FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Batista

Batista.jpg
Batista

 

João Batista da Silva

Né le 8 mars 1955 à Porto Alegre (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, milieu défensif, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 38 sélections

(Matchs amicaux: 19 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Copa America: 4 sélections)

(Mundialito: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 5 avril 1978 contre la RFA (1-0)

Dernière sélection : le 22 juin 1983 contre la Suède (3-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png non-officiel: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png olympique: 18 sélections, 1 but

 

1973/81 Internacional (BRE) 72 matchs, 9 buts
1982 Grêmio (BRE) 23 matchs
1983 Palmeiras (BRE) 12 matchs, 2 buts
1983/85 Lazio Rome (ITA) 43 matchs, 2 buts
1985 Avellino (ITA) 14 matchs, 1 but
1985/87 Belenenses (POR) 8 matchs
1988/89 Avaí (POR) 8 matchs
 
João Batista da Silva est connu pour sa magnifique Coupe du Monde 1978 en Argentine, où il dispute la totalité des rencontres de la Seleçao jusqu'au match pour la troisième place. Considéré comme l'une des révélations de ce Mondial, le jeune Gaucho a même eu l'honneur de se voir choisir par Pelé dans sa traditionnelle sélection de fin de tournoi. Une référence. Cheveux bruns et bouclés, vif et intelligent, il appartient à cette catégorie de joueurs qui ont grandi au cœur de la bataille. Pas de geste inutile, pas de gri-gri superflu, il perdait très peu de ballon dans l'entrejeu à l'instar de beaucoup de ses coéquipiers. Retenu pour la Coupe du Monde 1982 en Espagne, il n'y a fait qu'une apparition. L’histoire retiendra de ce match le coup de pied de Diego Maradona dans le bas du ventre du brésilien, ce qui avait mené à son expulsion. "El Pibe de Oro" expliquera plus tard qu'il avait été "excédé" par le marquage du joueur auriverde. Au milieu des années 1980, Batista avait passé deux ans en Série A à la Lazio de Rome, avant de revenir dans son pays et de raccrocher les crampons en 1989.
 
PALMARÈS
3ème de la Coupe du Monde en 1978 (Brésil)
4ème des Jeux Olympiques de Montréal en 1976 (Brésil)
Vainqueur des Jeux Panaméricains de Mexico en 1975 (Brésil)
Finaliste du Mundialito en 1980 (Brésil)
Champion du Brésil en 1975, 1976 et 1979 (Internacional)
Vice-champion du Brésil en 1982 (Grêmio)
Vainqueur du Championnat du Rio Grande do Sul en 1975, 1976, 1978 et 1981 (Internacional)
Finaliste du Championnat du Rio Grande do Sul en 1977, 1980 (Internacional) et 1982 (Grêmio)
Vainqueur du Championnat de Santa Catarina en 1988 (Avai)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Ballon d’argent brésilien en 1980 et 1982
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©DR


16/05/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres