FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Madagascar


Stéphane Collet

Stephane collet.jpg
Stéphane Collet

 

Stéphane Collet

Né le 13 juin 1972 à Diego Suarez (MAD)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8402503_201911030104362.png Malgache/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu offensif, 1m68

Surnom: Mobylette

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8402503_201911030104362.png 3 sélections

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 30 mars 2003 contre le Ghana (3-3)

Dernière sélection : le 27 avril 2003 contre le Mali (0-2)

 

1990/93 OGC Nice B (FRA) 59 matchs, 11 buts
1991/96 OGC Nice (FRA) 110 matchs, 6 buts
(Championnat de France: 56 matchs, 3 buts)
(Championnat de France de D2: 51 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue: 1 match)
1996/99 RC Strasbourg (FRA) 117 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 95 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 6 matchs)
(Coupe de la ligue: 6 matchs)
(Coupe UEFA: 6 matchs)
(Coupe Intertoto: 4 matchs, 1 but)
1999/2000 RC Lens (FRA) 5 matchs
(Championnat de France: 4 matchs)
(Coupe Intertoto: 1 match)
2000/01 Real Sociedad (ESP) 6 matchs
2001/02 RC Strasbourg (FRA) 17 matchs
(Championnat de France de D2: 14 matchs)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
2002/nov 03 Real Sociedad B (ESP)
nov 03/2004 FC Carrros (FRA)
2004/07 ROS Menton (FRA)
 
Né à Madagascar, quand son père militaire y avait été muté, Stéphane Collet aurait pu devenir un grand joueur, après des débuts fracassants à Nice et une confirmation à Strasbourg. Mais une vilaine blessure, contractée peu après son arrivée à Lens, ruinera sa carrière… Surnommé "Mobylette", ce petit milieu offensif costaud compensait par une folle activité. Plus numéro 8 que véritable numéro 10, il sait à peu près tout faire au milieu du terrain, tacler, déborder, relancer, conduire le jeu, grâce à sa belle technique et sons sens du devoir. Stephane collet.jpgFormé à l'OGC Nice, Stéphane Collet a su marquer les esprits du stade du Ray tout au long de ses années sous les couleurs du Gym. Avec le maillot niçois, il remporte le championnat de France de D2 en 1994 et accède à l'élite du football français. Malgré une forte concurrence, il s'affirme comme un des piliers de l'équipe. Au bout de cinq saisons,ce grand espoir du club est vendu à Strasbourg par le Président Boïs afin de renflouer les caisses du club. En remplacement du russe Mostovoï, Stéphane doit conduire le jeu et alimenter la doublette Baticle - Zitelli. Si sa première saison est mitigé en championnat, c'est bien une victoire en Coupe de la ligue qui va sauver les apparences. En effet, un soir d’Avril 1997 au Parc des Princes, c'est lui qui libère de joie tout un club, une ville et une région, en donnant la victoire finale au bout d’un match nul et vierge et d’une longue séance de tirs-aux-buts face aux Girondins de Bordeaux (0-0/ 6 tab à 5). Après avoir trompé le gardien belge Gilbert Bodart, il se lance dans une course folle et échevelée où personne ne l'arrêtera. Un moment unique dans la carrière d'un joueur en lévitation le temps de quelques secondes. Qualifié en coupe de l’UEFA, il aura aussi disputé les six rencontres européennes du Racing. Après trois années pleines, il rejoint le Nord et l’autre Racing, celui de Lens, où il se blessera gravement dés le début de saison. Cette blessure restera certainement le plus mauvais souvenir de sa carrière puisqu’il ne disputera même pas une dizaine de rencontres avec les Sang et Or. Il tente alors une expérience en Espagne, à la Real Sociedad, où il ne disputera guère plus de rencontres, avant de revenir en prêt sur les bords du Krimmeri quelques mois plus tard. Cantonné dans un rôle de remplaçant, il fait ses adieux au public strasbourgeois le 3 mai 2002 lors d'une victoire face au Havre 1 but à 0. De retour au Pays Basque, il reste en équipe réserve et n’apparaît pas une seule fois. Il rentre dans le sud de la France et s'installe sur la Côte. D’abord en tant que joueur avec Carros et Menton, entre 2003 et 2007, puis en tant qu’entraîneur avec les jeunes du Cros-de-Cagnes en 2010. Une fin de carrière dans l'indifférence générale pour ce milieu de poche malgache formidable et très agréable à côtoyer.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1997 (RC Strasbourg)
Champion de France de D2 en 1994 (OGC Nice)
Vice-champion de France de D2 en 2002 (RC Strasbourg)
 
SOURCES/RESSOURCES
- L'alsace/Infos Racing/Racing Stub
- 1ère photo: ©OGC Nice
- 2ème photo: ©Dernières Nouvelles d'Alsace

14/06/2020
0 Poster un commentaire

Madagascar

Palmarès

 

Championnat du Madagascar

Coupe du Madagascar

Supercoupe du Madagascar

 

Les clubs

 

AS Adéma

CNAPS Sport

AS Fortior

AS Sotéma


03/11/2019
0 Poster un commentaire

Internationaux Malgaches

GARDIENS DE BUT

 

Jean Dieu-Donné Randrianasolo

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Hamada Jambay

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Mamisoa Razafindrakoto

 

MILIEUX OFFENSIFS

 

Stéphane Collet

Lalaïna Nomenjanahary

 

ATTAQUANTS

 

Faneva Andriatsima

Paulin Voavy


03/11/2019
0 Poster un commentaire

Hamada Jambay

Hamada Jambay.jpg
Hamada Jambay

 

Hamada Jambay
Né le 25 avril 1975 à Iconi (COM)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français/ Comores.png Comorien, Défenseur droit, 1m75

Surnom: le roi des Missiles

 

Madagascar.png 4 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Coupe COSAFA: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 20 juin 2003 contre l'Egypte (0-6)

Dernière sélection : le 16 novembre 2003 contre le Bénin (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U17: 3 sélections

 

1993/99 Olympique de Marseille (FRA) 140 matchs, 5 buts
(Championnat de France: 57 matchs, 3 buts)
(Championnat de France de D2: 56 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 14 matchs)
(Coupe de la ligue: 9 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1999/2001 Toulouse FC (FRA) 48 matchs
(Championnat de France: 15 matchs)
(Championnat de France de D2: 28 matchs)
(Coupe de France: 2 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
2001/02 sans club
2002/05 CS Sedan Ardennes (FRA) 90 matchs
(Championnat de France: 24 matchs)
(Championnat de France de D2: 58 matchs)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 5 matchs)

 

Avec le regretté Didier Wacouboué, Hamada Jambay fait partie de ces joueurs qui ont relevé l'OM en deuxième division au milieu des années 90, pour permettre au club de retrouver l'élite en 1996. S’il n'a pas été le meilleur latéral droit de l’histoire du club, ce pur produit de la formation phocéenne était surtout une personnalité attachante et un joueur spectaculaire, lui qui a hérité du surnom de "roi des Missiles", notamment pour sa reprise de volée fantastique contre Lens lors de la saison 1996-1997. Un but qui a occupé le top des buts de "Téléfoot" pendant des semaines. Une frappe de balle de fou furieux qui fait donc mouche au soir de la 18ème journée, face à des Sang et Or non moins en galère, malgré une équipe où l'on retrouve des noms comme Wallemme, Delmotte, FoéSmicer ou Titi Camara. Formé à Marseille, il profite de la descente du club en seconde division pour se faire une place. Ensuite, il ne laissera plus jamais passer sa chance de réaliser son rêve : être un titulaire indiscutable des phocéens en première division, lui jeune homme franco-malgache qui a grandi dans les quartiers nord de Marseille et natif d'Iconi aux Comores. Et même s’il faut se faire des allers-retours entre Marseille et la région parisienne durant toute une saison, au bataillon de Joinville, pour faire son service militaire, rien ne l’arrêtera. Passé ensuite par Toulouse, il sera sans club pendant un an avant de rebondir à Sedan et d'être finaliste de la Coupe de France en 2005. L'enfant de la Busserine, qui a désormais un stade à son nom dans les quartiers nord de Marseille, évoque toujours l'Olympique de Marseille comme un véritable supporter.

 

PALMARÈS


Vice-champion de France en 1994 et 1999 (Marseille)

Champion de France de D2 en 1995 (Marseille)

Vice-champion de France de D2 en 1996 (Marseille)

Finaliste de la Coupe de France en 2005 (CS Sedan-Ardennes)


03/11/2019
0 Poster un commentaire