FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jens Jeremies

Jens Jeremies.jpg
Jens Jeremies

 

Jens Jeremies

Né le 5 mars 1974 à Görlitz (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu défensif, 1m77

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 55 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 29 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 15 novembre 1997 contre l'Afrique du Sud (3-0)

Dernière sélection : le 23 juin 2004 contre la Rep. Tchèque (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 3 sélections, 1 but

 

1993/95 Dynamo Dresde (ALL) 10 matchs, 1 but
1995/98 TSV Munich 1860 (ALL) 86 matchs, 3 buts
(Championnat d'Allemagne: 78 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Allemagne: 5 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs) 
1998/2006 Bayern Munich (ALL) 248 matchs, 17 buts
(Championnat d'Allemagne: 163 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Allemagne: 27 matchs, 6 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 6 matchs)
(Ligue des Champions: 52 matchs, 5 buts)
 
Élément majeur des succès du Bayern Munich au début des années 2000, Jens Jeremies pratiquait un style de jeu agressif et rugueux. Joueur physique, il était le stéréotype du footballeur allemand. Grâce à son sens du sacrifice, on adorait ses tacles même si il embarquait souvent l'adversaire avec le ballon. Natif de Görlitz, il débute sa carrière sous les couleurs du Dynamo Dresde, ancien fleuron de l'Allemagne de l'Est. Dès 1995, il rejoint l'Ouest et signe au TSV Munich 1860. Il y restera jusqu’en 1998 année où il signe chez l'ennemi juré, au Bayern Munich. Malgré de longues périodes d'indisponibilité pour cause de blessures, il arrive à remplir sa belle armoire à trophées de six titres de champion et quatre coupes d'Allemagne en huit ans passés chez le club bavarois, ainsi qu'une Ligue des Champions et une Coupe Intercontinentale en 2001. Il connaîtra aussi la douloureuse défaite en finale de C1 face au Manchester United de David BeckhamJaap Stam et autre Ryan Giggs. Teigneux et combatif, le numéro 6 n'était pas un poète mais était indispensable à la bonne marche de cette équipe. Son tempérament, associé à celui d’un Stefan Effenberg, d’un Carsten Jancker, d’un Samuel Kuffour ou d’un Bixente Lizarazu faisait merveilles et ce Bayern version Omar Hitzfeld était très difficile à jouer. Symbole de ces caractéristiques, en 2003, il avait blessé son coéquipier Mehmet Scholl lors d'un entraînement. Sa carrière avec la Mannschaft sera plus discrète. Révélé lors du Mondial français de 1998, l'homme aux 55 sélections jouera tout de même la finale de Coupe du Monde 2002 perdue face au Brésil, profitant de la suspension de Mickael Ballack. Sa dernière apparition a lieu lors de l'Euro 2004 face à la République Tchèque (perdu 2 buts à 1). Cette défaite avait d'ailleurs entraîné l'élimination de l'équipe allemande. Il raccroche les crampons en juin 2006, à seulement 32 ans après avoir participé qu'à 13 rencontres de championnat pour sa dernière saison avec les Bavarois. Uli Hoeness lui avait rendu hommage lorsque le Bayern s'était incliné à domicile aux tirs au but face à Chelsea en 2012 en finale de C1: "Je n'ai pas vu de Jens Jeremies sur le terrain, de joueur qui aille dès le coup d'envoi mordre les mollets de l'adversaire. " Un très bel honneur pour le fan de "Die Toten Hosen", un groupe de punk rock allemand originaire de Düsseldorf. Depuis, il gère avec beaucoup d’engagement sa fondation "La jeunesse votre avenir", qui soutient les jeunes socialement défavorisés en leur offrant une perspective d’avenir. Une très bonne personne, loin de l’image qu’il donnait sur un terrain sans être pour autant un joueur méchant.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 2002 (Allemagne)
Vainqueur de la Ligue des champions en 2001 (Bayern Munich)
Finaliste de la Ligue des champions en 1999 (Bayern Munich)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 2001 (finale non-jouée)  (Bayern Munich)
Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 2001 (finale non-jouée) (Bayern Munich)
Champion d’Allemagne en 1999, 2000, 2001, 2003, 2005 et 2006 (Bayern Munich)
Vice-champion d’Allemagne en 2004 (Bayern Munich)
Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 2000, 2003, 2005 (finale non-jouée) et 2006 (Bayern Munich)
Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1999 (Bayern Munich)
Vainqueur de la Coupe de la ligue allemande en 1999, 2000 et 2004 (finale non-jouée) (Bayern Munich)
 
SOURCES/RESSOURCES
- FC Bayern.fr
- Photo: ©DR


19/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1144 autres membres