FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Patrice Loko

Patrice Loko.jpg
Patrice Loko

 

Patrice Loko

Né le 6 février à Sully-sur-Loire (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, attaquant, 1m78

Surnom: Pat

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 26 sélections,7 buts

 

1988/95 FC Nantes (FRA) 180 matchs, 41 buts

1995/98 Paris SG (FRA) 84 matchs, 23 buts

1998/99 FC Lorient (FRA) 20 matchs, 9 buts

1999/2000 Montpellier (FRA) 27 matchs, 8 buts

2001 Olympique Lyonnais (FRA) 2 matchs

2001/02 Troyes (FRA) 27 matchs, 8 buts

2002/04 FC Lorient (FRA) 48 matchs, 10 buts

2004 AC Ajaccio (FRA) 13 matchs, 1 but

 

Quinze années au plus haut niveau, 352 matchs de première division pour 92 buts inscrits, Patrice Loko laisse l’image d’un footballeur doué, collectif et courageux, doté d’un état d’esprit irréprochable. Entré à l'âge de quinze ans au centre de formation nantais, Patrice Loko est de toutes les sélections nationales de jeunes et fait ses débuts au sein de l'équipe première du FC Nantes en avril 1989. Petit à petit, il va devenir incontournable à la pointe de l'attaque nantaise, rejoint par ses amis Nicolas Ouédec et Reynald Pedros. Régulièrement européenne, la jeune équipe emmenée par le légendaire entraîneur Jean-Claude Suaudeau décroche la consécration nationale lors de la saison 94/95 en devenant championne de France, meilleure attaque, meilleure défense et battant au passage le record d'invincibilité détenu jusqu'alors par le Paris SG 85/86 de Gérard Houillier. Patrice Loko.jpgPatrice Loko finira meilleur buteur avec 22 réalisations, dont une restera à jamais gravée dans les mémoires : son but contre le PSG en août 1994 à la Beaujoire, dans un échange aérien avec Reynald Pedros. À l'issue de cette saison, Patrice Loko quitte son club formateur pour celui de son cœur, le Paris Saint-Germain. Son transfert est marqué par un grave épisode dépressif (consécutif à la perte 2 ans et demi plus tôt de son premier enfant et de tensions extra-sportives au sein du FC Nantes.), qui l'éloigne des terrains plus de deux mois. Mais au début de l'automne 1995, Patrice Loko réintègre la pointe de l'attaque parisienne et sera déterminant notamment dans la campagne européenne victorieuse en Coupe des vainqueurs de coupe. Il regagne également sa place en équipe de France et atteint les demi-finales de l'Euro 96 en Angleterre. La saison 96/97 est faste pour l'attaquant parisien qui inscrit 15 buts pour son club en championnat et 4 en coupe d'Europe (avec un triplé mémorable à Athènes en quart de finale). Le PSG fini 2ème et atteint la finale de la Coupe des coupes perdue face au FC Barcelone de Ronaldo et Luis Figo. Mais l'intersaison est marquée par un nouvel épisode dépressif, consécutif au premier. Patrice Loko prend plus de temps pour se soigner définitivement, revient sur les terrains à la fin de l'année 1997, mais Florian Maurice, pourtant peu performant avec l'équipe parisienne, lui est systématiquement préféré. C'est pourtant un Patrice Loko transcendant qui offre la Coupe de la Ligue au Paris SG en 1998. S'en suit une longue période d'instabilité. Il part se refaire une santé à Lorient avant le mercato d'hiver et punit d'entrée son ancien club en réalisant un doublé au Moustoir un mois plus tard. Malgré, 9 buts en 20 matchs, les merlus descendent en D2 pour une différence de buts défavorable. Patrice Loko est alors recruté par Montpellier, où il retrouve Nicolas Ouédec et Reynald Pedros. Il ne sera jamais aligné avec eux, et malgré un bon début de saison, le club héraultais descend également en fin de saison. Pressenti à Charlton en Angleterre, Patrice Loko se voit retenu par Montpellier, et rejoint finalement l'Olympique Lyonnais à la fin du mercato hivernal. Barré par Sonny Anderson, Steve Marlet et Sidney Govou, et malgré de bons matchs, il est recruté par Troyes à l'été 2001, où il réalise une belle saison. Il retourne ensuite en D2 à Lorient pour une saison et demie, puis achève sa carrière en 2004 à Ajaccio, en D1. Si la carrière de Patrice Loko n'est peut-être pas aussi prestigieuse que celle imaginée par nombres d'observateurs lors de son éclosion, elle présente néanmoins un palmarès éloquent. Les deux "accidents de parcours" du joueur auront contribué, sans aucun doute, à lui donner un air de gâchis dans l'inconscient collectif. Son nombre de sélections en équipe de France parle pour lui, équipe dont il aura été un élément important. Au final, peu de joueurs présentent de tels états de services.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1996 (Paris SG)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1997 (Paris SG)
Finaliste de la Supercoupe d’Europe en 1997 (Paris SG)
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1999 (Montpellier)
Champion de France en 1995 (FC Nantes)
Vice-champion de France en 1996, 1997 (Paris SG) et 2001 (Olympique Lyonnais)
Finlaiste de la Coupe de France en 1993 (FC Nantes)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1998 (Paris SG)
Vainqueur du Trophée des Champions en 1998 (FC Nantes)
Finaliste du Trophée des Champions en 2003 (FC Lorient)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat de France en 1995 (22 buts) (FC Nantes)
 

DIVERS


- Joueur fragile psychologiquement, Patrice Loko craque complètement un soir de juillet 1995, quelques jours après l’annonce de son transfert au Paris SG. Après une sortie très agitée en boîte de nuit sur les Champs-Elysées, le joueur est poursuivi pour outrage et rébellion envers les forces de l’ordre. Après avoir détérioré deux véhicules en stationnement, dont le sien, l’international est d’abord conduit à l’hôpital. Il insultera le personnel médical avant d’être transféré dans les locaux de la police judiciaire. Là, il exhibe son sexe devant une inspectrice. L’ancien Canari échappera à la prison mais a dû s’acquitter de dommages et intérêts.

- Originaire du Congo-Brazzaville, son père Pascal Loko est un ancien footballeur amateur ayant évolué principalement à l’US Orléans puis plus brièvement au RC Strasbourg. Une sérieuse blessure au genou le contraint à stopper prématurément sa carrière.

Avec son frère William, il a créé en 2007 la société d’évènementiel sportif "Loko Sport Évènements". Il se consacre aussi beaucoup aux siens, après toutes ses années d’itinérance aux six coins du pays.

 

VIDÉO




05/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 895 autres membres