FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Zlatko Zahovic

Zlatko Zahovic.jpg
Zlatko Zahovič

 

Zlatko Zahovič

Né le 1er février 1971 à Maribor (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7138286_201705040450646.png Slovène, Milieu offensif, 1m80

Surnom: "Zaho", ZZ top

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7138286_201705040450646.png 80 sélections, 35 buts
(Matchs amicaux: 35 sélections, 11 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 6 buts)
(Coupe du monde: 1 sélection)
(Qualif Euro: 27 sélections, 15 buts)
(Euro: 3 sélections, 3 buts)
 
1ère sélection : le 18 novembre 1992 contre Chypre (1-1)
Dernière sélection : le 28 avril 2004 contre la Suisse (1-2)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7138286_201705040450646.png B: 2 sélections, 1 but
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png espoirs: 1 sélection
 
1989/93 Partizan Belgrade (YOU) 37 matchs, 6 buts
1990/91 Proleter Zrenjanin (YOU) (Prêt) 25 matchs
1993/96 Vitória Guimarães (POR) 86 matchs, 14 buts
(Championnat du Portugal: 79 matchs, 13 buts)
(Coupe du Portugal: 5 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1996/99 FC Porto (POR) 115 matchs, 42 buts
(Championnat du Portugal: 84 matchs, 27 buts)
(Coupe du Portugal: 9 matchs, 6 buts)
(Supercoupe du Portugal: 4 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 18 matchs, 8 buts)
1999/2000 Olympiakos (GRE) 20 matchs, 9 buts
(Championnat de Grèce: 14 matchs, 7 buts)
(Ligue des Champions: 6 matchs, 2 buts)
2000/01 Valence CF (ESP) 31 matchs, 5 buts
(Championnat d'Espagne: 20 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match, 2 buts)
(Ligue des Champions: 10 matchs, 2 buts)
2001/05 Benfica Lisbonne (POR) 102 matchs, 20 buts
(Championnat du Portugal: 80 matchs, 14 buts)
(Coupe du Portugal: 7 matchs, 1 but)
(Supercoupe du Portugal: 1 match)
(Ligue des Champions: 4 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 4 buts)
2008/09 Limbuš Pekre (SLV)
 
Quand il pousse ses premiers cris à Maribor en 1971, le petit Zlatko Zahovic est officiellement yougoslave. D'ailleurs, c'est au Partizan qu'il apprend le football au poste de numéro 10. L'explosion du pays le force à tracer sa route vers le Portugal, où il va exploser (Vitoria Guimarães, Porto) avant de devenir l'idole de son nouveau pays : la Slovénie. Avec sa sélection, il s'invite à l'Euro 2000 et dispute son premier match de l'histoire de son pays dans un tournoi international face à la... Yougoslavie. Zlatko Zahovic.jpgSéduisant, l'ancien État fédéré propose un football offensif, agréable à regarder et dont le chef d'orchestre est un génie à bouclettes. Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, il est en train de faire déjouer à lui tout seul la Yougoslavie de Mihajlović et Mijatović… Si les hommes de Boškov réaliseront un véritable exploit en revenant au score en six minutes de temps, le bien est fait : Zahovič éclate complètement et se montre - enfin - à toute l'Europe. La suite du tournoi est mitigée : Zahovič inscrit encore un but contre l'Espagne, mais se fait également remarquer en gueulant sur ses partenaires, finalement éliminés avec deux points au compteur. Il faut dire que le natif de Maribor n'en est pas à son coup d'essai. La saison avant l'Euro 2000, Zahovič l'a passée à l'Olympiakos où il s'est mis en grande partie… en grève pour protester contre le faible niveau du championnat grec. Absent au niveau national, il ne rate cependant pas une rencontre de Ligue des champions, où il s'illustre - au moins un peu - en marquant contre le Real et Molde. Sur la pelouse, les sautes d'humeur du fantasque Slovène se répètent néanmoins régulièrement. Trop régulièrement. En 2002, en pleine Coupe du monde asiatique, il est exclu de sa sélection pour avoir insulté son coach après un remplacement. Loin d'être silencieux, Zlatko se démarque quand même des autres joueurs de la sélection ou de certaines de ses équipes par ses capacités de footballeur. Super techniquement, plus buteur que passeur, il adorait jouer entre les lignes et marquer régulièrement. Le gaucher profite de son excellent Euro pour rejoindre une des équipes les plus en vogue du moment : Valence. Malheureusement pour lui, il ne parvient absolument pas à convaincre Héctor Cúper à qui il reproche par-dessus tout de ne pas lui donner assez de temps de jeu. Auteur de trois réalisations sur sa saison en Liga, Zahovič va en plus être le premier Valencien à rater son tir au but durant la fameuse séance de la finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich en 2001. Alors quand Benfica propose de s'emparer du gaillard en l'impliquant dans le transfert de Carlos Marchena en Espagne, les dirigeants du FC Valence n'hésitent pas une seconde. Malgré un talent évident, Zahovič ne connaîtra jamais la réussite dans un tout grand club. Après quatre saisons inconstantes au Benfica, Zahovič range définitivement ses crampons en 2005.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Ligue des champions en 2001 (Valence CF)
Champion du Portugal en 1997, 1998, 1999 (FC Porto) et 2005 (Benfica)
Vice-champion du Portugal en 2003 et 2004 (Benfica)
Champion de Grèce en 2000 (Olympiakos)
Champion de Yougoslavie en 1993 (Partizan Belgrade)
Vice-champion de Yougoslavie en 1992 (Partizan Belgrade)
Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1998 (FC Porto) et 2004 (Benfica)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1992 (Partizan Belgrade)
Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1996 et 1998 (FC Porto)
Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 2004 (FC Porto)


23/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres