FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Diego Milito

Diego Milito.jpg
Diego Milito

 

Diego Alberto Milito

Né le 12 juin 1979 à Bernal (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Attaquant, 1m83

Surnoms: El Principe, Rey

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 25 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 13 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Copa America: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 31 janvier 2003 contre le Honduras (3-1)

Dernière sélection : le 8 octobre 2010 contre le Japon (0-1)

 

1999/2003 Racing Club (ARG) 137 matchs, 34 buts
2003/05 Genoa (ITA) 62 matchs, 34 buts
(Championnat d'Italie: 59 matchs, 33 buts)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
2005/08 Real Saragosse (ESP)
(Championnat d'Espagne: 108 matchs, 53 buts)
(Coupe d'Espagne: 15 matchs, 8 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
2008/09 Genoa (ITA) 32 matchs, 26 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 24 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match, 2 buts)
2009/14 Inter Milan (ITA) 171 matchs, 75 buts
(Championnat d'Italie: 128 matchs, 62 buts)
(Coupe d'Italie: 12 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 24 matchs, 10 buts)
(Ligue Europa: 6 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2014/16 Racing Club (ARG) 52 matchs, 18 buts
 
Bien peu de joueurs ont su être l'idole de trois clubs différents. Diego Milito, lui, fait partie de cette catégorie-là. Icone absolue du Racing, en Argentine, il est également entré dans le cœur des tifosi du Genoa, en Italie, mais surtout dans ceux de l'Inter Milan. De fait, avec le club nerazzurro, il est le protagoniste absolu de la saison 2009-2010, au cours de laquelle il inscrit 30 buts toutes compétitions confondues. Surtout, en l'espace de quelques jours, il a planté le but du titre de champion d'Italie (Sienne-Inter 0 but à 1), le seul but de la finale de Coupe d'Italie (Roma-Inter 0 but à 1), et le doublé décisif en finale de la Ligue des champions (face au Bayern 2 buts à 0). Un tour de force ahurissant qui lui vaudra... de ne même pas faire partie de la liste des vingt-trois pour le Ballon d’or. Il a terminé en beauté, en rentrant chez lui, au Racing, et en remportant le titre de champion d'Argentine 2014. Un géant.

PALMARÈS
 
Finaliste de la Copa America en 2007 (Argentine)
Vainqueur de la Ligue des champions en 2010 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2010 (Inter Milan)
Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2010 (Inter Milan)
Champion d’Italie en 2010 (Inter Milan)
Vice-champion d’Italie en 2011 (Inter Milan)
Champion d'Argentine en 2001 (Ap.) et 2014 (Racing Club)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2010 et 2011 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 2006 (Real Saragosse)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 2004 (Real Madrid)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2010 (Inter Milan)
Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 2009 (Inter Milan)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu joueur de l'année UEFA en 2010
Guerin d'or en 2009
Intronisé au Hall of Fame de l'Inter Milan en 2020
À reçu le diplôme du mérite par la fondation argentine "Konex" en 2020
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©DR


22/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1144 autres membres