FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Reynald Pedros

Reynald Pedros.jpg
Reynald Pedros

 

Reynald Pedros

Né le 10 octobre 1971 à Orléans (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu offensif, 1m72

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 25 matchs, 4 buts
(Matchs amicaux: 12 sélections, 3 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)
(Qualif Euro: 7 sélections, 1 but)
(Euro: 3 sélections)
 
1ère sélection : le 28 juillet 1993 contre la Russie (3-1)
Dernière sélection : le 9 novembre 1996 contre le Danemark (1-0)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 14 sélections, 3 buts
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U18: 3 sélections
 
1990/96 FC Nantes (FRA) 184 matchs, 34 buts
(Championnat de France: 152 matchs, 22 buts)
(Coupe de France: 14 matchs, 7 buts)
(Coupe de la ligue: 3 matchs, 1 but)
(Trophée des Champions: 1 match)
(Ligue des Champions: 5 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 1 but)
1996 Marseille (FRA) 25 matchs, 1 but
(Championnat de France: 23 matchs)
(Coupe de la ligue: 2 matchs, 1 but)
1997 Parme AC (ITA) 8 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 5 matchs)
(Coupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 2 matchs, 1 but)
1997 SSC Naples (ITA) (Prêt) 4 matchs
(Championnat d'Italie: 3 matchs)
(Coupe d'Italie: 1 match)
1997/98 Olympique Lyonnais (FRA) (Prêt) 21 matchs, 2 buts
(Championnat de France: 15 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 5 matchs)
(Coupe de la ligue: 1 match)
1998/99 Parme AC (ITA)
1999/2000 Montpellier (FRA) 6 matchs
(Championnat de France: 4 matchs)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
2000/01 Toulouse (FRA) 9 matchs, 1 but
(Championnat de France: 8 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 1 match)
2001/03 Bastia (FRA) 16 matchs
(Championnat de France: 15 matchs)
(Coupe Intertoto: 1 match)
2004 Maccabi Ahi Nazareth (ISR)
2004/05 Al-Khor (QAT)
2005/06 SN Imphy Decize (FRA) (amateur)
2006/07 US La Baule (FRA) (amateur)
2007/09 FC Baulmes (SUI) (amateur)

 

Reynald Pedros fait partie de ces innombrables espoirs du foot français qui n’ont jamais confirmé. Formé au FC Nantes, il va être l’un des artisans du triomphe de 1995 sous la férule de Coco Suaudeau. En compagnie de Japhet N’Doram, il pourvoit en ballon ses 2 attaquants : Patrice Loko et Nicolas Ouédec. Meilleur passeur de D1 deux fois de suite (1994 et 1995), cette jeune équipe va en effet passer de la 15ème place en 1992 à la 5ème en 1993, puis glaner le fameux titre de 1995 après 31 journées sans défaite. De son passage chez les Canaris, on retiendra de Pedros sa remise sur le plus célèbre des buts nantais, contre le PSG, à Patrice Loko qui fusille Bernard Lama d'une reprise de volée devenue légendaire après une combinaison aérienne et magique. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7965379_201811210055758.jpgAlors que Christian Karembeu et Patrice Loko font leurs valises dès la fin de cette fameuse saison 95, pour rejoindre respectivement la Sampdoria de Gênes et le PSG, Reynald Pedros choisit de rester avec les Jaune et Vert. Il ne se sent pas encore de quitter le nid, et veut jouer la Ligue des champions avec son club formateur. Une campagne européenne grandiose, que les Nantais concluront par une demi-finale perdue avec les honneurs face au futur vainqueur, la Juventus. Mais sur la scène nationale, l'exercice 95-96 est plus compliqué pour les hommes de Coco Suaudeau, qui bouclent leur championnat à une peu satisfaisante septième place et qui sortent tôt en coupes. Entre-temps, l'équipe de France est aussi passée par là. Les bonnes performances sur la pelouse de la Beaujoire ont été payantes : Pedros débarque sous la tunique tricolore dès 1993. Le dernier venu sous l'ère Gérard Houllier, sagement en retrait, ne subit pas de plein fouet le chaos total au terme d'un France-Bulgarie de novembre 1993 encore dans toutes les mémoires. Arrive ensuite l’Euro 96 qui aura de lourdes conséquences sur la carrière de Reynald. En effet, avec une équipe complètement renouvelée, la France se hisse jusqu’en demi-finale et joue face à des tchèques révélations du tournoi. Durant la séance de tirs au but, Reynald rate son penalty.  Derrière, les tricolores sont éliminés. Ses partenaires ne lui en veulent pas, mais le public français, lui, n'oublie pas. Malgré une dernière sélection face au Danemark, la carrière internationale de Reynald Pedros, devenu pestiféré, s'est sans doute envolée ce jour-là. Il ne s'en remettra jamais. En effet, le grand FC Barcelone s'intéresse à lui et songe très fortement à s'attacher ses services. Tiraillé entre une épouse inquiète du changement de vie et le rêve de rallier l'une des plus grosses écuries européennes. Et à défaut de rejoindre Laurent Blanc et les autres figures catalanes, Pedros se rabat sur l'Olympique de Marseille, à peine remis du scandale VA-OM trois ans plus tôt. Le club, fraîchement promu, compte jouer les premiers rôles. Une décision qui provoque l'incompréhension à l'époque, et qui marquera la fin des années bonheur pour le joueur. Déception. Transfert en cours de saison à Parme. Quelques mois et quelques blessures plus tard, on le retrouve à Naples, puis finalement à Lyon en prêt. N’ayant pas le niveau, il attise la colère des supporteurs de Gerland et son avenir semble une nouvelle fois ailleurs. De retour à Parme, il ronge son frein durant 2 saisons (1 match en 2 ans). C’est Louis Nicollin qui ira le relancer, espérant recréer la triplette magique Pedros – Loko – Ouédec, Japhet N’Doram ayant déjà raccroché. Mais à cours de temps de jeu, de condition physique ou de niveau tout simplement, il ne connaîtra de la Mosson que le statut de remplaçant. En raison de son âge, il prend la direction du Maccabi Ahi Nazareth en Israël avant de rejoindre l'Al-Khor Sports Club, au Qatar puis il raccrochera du monde pro en 2004 pour jouer en amateur.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe Kirin en 1994 (France)

Champion de France en 1995 (FC Nantes)

Vice-champion d’Italie en 1997 (Parme AC)

Finaliste de la Coupe de France en 1993 (FC Nantes)

Finaliste du Trophée des champions en 1995 (FC Nantes)



21/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres