FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Oliver Kahn

Oliver-Kahn.jpg

Oliver Kahn
 

Oliver Kahn Rolf

Né le 15 juin 1969 à Karlsruhe (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, gardien de but, 1m88

Surnoms: King Kahn, Olli, Kahn le titan

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 86 sélections

(Matchs amicaux: 44 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 6 sélections)

(Coupe des Confédérations: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 23 juin 1995 contre la Suisse (2-1)

Dernière sélection : le 8 juillet 2006 contre le Portugal (3-1)

 

1987/91 Karlsruhe SC B (ALL) 84 matchs

1987/94 Karlsruhe SC (ALL) 148 matchs

(Championnat d'Allemagne: 128 matchs)

(Coupe d'Allemagne: 10 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 10 matchs)

1994/08 Bayern Munich (ALL) 632 matchs

(Championnat d'Allemagne: 429 matchs)

(Coupe d'Allemagne: 57 matchs)

(Coupe de la ligue allemande: 13 matchs)

(Supercoupe d'Allemagne: 1 match)

(Ligue des Champions: 107 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 23 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)

(Coupe Intercontinentale: 1 match)

 

Oliver Kahn, c'est 21 saisons en Bundesliga, 8 titres de champion, une Ligue des Champions, une C3, et 4 coupes du Monde disputées sous le maillot national, dont 3 en tant que remplaçant. Des parades, des gestes uniques, des ratés, des coups de gueules. Un monument du football allemand. Mais avant tout ça, Oliver Kahn a commencé sa carrière discrètement au centre de formation du club de sa ville natale, Karlsruhe, où il arrive à l’âge de six ans. Gardien de but banal, Kahn est ignoré par les sélections nationales de jeunes. Il fait néanmoins ses débuts en Bundesliga dès 1987 et devient titulaire en 1990. Karlsruhe est loin de casser la baraque, mais les prestations de l’imposant portier sont remarquées et il est appelé en sélection allemande pour la première fois en 1993. Entre temps, le Bayern Munich a jeté son dévolu sur Oliver pour l'équivalent de 2,3 millions d'euros, plus haute somme de l'histoire de la Bundesliga à être dépensée pour un gardien de but à l'époque. Il rallie très vite le public bavarois à sa cause par des arrêts de haute volée. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_6721197_201612264610212.jpgEt les titres suivent. Vainqueur de la coupe de l’UEFA en 1996, puis champion d’Allemagne en 1997 et vainqueur de la coupe d’Allemagne en 1998, Kahn affiche une solidité à toutes épreuves. Cependant, il doit quand même cirer le banc de l’équipe d’Allemagne lors de l’Euro 96 et de la Coupe du Monde 98, confiné au rang de doublure d’Andreas Köpke. Mais "King Kahn", comme va le surnommer la presse allemande, n’est pas du genre à se contenter d’une place de réserviste. Perfectionniste au possible, doté d’une force mentale et d’une confiance en soi qui flirte avec la mégalomanie, le gardien à la mine patibulaire franchit les étapes qui vont le hisser au rang de meilleur gardien du Monde en 1999 et 2001. Titulaire avec la Mannschaft depuis l’Euro 2000, "Olli" est sans aucun doute le gardien le plus redouté des championnats européens. Monstre physique qui ne craint pas les chocs, il semble gagner la moitié de ses duels sur sa seule réputation et la crainte qu’inspirent son faciès et son allure. Le dernier rempart du Bayern va ainsi mener le club munichois vers les sommets. Les titres de champions d’Allemagne ne suffisent plus, et après la finale perdue sur le fil en 1999 face à Manchester UTD, les Allemands se relancent à l’assaut de la Ligue des champions en 2001. Cette fois, Kahn ne laisse pas passer sa chance, bloquant trois tirs au but au terme de la finale remportée à San Siro contre les espagnols de Valence. Indestructible, Kahn "le Titan" ne ratera que peu de matches durant ces douze saisons au Bayern. C’est en légende vivante du football allemand qu'il prend le capitanat de sa sélection à l’occasion de la coupe du Monde 2002 organisée en Corée du Sud et au Japon. Personne ne parie sur l'Allemagne mais son leadership va porter l’équipe jusqu’en finale, n’encaissant qu’un but au cours des six premiers matches avant de plier deux fois face à Ronaldo. Néanmoins il ne sera pas titulaire à "sa" coupe du Monde en 2006 en Allemagne laissant sa place à Jens Lehmann. Il n'y disputera comme unique match que la petite finale, opposant le Portugal à l'Allemagne, après la défaite 2 buts à 0 en demi-finale contre le futur vainqueur de l'épreuve l'Italie. Ce tout dernier match d'Oliver Kahn sous les couleurs de la Mannschaft sera remporté 3 buts à 1 par les allemands. Le 17 mai 2008, il raccroche les crampons après une victoire 4 buts à 1 sur le Hertha Berlin et après avoir soulevé une ultime fois le trophée du champion d'Allemagne. À la fin de sa carrière, il passe son diplôme d'entraîneur en 2010. Cependant, il n'aurait pas l’intention de s’asseoir un jour sur un banc de touche lui qui songerait plutôt à un rôle de dirigeant. Longtemps capitaine du club munichois (86 fois au total), le portier est sans l’ombre d’un doute l’un des plus grands "derniers remparts" de l’histoire.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro en 1996 (Allemagne)

Finaliste de la Coupe du Monde en 2002 (Allemagne)

3ème de la Coupe du Monde en 2006 (Allemagne)

3ème de la Coupe des Confédérations en 2005 (Allemagne)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2001 (Bayern Munich)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 2001 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1996 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2001 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2005, 2006 et 2008 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 1996, 1998 et 2004 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1998, 2000, 2003, 2005, 2006 et 2008 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue allemande en 1997, 1998, 1999 (non-joué), 2000, 2004 et 2007 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe de la Ligue allemande en 2006 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe d'Allemagne en 1994 (Bayern Munich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon de bronze en 2001 et 2002

2ème meilleur footballeur de l’année FIFA en 2002

Élu meilleur gardien mondial de l’année en 1999, 2001 et 2002

Élu meilleur gardien UEFA de l’année en 1999, 2000, 2001 et 2002

Élu meilleur joueur de la Coupe du Monde en 2002

Élu meilleur gardien de la Coupe du Monde en 2002

Élu meilleur joueur allemand de l’année en 2000 et 2001

Élu meilleur gardien du championnat allemand en 1994, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001 et 2002

Élu homme de l'année dans le football allemand en 2001

Élu joueur de la saison par l’association des footballeurs professionnels en Allemagne en 1998 et 2001

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 2002

Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2000 et 2001

Élu parmi les "légendes" du foot de Golden Foot en 2017

Nommé au FIFA 100

Prix du Fair-Play UEFA en 2001

À reçu le prix Bambi 2001 et 2006

À reçu la médaille Silbernes Lorbeerblatt avec l'équipe nationale d'Allemagne en 1996, 2002 et 2006

À reçu la "Bague d'or d'honneur" de la ville de Munich en 2003

À reçu le prix du Mérite sportif de Bavière en 2002

Nommé capitaine d'honneur du Bayern Munich en 2008

 

VIDÉO




18/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 993 autres membres