Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Jaouad Zaïri

Jaouad Zairi.jpg
Photo: ©DR

 

Jaouad Zaïri

 

جواد الزايري

Né le 17 avril 1982 à Taza (MAR)

Maroc.png Marocain, Ailier droit, 1m81

 

Maroc.png 34 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 15 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 7 sélections, 1 but)

(Coupe d'Afrique des Nations: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 2 septembre 2000 contre le Gabon (0-2)

Dernière sélection : le 10 octobre 2009 contre le Gabon (1-3)

 

2000/01 FC Gueugnon (FRA) 30 matchs, 4 buts
(Championnat de France de D2: 28 matchs, 4 buts)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
2001/06 FC Sochaux (FRA) 106 matchs, 7 buts
(Championnat de France: 87 matchs, 5 buts)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe Intertoto: 3 matchs)
2006 Al-Ittihad (ARS) (Prêt) 24 matchs, 8 buts
2006/07 Boavista (POR) 6 matchs
2007 FC Nantes (FRA) (Prêt) 9 matchs
(Championnat de France: 8 matchs)
(Coupe de France: 1 match)
2007/09 Asteras Tripolis (GRE) 42 matchs
2009/11 Olympiakos, Le Pirée (GRE) 32 matchs, 2 buts
2011/12 PAS Giannina (GRE) 8 matchs, 1 but
2012 Anorthosis Famagouste (CHY) 8 matchs, 1 but
2013/14 Al-Nasr (OMN) 5 matchs
2014 Monts d'Or Azergues Foot (FRA) 3 matchs
2015 FC Vaulx-en-Velin (FRA) 9 matchs, 2 buts
2015/17 Zakynthos (GRE) 24 matchs, 7 buts

 

Sans doute très talentueux, Jaouad Zaïri n'a jamais su réellement exploser. On n'aime ou on déteste, le fin technicien marocain a laissé l'image d'un dribbleur fou. Peut-être trop même. Parfois génial. Parfois frustrant. Le gars ne laissait jamais indifférent. Pour ses crochets, son sens du spectacle. Pour son côté aussi trop perso. Des avis qui ont divisé à chaque fois.
 

Révélé à Gueugnon, le natif de Taza, dans le nord-est du Maroc, est repéré très jeune par Jean Fernandez et le FC Sochaux lors de l’été 2001, date de retour du club doubiste parmi l'élite. Dès lors, la Ligue 1 découvre un fantastique manieur de ballon, capable sur un dribble d’éliminer n’importe quel adversaire dans son couloir. Pourtant, les premières critiques commencent à jaillir dans les travées du Stade Bonnal. Trop individualiste, il ne pèse pas assez sur le jeu de son équipe et privilégie le spectacle à l’efficacité. Il devient dès lors, un joker mais qui peine à briller. Inconstant et imprévisible, il dispute 87 matchs et inscrit 5 buts en quatre saisons. Parti sur la pointe des pieds de Sochaux, il commence sa longue descente aux enfers. Il atterrit en Arabie saoudite, à Al-Ittihad, essaye de rebondir à Boavista au Portugal, tente un retour éclair du côté du FC Nantes avant de signer à l’Olympiakos, avec lequel il remporte le championnat de Grèce en 2011 et joue la Ligue des Champions. Puis viennent la Chypre, le Sultanat d'Oman et le MDA Chasselay en CFA, où il enchaîne les dribbles avec Ludovic Giuly et Sidney Govou, deux anciens internationaux français. Il raccroche les crampons en 2017 à Zakyntos en Grèce à l'âge de 35 ans avec un sentiment de gâchis. Seule satisfaction, l'équipe nationale du Maroc. Avec 34 sélections au compteur, il est finaliste malheureux de la CAN 2004 perdue contre la Tunisie. Très apprécié, il reste dans le cœur de tous les Marocains comme celui par qui la magie arrivait. Dommage, on lui prêtait une carrière vraiment brillante.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2004 (Maroc)

Champion de Grèce en 2011 (Olympiakos)

Vice-champion de Grèce en 2010 (Olympiakos)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2004 (finale non-jouée) (FC Sochaux)

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 2003 (finale non-jouée) (FC Sochaux)



20/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres