FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Pascal Vahirua

Pascal Vahirua.jpg
Pascal Vahirua

 

Pascal Vahirua

Né le 9 mars 1966 à Papeete (TAH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier gauche, 1m73

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 22 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 6 sélections)

(Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 21 janvier 1990 contre le Koweït (1-0)

Dernière sélection : le 22 mars 1994 contre le Chili (3-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 1 sélection

 

1983/86 AJ Auxerre B  (FRA) 73 matchs, 27 buts
1985/95 AJ Auxerre (FRA) 347 matchs, 69 buts
(Championnat de France: 287 matchs, 53 buts)
(Coupe de France: 29 matchs, 9 buts)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 28 matchs, 7 buts)
1995/98 SM Caen (FRA) 87 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 25 matchs, 1 but)
(Championnat de France de D2: 49 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 9 matchs)
(Coupe de la ligue: 4 matchs)
1998/2001 Atromitos (GRE)
2001/02 Tours FC (FRA) 11 matchs, 1 but
2002/05 Stade Auxerrois (FRA)
2005/06 AJ Auxerre C (FRA) (entraîneur-joueur)

2006/09 AJ Auxerre D (FRA) (entraîneur-joueur)

 

Ancien joueur de l’AJ Auxerre et membre de l’équipe de France jusqu’au milieu des années 90, Pascal Vahirua a impressionné notre championnat sur son flanc gauche. Sa qualité de centre et ses débordements ont laissé plus d'un défenseur abasourdi. Il est un des rares tahitiens à avoir réussi à faire une carrière professionnelle de football. En effet, il est le seul Polynésien à compter des sélections en Équipe de France A, son cousin Marama "Tahitigoal" se contentant des Espoirs. C’est dire la performance du natif de Papeete qui a traversé le Monde à l'âge de 16 ans pour atterrir à Auxerre. Couvé par Guy Roux, c’est en compagnie d’Eric Cantona, de Basile Boli ou du secouant William Prunier que le Tahitien découvre le haut niveau. Treize saisons au sein de l’AJA durant lesquelles il va tout connaître: une coupe de France en 1994 contre Montpellier, la première du club bourguignon, et les joies des matchs de la Coupe de l'UEFA comme l'épopée de la magnifique saison 1992-1993, qui voit les auxerrois se hisser en demi-finale, perdu aux tirs au but contre Dortmund. Fort de son travail, l'ailier flamboyant goûtera mêmes aux joies du haut niveau international avec 22 sélections sur son CV. Manque de bol, il a construit ce total honnête de 1990 à 94, période de vache maigre pour les Bleus coincée entre les générations Platini et Zidane. Pas de pot aussi, il part juste avant de connaître l'épopée icaunaise de 1996 et le doublé coupe-championnat. Il sera tout de même champion cette année là, mais en D2 avec Caen. Il avait préféré signer au Stade Malherbe en 1995 en compagnie de Raphaël Guerreiro. C'est lui qui contribue largement à la remontée des Normands devançant l'OM au classement. Taulier de l'équipe, il pourvoit un Franck Priou en feu cette saison là. Mais sa dernière parenthèse en D1 à un goût particulier. Sur le déclin, il est moins utilisé. Pascal montre tout son attachement en accompagnant le club en D2 mais ne joue quasiment plus. Après avoir bourlingué en Grèce à l'Atromitos, il se rapproche de sa Bourgogne d'adoption en s'installant à Tours, pour une saison, avant de signer une licence amateur à Auxerre. Non pas dans le club de sa figure tutélaire, Guy Roux. Mais au Stade Auxerrois, en Division d'Honneur. Finalement, il stoppe une carrière bien rempli en 2005. Il passe ensuite ses diplômes d'entraîneur et s'investit au sein de la mairie icaunaise. Il se rend dans des quartiers de la ville pour animer des activités de football. En 2005, il prend en charge les U17 avant que l'aventure s'arrête en 2013. Depuis, il vit actuellement à Tahiti, lui qui est attaché à sa Polynésie natale. Si sa carrière en club reste des plus modestes, nul doute qu'il a marqué l'histoire de l'AJA. 

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe de France en 1994 (AJ Auxerre)

Champion de France de D2 en 1996 (SM Caen)

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1985 (AJ Auxerre)

Champion de France de D3 en 1986 (AJ Auxerre)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©DR



24/12/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1116 autres membres