Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Bayern Munich

Bayern Munich.png

Bayern Munich

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Futsball-Club Bayern München e. V., Fondé le 27 février 1900

Surnoms: Die Bayern, FC Hollywood, FC Bayern

Couleurs: Rouge et Blanc

Clubs rivaux: TSV Munich 1860, Borussia DortmundFC Nuremberg

Stade: Allianz-Arena (71 000 places)

 

La création du club

 

Le FC Bayern Munich est fondé le 27 février 1900 par un groupe de onze dissidents du MTV München, qui ont décidé de créer leur propre club dans un restaurant nommé "Gisela" situé au centre de Munich. À la base, les joueurs avaient opté pour une tenue bleue et blanche, avant de se rabattre sur le rouge et le blanc.

 

1932, Premier titre de champion

 

- Le club remporte son premier titre en battant l’Eintracht Francfort 2 buts à 0 devant 55 000 spectateurs à Nuremberg. Quand les joueurs présentent la "Viktoria" à leur public, l'accueil àMunich est incroyable. Mais accusé d’être un "club juif" par le pouvoir nazi, il est rapidement mis au ban des compétitions nationales. Presque tous les membres sont contraints de quitter le club, comme le président emblématique Kurt Landauer qui démissionne de son poste le 22 mars 1933. Il s'exile en Suisse après deux mandats à la tête du Bayern Munich. Il reviendra en 1947 pour un 3eme et dernier mandat en tant que président jusqu’en 1951. Il décédera en 1961. Aujourd’hui, il est considéré comme le père du Bayern Munich moderne. Il devra attendre la fin de la guerre, et le soutien des forces américaines occupant la Bavière, pour se sortir de cette triste période qui va entraîner une reconstruction jusque vers la fin des années 60 et la plus glorieuse apogée.

 

Bayern Munich 1932.jpg

(De gauche à droite):Haringer, Bergmaier, Welker, Heidkamp, Lechler, Nagelschmitz,

Breindl, Krumm, Schmid, Goldbrunner, Rohr

Photo: ©DR

 

Les années 60, le début de l'âge d'or

 

- Le club accède à l’élite dès la création du championnat professionnel en 1963 et engage quasi au même moment Franz Beckenbauer, Sepp Maier et Gerd Müller, trois jeunes prometteurs, qui font faire par la suite le bonheur du club bavarois. À cette époque-là, c’est le TSV Munich 1860 qui est le plus grand club de la ville, mais le Bayern va vite se faire remarquer, tant sur le plan national qu’européen, en remportant deux Pokals en 1966 et 1967, la Coupe des coupes en 1967, et un magnifique doublé coupe-championnat en 1969. Le Bayern prend la place de numéro 1 à Munich.

 

Bayern Munich 1969.jpg

(haut, de gauche à droite): Olk, Maier, Beckenbauer, Schwarzenbeck, G. Müller,

Ohlhauser, Kupferschmidt, Nafziger, Brenninger

(bas, de gauche à droite): Starek, Pumm, Schmidt, Kosar, Zellermayer,

Lippert, Stegmann, Wachsmann

Photo: ©Kicker

 

Les années 70, le rouleau compresseur allemand

 

- Le Bayern ne s'arrête plus. Au début des années 70, le nouveau coach Udo Lattek peut compter sur la fine fleur du football allemand: Sepp Maier, Franz Beckenbauer, Paul Breitner, Hans-Georg Schwarzenbeck, Uli Hoeness et Gerd Müller, pour ne citer que les plus illustres. Le Bayern développe alors un jeu proche de celui des Pays-Bas de Cruyff, fait de redoublements de passes et de mouvements. A la différence près qu'en phase défensive, les Allemands attendent patiemment au lieu de presser. Au sein d'un 1-3-3-3 (un 4-3-3 avec un libéro), chaque joueur a sa position attitrée, mais peut se retrouver à peu près n'importe où sur le terrain si les circonstances l'exigent. C'est avec cette sublime équipe que les bavarois s’imposent  alors comme la référence footballistique en enchaînant trois Coupes d’Europe des clubs champions en 1974, 1975 et 1976. 1976, année où le Bayern ajoute un nouveau titre à son palmarès, la Coupe intercontinentale, glanée aux dépends du Cruzeiro EC. Dans ces mêmes années 1970, en plus des trois titres européens, l’ogre bavarois remporte trois championnats et une DFB Pokal. Le Bayern assoit sa suprématie sur le football allemand à cette époque, et devient le "Rekordmeister".

 

Bayern Munich 1974.jpg

(haut, de gauche à droite): Beckenbauer, Torstenssen, Zobel, Schwarzenbeck, Roth,

G. Müller, Breitner, U. Hoeness

(bas, de gauche à droite): Kappelmann, Dürnberger, Maier, Hansen

Photo: ©DR

 

De 1980 à 2000, La continuité

 

Le club, après cette faste période, va confirmer son statut de plus grand club allemand sans sortir du cercle des plus grands clubs européens. D'abord dans les années 1980, puis à nouveau à partir de 1996, après un certain temps de flottement pendant la première moitié des années 1990. En effet, le club va étoffer son palmarès entre 1980 et 1999 en ajoutant dix titres de champion (1980, 1981, 1985, 1986, 1987, 1989, 1990, 1994, 1997, 1999) et quatre Pokals (1982, 1984, 1986, 1998) tout en échouant trois fois en finale de la Coupe d’Europe des clubs champions (1982, 1987, 1999), devenue ligue des champions en 1992. Un nouveau titre jamais gagné auparavant vient s’ajouter au long palmarès du club bavarois en 1996: la Coupe de l’UEFA. Le tout remporté avec d’incroyables joueurs comme Paul Breitner, Karl-Heinz Rummenigge ou encore Lothar Matthaüs pour les plus célèbres.

 

L'équipe finaliste de la C1 en 1987

 

Bayern Munich 1987.jpg

(Haut, de gauche à droite): Pfaff, Nachtweith, Pfügler, D. Hoeness, Winklhofer, Eder

(bas, de gauche à droite): Matthaüs, M. Rummenigge, Flick, Brehme, Kogl

Photo: ©Bob Thomas

 

L'équipe vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 1996

 

Bayern Munich 1996.jpg

(haut, de gauche à droite): Hamann, Ziege, Babbel, SforzaHelmerKahn

(bas, de gauche à droite): Scholl, Papin, Klinsmann, Kreuzer, Matthaüs

Photo: ©MIS/Icon Sport

 

2001, Vainqueur de la Ligue des Champions

 

- Ce n’est qu’en 2001, soit 25 ans plus tard, que le Bayern remporte une nouvelle fois la Ligue des champions. Une finale gagnée face aux espagnols de Valence au cours de laquelle un gardien un peu fou du nom d’Oliver Kahn va particulièrement s’illustrer dans une séance de tirs au but à couper le souffle. Toujours parmi les meilleurs, il réalise la même année un beau doublé Bundesliga-C1. Pourtant, c'est bien le pire champion de l'histoire bavaroise: neuf défaites et seulement 63 points. Et la tactique mise en place par l'intransigeant Ottmar Hitzfeld n'était pas des plus folichonnes non plus, un 5-4-1 affreux.

 

Bayern-Munich--3-.jpg

(haut, de gauche à droite): Sagnol, Salihamidzic, AnderssonEffenberg, Linke

(bas, de gauche à droite): Hargreaves, Scholl, KuffourKahn, ElberLizarazu

Photo: ©Popperfoto/Getty Images

 

2013, Triplé historique

 

- Historique! Le Bayern Munich devient le premier club allemand à réaliser le triplé championnat-coupe-C1, le septième sur la scène européenne après notamment Manchester United (1999), Barcelone (2009) et l'Inter Milan (2010). Le Bayern de Franck Ribéry et compagnie aura tout balayé sur son passage. Bilan: 49 victoires pour 4 nuls et seulement 3 défaites. Fractionné, cela donne 7 victoires tous les 8 matches. Un ratio prodigieux: en comparaison, le Barça le plus efficace, celui de l'année 2012, plafonnait à 7 sur 9.

 

Bayern Munich 2013.jpg

(haut, de gauche à droite): Neuer, Mandzukic, Javi Martinez, Dante, Boateng

(bas, de gauche à droite): Ribéry, Lahm, T. Müller, RobbenSchweinsteiger

Photo: ©Alamy

 

2020, Et le Sextuplé

 

- Après le triplé coupe-championnat-Ligue des champions, la Supercoupe de l'UEFA et la Supercoupe d'Allemagne, le club bavarois avait ajouté une Coupe du Monde des clubs à son impressionnante moisson de trophées en 2020. Hans Flick s'est basé sur une colonne vertébrale composée de Manuel Neuer dans les cages, Jérôme Boateng en défense, Joshua Kimmich et Thomas Müller au milieu de terrain et Robert Lewandowski en attaque. Pour info, le coach allemand a perdu moins de matches à la tête du Bayern (5) qu'il n'a remporté de trophées (6) en cette année millésime.

 

Bayern Munich 2020.jpg

(haut, de gauche à droite): Alaba, Neuer, Pavard, L. Hernandez, Lewandowski, Süle

(bas, de gauche à droite): Davies, Kimmich, Coman, Gnabry, L. Sané

Photo: ©FIFA

 

BAYERN MUNICH ALL-STAR


GARDIENS

 

 Sepp Maier (ALL)

Raimond Aumann (ALL)

Oliver Kahn (ALL)

Jean-Marie Pfaff (BEL)

Manuel Neuer (ALL)

 

DÉFENSEURS

 

Klaus Augenthaler (ALL)

Markus Babbel (ALL)

Konrad Heidkamp (ALL)

Lucio (BRE)

Norbert Nachtweih (ALL)

Paul Breitner (ALL)

Jérôme Boateng (ALL)

Franz Beckenbauer (ALL)

Bixente Lizarazu (FRA)

Jakob Streitle (ALL)

Thomas Helmer (ALL)

Ludwig Goldbrunner (ALL)

Hans-George Schwarzenbeck (ALL)

Willy Sagnol (FRA)

Hans Bauer (ALL)

Philipp Lahm (ALL)

David Alaba (AUT)

Michael Tarnat (ALL)

Johnny Hansen (DAN)

Werner Olk (ALL)

Hans Pflügler (ALL)

Samuel Kuffour (GHA)

Sigmund Haringer (ALL)

Christian Ziege (ALL)

 

MILIEUX

 

Stefen Effenberg (ALL)

Bernd Dürnberger (ALL)

Arjen Robben (HOL)

Michael Ballack (ALL)

Franck Ribéry (FRA)

Mehmet Scholl (ALL)

Rainer Zobel (ALL)

Lothar Matthaus (ALL)

Soren Lerby (DAN)

Wolfgang Dremmler (ALL)

Jens Jeremies (ALL)

Ernst Nagelschmitz (ALL)

Bastian Schweinsterger (ALL)

Ludwig Kögl (ALL)

Hassan Salihamidzic (BOS)

Mark Van Bommel (HOL)

Zé Roberto (BRE)

Jupp Kapellmann (ALL)

Mario Basler (ALL)

Joshua Kimmich (ALL)

Franz Roth (ALL)

 

ATTAQUANTS

 

Gerd Muller (ALL)

Wilhelm Simetsreiter (ALL)

Uli Hoeness (ALL)

Ludwig Hofmann (ALL)

Robert Lewandowski (POL)

Jamal Musiala (ALL)

Dieter Hoeness (ALL)

Carsten Jancker (ALL)

Roland Wohlfart (ALL)

Claudio Pizarro (PER)

Max Gablonsky (ALL)

Jurgen Klinsmann (ALL)

Thomas Müller (ALL)

Rainer Ohlhauser (ALL)

Roy Makaay (HOL)

Mario Gomez (ALL)

Karl-Heinz Rummenigge (ALL)

Dieter Brenninger (ALL)

Alexander Zickler (ALL)

Josef Pöttinger (ALL)

Giovane Elber (BRE)

 

ENTRAÎNEURS

 

Udo Lattek (ALL)

Ottmar Hitzfeld (ALL)

Jupp Heynckes (ALL)

Louis Van Gaal (HOL)

 

Équipe Type

 

Bayern Munich.png

 

Ils ont joué au Bayern Munich

 

Hans-Jörg Butt (ALL)

Harald Schumacher (ALL)

Pepe Reina (ESP)

Jurgen Köhler (ALL)

Benjamin Pavard (FRA)

Norbert Eder (ALL)

Patrik Andersson (SUE)

Juan Bernat (ESP)

Stefan Reuter (ALL)

Jorginho (BRE)

Andreas Brehme (ALL)

Robert Kovač (CRO)

Thomas Linke (ALL)

Daniel Van Buyten (BEL)

Lucas Hernandez (FRA)

Dante (BRE)

Olaf Thon (ALL)

Anatoliy Tymoshchuk (UKR)

Javi Martinez (ESP)

Jan Wouters (HOL)

Torsten Frings (ALL)

Corentin Tolisso (FRA)

Sebastian Deisler (ALL)

Andreas Herzog (AUT)

Leon Goretzka (ALL)

Manfred Schwabl (ALL)

Ciriaco Sforza (SUI)

Thiago Alcantara (ESP)

Conny Torstensson (SUE)

Lukas Podolski (ALL)

Douglas Costa (BRE)

Kingsley Coman (FRA)

Ali Daei (IRN)

Roque Santa Cruz (PAR)

Jean-Pierre Papin (ALL)

Luca Toni (ITA)

Paulo Sergio (BRE)

Miroslav Klose (ALL)

Brian Laudrup (DAN)

Mario Mandžukić (CRO)

Bruno Labbadia (ALL)

Emil Kostadinov (BUL)

 

Ils ont débuté au Bayern Munich

 

Michael Rensing (ALL)

Fritz Kosar (ALL)

Mats Hummels (ALL)

Peter Kupferschmidt (ALL)

Christian Lell (ALL)

Holger Badstuber (ALL)

Andreas Görlitz (ALL)

Udo Horsmann (ALL)

Diego Contento (ALL)

Piotr Trochowski (ALL)

Christian Nerlinger (ALL)

Pierre-Émile Hojbjberg (DAN)

Markus Feulner (ALL)

Emre Can (ALL)

Borut Semler (SLV)

Owen Hargreaves (ALL)

Mehmet Ekici (TUR)

Thomas Strunz (ALL)

Alessandro Schöpf (AUT)

Michael Rummenigge (ALL)

Franck Evina (CAM)

Nicola Sansone (ITA)

Julian Green (USA)

Sandro Wagner (ALL)

 

Le plus capé de l'histoire du Bayern Munich

 

1) Sepp Maier (ALL) 696 matchs (1962-1980)

2) Oliver Kahn (ALL) 632 matchs (1994-2008)

3) Gerd Müller (ALL) 605 matchs (1964-1979)

4) Thomas Müller (ALL) 602 matchs (2002-?) (en cours)

5) Franz Beckenbauer (ALL) 582 matchs (1964-1977)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5494815_201602230531953.jpg

6) Hans-Georg Schwarzenbeck (ALL) 554 matchs (1966-1981)

7) Klaus Augenthaler (ALL) 545 matchs (1976-1991)

8) Philipp Lahm (ALL) 517 matchs (2002-2017)

9) Bernd Dürnberger (ALL) 505 matchs (1972-1985)

10) Bastian Schweinsterger (ALL) 502 matchs (2002-2015)

 

Le meilleur buteur de l'histoire du Bayern Munich

 

1) Gerd Müller (ALL) 564 buts (1964-1979)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4408476_20141227021483.jpg

2) Robert Lewandowski (POL) 319 buts (2014-?) (en cours)

3) Karl-Heinz Rummenigge (ALL) 218 buts (1974-1984)

4) Thomas Müller (ALL) 220 buts (2008-?) (en cours)

5) Rainer Ohlhauser (ALL) 215 buts (1961-1970)

6) Roland Wohlfart (ALL) 155 buts (1984-1993)

7) Dieter Hoeness (ALL) 145 buts (1979-1987)

8) Arjen Robben (HOL) 144 buts (2009-2019)

9) Giovane Elber (BRE) 139 buts (1997-2003)

10) Dieter Brenninger (ALL) 132 buts (1962-1971)

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES

 

Champion d’Allemagne en 1932, 1969, 1972, 1973, 1974, 1980, 1981, 1985, 1986, 1987, 1989, 1990, 1994, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2005, 2006, 2008, 2010, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020

Vice-Champion d’Allemagne en 1970, 1971, 1988, 1991, 1993, 1996, 1998, 2004, 2009 et 2012

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1957, 1966, 1967, 1969, 1971, 1982, 1984, 1986, 1998, 2000, 2003, 2005, 2006, 2008, 2010, 2013, 2014, 2016, 2019 et 2020

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1985, 1999, 2012 et 2018

Vainqueur de la Coupe de la Ligue allemande en 1997, 1998, 1999, 2000, 2004 et 2007

Finaliste de la Coupe de la Ligue allemande en 2006

Vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne en 1983, 1987, 1990, 2010, 2012, 2016, 2017, 2018 et 2020

Finaliste de la Supercoupe d’Allemagne en 1989, 1994, 2013, 2014, 2015 et 2019

Finaliste de la Coupe en salle d'Allemagne en 1997

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES

 

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1974, 1975, 1976, 2001, 2013 et 2020

Finaliste de la Ligue des Champions en 1982, 1987, 1999, 2010 et 2012

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1967

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1996

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 2013 et 2020

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1975, 1976 et 2001

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1976 et 2001

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2013 et 2020

 

PALMARÈS COLLECTIF

 

Élu équipe mondiale de l’année par "World Soccer" en 2013

Prix du Fair-play FIFA en 2013

 

RECORDS

 

Plus large victoire: le 27 novembre 1971 contre le Borussia Dortmund (11-1)

Plus large défaite: le 9 octobre 1976 contre le FC Schalke 04 (0-7)

Plus jeune joueur: Pierre-Emile Hojbjerg (DAN) 17 ans et 251 jours (le 13 avril 2013 contre Nuremberg)

Plus vieux joueur: Bernd Dreher (ALL) 40 ans et 6 mois (le 19 mai 2007 contre Mayence)

Buteur le plus jeune: Mathys Tel (FRA) 17 ans et 4 mois (le 31 août 2022 contre le Viktoria Cologne)

Buteur le plus vieuxLothar Matthaus (ALL) 38 ans et 244 jours (le 20 novembre 1999 contre Fribourg)

Buts inscrits dans un match: Carsten Jancker (ALL) 5 buts (le 15 août 1997 contre Waldberg)

But le plus rapide: Giovane Elber (BRE) 11 secondes (le 31 janvier 1998 contre Hambourg SV)

Record d'achat: Lucas Hernandez (FRA) 80 millions d'euros de l'Atlético Madrid (2019)

Record de vente: Douglas Costa (BRE) 40 millions d'euros à la Juventus (2018)

 

Autres 

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS RÉGIONALES

 

Champion d'Allemagne du Sud en 1926 et 1928

Vice-champion d'Allemagne du Sud en 1910, 1911, 1929 et 1932

Vainqueur de la Regionalliga Sud en 1965

Finaliste de la Régionalliga Sud en 1964

Vainqueur de la Kreisliga Bayern en 1910, 1911, 1920 et 1924

Finaliste de la Kreisliga Bayern en 1912, 1913, 1917 et 1918

Vainqueur de la Bezirksliga Bayern en 1926, 1928, 1929, 1930, 1931, 1932 et 1933

Vainqueur de la Gauliga Bayern en 1944

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS JEUNES/RÉSERVES

 

Champion d'Allemagne de D3 en 2020

Vice-champion d'Allemagne amateur en 1983 et 1987 

Vainqueur de la Régionalliga Sud en 2004 

Champion d'Allemagne des moins de 19 ans en 2001, 2002 et 2004 

Vice-champion d'Allemagne des moins de 19 ans en 1998, 2006 et 2007

Vainqueur du championnat d'Allemagne du Sud des moins de 19 ans en 1950 et 1954

Champion d'Allemagne des moins de 17 ans en 1989, 1997, 2001 et 2007 

Vice-champion d'Allemagne des moins de 17 ans en 2000 et 2009

Vainqueur du championnat d'Allemagne du Sud des moins de 17 ans en 2009

Vainqueur du championnat d'Allemagne du Sud des moins de 15 ans en 1982, 1985, 1987, 1990 et 1991

 

SOURCES/RESSOURCES

 

- FC Bayern

FC Bayern.fr



09/02/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres