FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Emmanuel Amunike

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7698000_201805055339512.jpg
Emmanuel Amunike

 

Emmanuel Amunike (Amuneke)

Né le 25 décembre 1970 à Eze Obodo (NIG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png Nigerian, Ailier gauche, 1m78

Surnom: "La mobylette"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png 27 sélections, 9 buts

(Matchs amicaux: 3 sélections

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 2 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 3 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 1 sélection, 1 but)

(Jeux Olympiques: 6 sélections, 1 but)

(Coupe des Confédérations: 1 sélection)

(Coupe Afro-asiatique des nations: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 23 avril 1993 contre le Soudan (4-0)

Dernière Sélection : le 7 février 2000 contre le Sénégal (2-1)

 

1990 Concorde Abeokuta (NIG)
1991 Julius Berger (NIG)
1991/94 Zamalek (EGY) 71 matchs, 26 buts
1994/96 Sporting CP (POR) 51 matchs, 17 buts
1996/2000 FC Barcelone (ESP) 26 matchs, 1 but
(Championnat d'Espagne: 19 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
(Ligue des Champions: 3 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2000/02 Albacete Balompié (ESP) 20 matchs, 1 but
(Championnat d'Espagne de D2: 17 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
2003 Busan IPark (CRS)
2003/04 Al-Wehdat (EAU) 12 matchs, 3 buts
2005/06 Al-Najmat (BHR) 18 matchs

 

Ballon d’or africain 1994, Emmanuel Amunike, alias "la mobylette", a été l’un des fers de lance du Nigeria de la grande époque des années 90. Au sein d’une génération dorée de Super Eagles composée des Jay-Jay Okocha, Amokachi et Yekini, le véloce ailier nigérian a régné en maître incontesté sur le continent africain, en remportant notamment la Coupe d'Afrique des Nations en 1994. Grand héros de cette 17ème édition de la CAN, le nigerian signe un mémorable doublé face à la Zambie lors de la grande finale à Tunis (victoire du Nigeria 2 buts à 1). Participant également au triomphe de sa sélection lors des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 face à l’Argentine (signant également le but de la victoire en finale), il a surtout mené les Super Eagles vers une qualification historique pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis. C'est l'Italie qui a dû s’en remettre à un doublé de Roberto Baggio, avec un but à la 88ème minute et l’autre dans la prolongation, pour venir à bout du Nigeria, révélations de ce Mondial américain. Avant la Squadra Azzurra, l’Argentine a tremblé (2 buts à 1), alors que la Bulgarie, futur troisième de l’édition, a été surprise d’entrée (0 à 3). Le natif de Eze Obodo termine notamment meilleur buteur de son équipe avec deux unités. Amunike était un véritable magicien sur son aile. Il aimait attirer les défenseurs sur le côté gauche, et les inciter, à la manière d’un toréador, à se livrer tête baissée. Il réussissait souvent à éviter les tacles, d’une balle piquée, avant de débouler le long de la ligne de touche. Doté d’une accélération foudroyante et d’un pied gauche redoutable, il était également un buteur assez prolifique en clubs. Sous les couleurs du Zamalek et du Sporting Portugal, ses deux premiers clubs étrangers, il signe pas moins de 43 réalisations en 122 apparitions. Des performances impressionnantes qui lui ont valu de rejoindre le grand Barça en 1996. Hélas, et après un premier exercice plutôt réussi sous le maillot blaugrana, il passe les trois saisons suivantes sans disputer un seul match en raison d'une grave blessure au genou, qui le prive d'ailleurs de la Coupe du Monde 1998, et n’explosera jamais au plus haut niveau, où on l’attendait pourtant. Après avoir raccroché les crampons en 2004, il rentre en Europe pour passer son diplôme d'entraîneur et collabore comme consultant pour quelques médias lors des grandes compétitions. Il rejoindra ensuite le club d'Al Hazem en Arabie Saoudite pour son premier poste d'assistant, puis dirige son premier club en 2008 comme il en rêve depuis 2004.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1994 (Nigeria)
Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2000 (Nigeria))
Médaille d'or aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 (Nigeria)
4ème de la Coupe des Confédérations en 1995 (Nigeria)
Vainqueur de la Coupe Afro-asiatique des nations en 1995 (Nigeria)
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 1993 (Zamalek)
Finaliste de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 1994 (Zamalek)
Vainqueur de la Supercoupe de la CAF en 1994 (Zamalek)
Champion d’Egypte en 1992 et 1993 (Zamalek)
Vice-champion d’Espagne en 1997 (FC Barcelone)
Vice-champion du Portugal en 1995 et 1997 (Sporting CP)
Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1995 (Sporting CP)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1997 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe de Bahreïn en 2006 (Al-Najma)
Finaliste de la Coupe d'Egypte en 1992 (Zamalek)
Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 1997 (FC Barcelone)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur Africain de l'année en 1994


16/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres