FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Tony Cascarino

Tony Cascarino.jpg
Tony Cascarino

 

Anthony Guy Cascarino

Né le 1er septembre 1962 à St Paul's Cray (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Attaquant, 1m91

Surnoms: Mono-teeth, Casca, Donkey (l'âne)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 88 sélections, 19 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 30 sélections, 10 buts)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections, 3 buts)

(Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 11 septembre 1985 contre la Suisse (0-0)

Dernière sélection : le 17 novembre 1999 contre la Turquie (0-0)

 

1981/87 Gillingham (ANG) 219 matchs, 76 buts
1987/90 Millwall (ANG) 123 matchs, 45 buts
(Championnat d'Angleterre: 66 matchs, 22 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 39 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Angleterre: 8 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 10 matchs, 1 but)
1990/91 Aston Villa (ANG) 53 matchs, 13 buts
(Championnat d'Angleterre: 43 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
1991/92 Celtic Glasgow (ECO) 30 matchs, 4 buts
(Championnat d'Écosse: 24 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Écosse: 1 match)
(Coupe de la ligue écossaise: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1992/94 Chelsea (ANG) 45 matchs, 8 buts
(Championnat d'Angleterre: 40 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
1994/97 Marseille (FRA) 114 matchs, 70 buts
(Championnat de France: 9 matchs)
(Championnat de France de D2: 84 matchs, 61 buts)
(Coupe de France: 13 matchs, 5 buts)
(Coupe de la ligue: 4 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)
1997/2000 AS Nancy-Lorraine (FRA) 118 matchs, 45 buts
(Championnat de France: 74 matchs, 33 buts)
(Championnat de France de D2: 35 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe de la ligue: 5 matchs, 1 but)
2000 Red Star (FRA) 2 matchs

 

Né dans le Kent, au sud-est de Londres, de mère irlandaise qui lui avouera plus tard avoir été adoptée (ce qui aura fait dire à Cascarino qu'il était un faux irlandais et qu'il n'aurait jamais dû jouer pour la sélection au maillot vert), la vie de l'ancienne gloire de l'OM est à cette image en n'ayant pas toujours été rose... Coiffeur, maçon et joueur de D3, ce n'est que sur le tard que le buteur embrasse une prolifique et longue carrière professionnelle. Tony Cascarino découvre le haut niveau à Milwall. Cette première vraie saison, au cours de laquelle il deviendra très ami avec un certain Teddy Sheringham, s'achève par un titre de champion de Division 2. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8459514_20191229100939.jpgIl écume ensuite avec des fortunes diverses deux clubs anglais différents – Aston Villa et Chelsea – entrecoupé d'un court passage dans la Scottish League sous les couleurs du Celtic avant de débarquer dans le championnat de France à Marseille. Rapidement, il devient l'un des chouchous du Vélodrome et surtout un redoutable goleador. Descendu après l’affaire VA-OM à l'été 1994, l'OM est au fond du trou. Le club lui doit en partie de ne pas avoir coulé lors de son séjour en deuxième division. En deux saisons, il termine deux fois meilleur buteur en 1995 et 1996 et contribue largement à la remontée des phocéens en inscrivant 70 buts – dont cinq triplés et huit doublés - en 9038 minutes de jeu soit 1 but toutes les 133 minutes. Des statistiques uniques pour lui, jusque-là en difficulté au Royaume-Uni, mais impressionnantes même en seconde division. De retour en première division en 1996, il tarde à retrouver le chemin des filets et décide de partir pour l'AS Nancy-Lorraine en janvier 1997, après avoir bien rendu service à Marseille. Il réussit un triplé dès ses débuts face au Havre. Même s'il réalise une bonne saison, l'irlandais ne peut empêcher l'ASNL d'être reléguée. Nancy retrouve la paradis dès la saison suivante. L'expérience et la rage de réussir de Cascarino n'y sont pas étrangères. Tony conseille les jeunes attaquants nancéiens et offre un solide point d'ancrage sur le front de l'attaque. Adroit devant le but, excellent dans le jeu de tête, il atteint la marque des 15 buts lors de sa dernière saison nancéienne, à 38 ans, son record sur un seul exercice. Véritable molécule DHEA naturelle (à moins qu'il s'agisse de la Guinness), l'Irlandais continue de promener son mètre quatre-vingt-onze sur les terrains de France au Red Star en National durant une légère pige. Il stoppera sa carrière au bout de deux petits matchs, avant que plusieurs affaires et la sortie de son autobiographie "Full Time: The Secret Life of Tony Cascarino" en fin d'année 2000 ne viennent jeter le trouble sur sa sortie (aveu de dopage sous le maillot marseillais, affaire de mœurs avec sa deuxième femme qui lui aura valu une arrestation). L’anglais qui totalise 88 sélections ainsi que 19 buts pour l’Irlande aura disputé dans sa carrière 650 matchs de championnat et marqué 255 buts. Après avoir raccroché les crampons, il se lance dans le Poker et réalise plusieurs beaux résultats sur le territoire anglais qui apporte quelques meilleures notes post-retraite. Il s’oriente ensuite vers le journalisme et se découvre une vraie vocation oratoire, lui qui se définissait comme timide notoire. Il est aujourd’hui encore très présent dans la sphère médiatique britannique et irlandaise.
 
PALMARÈS
Vice-champion d'Angleterre en 1990 (Aston Villa)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1994 (Chelsea)
Champion de France de D2 en 1995 (Marseille) et 1998 (AS Nancy-Lorraine)
Vice-champion de France de D2 en 1996 (Marseille)
Champion d'Angleterre de D2 en 1988 (Millwall)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année du championnat de France de D2 en 1995
Meilleur buteur du Championnat d'Angleterre de D2 en 1995 (31 buts) et 1996 (30 buts) (Marseille)
Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D3 en 1985, 1986 et 1987
Intronisé au Hall of Fame de Millwall FC
Intronisé au Hall of Fame de Gillingham FC
 
DIVERS
- A noter qu'un de ses fils se prénomme Teddy, en hommage... à Teddy Sheringham, son ancien coéquipier à Milwall.


29/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1072 autres membres