de Mirafiori Sud. Le 28 novembre 2011, une autre rue qui mène aux portes du stade de la Juve, le Juventus Stadium, est nommée le "Corso Gaetano Scirea". En hommage à Scirea, le virage sud (Curva Sud) de l'ancien stade de la Vieille Dame, le Stadio delle Alpi, est surnommé la Curva Scirea.

- Chaque année depuis 1993 en Série A, Le prix Scirea, est attribué par des journalistes au joueur le plus exemplaire de la saison d'un point de vue du Fair-Play et de sportivité.

 

VIDÉO




02/02/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres