Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Stade Français

Stade Français.png
Stade Français

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Stade Français, fondé en 1883

Anciens noms: Stade-C.A. Paris (1942-1944), Stade-Capitale (1944-1945), 

Stade français-Red Star (1948-1950), Stade français FC (1950-1966), 

Stade de Paris FC (1966-1968), Stade français 92 (1981-1985)

Couleurs: bleu et rouge

Stade: Haras Lupin

 

La création du club

 

Fondé en 1880 par des étudiants du Lycée Saint-Louis à Paris, le Stade Français prend son nom trois ans plus tard, le 13 décembre 1883, lors d’une réunion au cœur du quartier Latin à Paris. Coureurs à pieds et passionnés de civilisations antiques, ils créaient le club en imposant du même coup son nouveau sens au mot "stade", dans la langue française. Jusque-là en effet, le terme d'origine grecque signifiait une mesure itinéraire. D'abord un club d'athlétisme, les adolescents ne tardent pas à fonder une section football, dès 1900, par Étienne Delavault.

 

La référence du foot francilien avant le PSG

 

- Parmi ses quinze saisons dans l’élite, entre 1946 et 1967, le Stade Français a participé deux fois à la Coupe des villes de foires, l'ancêtre de la Coupe de l'UEFA, éliminant même le Bétis Séville en 1965 avant de tomber face à la Juventus par le plus petit des scores (0-1 et 0-0) au second tour, et de buter face au Porto FC l’année suivante sur le même score étriqué. Éclairés par le talent de Larbi Ben Barek au sortir de la guerre, un temps menés par le mythique Helenio Herrera, les Stadistes allaient atteindre deux fois les demi-finales de la Coupe de France (1949 et 1965), mais sans jamais monter sur le podium de D1.

 

Stade Français 1947.jpg

(Haut, de gauche à droite): Pironi, Grégoire, Domingo, Maschio, Grillon, Hurault
(Bas, de gauche à droite): Hamiri, Luciano, Mandaluniz, Ben BarekNyers

  

1952, Champion de France de D2

 

- Son seul trophée à ce jour. Le club ne reste que deux saisons en D1 relégué en 1954 après avoir perdu les barrages contre le voisin du Racing, malgré la présence dans ses rangs de Dominique Colonna et Kees Rijvers. Après une politique de stars pour un deuxième grand club à Paris et ainsi concurrencer le Racing, le Stade abandonne le statut professionnel en 1968 faute de résultats. Le club repart en 1981 avec une accession en D2 sous le nom du Stade Français 92 mais ne présentera plus d'équipe de 1985 à 2009, date de reprise de l'identité du club.

 

Stade Français 1952.jpg

(Haut, de gauche à droite): Martin, Gaulon, Colonna, Brezniak, Drouet, Guérin
(Bas, de gauche à droite): Jönsson, Vandooren, Favre, Gallard, Dombeck

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES

 

Champion de France de D2 en 1952

Vice-champion de France de D2 en 1946 et 1959

Champion de France amateur en 1928

Champion de France de D3 groupe Ouest en 1981

Champion de DH Ligue Paris/Île de France en 1925, 1926, 1928, 1954, 1965 et 1979

Vainqueur de la Coupe de Paris en 1978

Finaliste de la Coupe Manier en 1910

Finaliste de la Coupe Peugeot en 1932

 

STADE FRANCAIS ALL-STAR


GARDIENS

  

Raoul Chaisaz (FRA)

 

DÉFENSEURS
 
François Stasiak (FRA) 
André Grillon (FRA)
Jacques Wild (FRA)
Robert Péri (FRA) 
Jacques Drouet (FRA)
Louis Hon (FRA)
Jean Grégoire (FRA)

 

MILIEUX

 

Philippe Pottier (SUI)
Robert Dauphin (FRA)
Yvon Segalen (FRA)
Stanislas Dombeck (FRA)
Henri Pavillard (FRA)
Jean-Pierre Alba (FRA)
Raymond Bellot (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

Petrus Van Rhijn (HOL)
Henri Skiba (FRA)
Norbert Eschmann (SUI)
Édouard Stako (FRA) 
Kal Andrup (DAN)
Egon Jönsson (SUE)
 
ENTRAÎNEURS

Joseph Mercier (FRA)
Helenio Herrera (ARG)
 
Équipe Type
 
Stade Français.png
 
Ils ont joué au Stade Français
 
Marcel Domingo (FRA)
Paul Sinibaldi (FRA)
Jean Saupin (FRA)
Arne Sørensen (DAN)
Maryan Synakowski (FRA)
Claude Pérard (FRA)
Simon Zimny (FRA)
Sauveur Rodriguez (FRA)
Henri Guérin (FRA)
Jean-Louis Buron (FRA)
Kazimir Hnatow (FRA)
Svetislav Glišović (YOU)
René Gaulon (BEN)
Kaj Aksel Hansen (HOL)
Jean Davanne (FRA)
Børge Mathiesen (DAN)
Charly Loubet (FRA)
Marceau Stricanne (FRA)
Mohammed Abderrazak (MAR)
Alfred Aston (FRA)
Henry Carlsson (SUE)
Louis Favre (FRA)
Roger Vandooren (FRA)
Miloš Milutinović (YOU)
Gérard Bourbotte (FRA)
André Simonyi (FRA)
Dominique Rustichelli (FRA)
Georges Sesia (FRA)
 
Ils ont débuté au Stade Français
 
Jacques Dhur (FRA)
Prudent Bacquet (FRA)
Bruno Bollini (FRA)
Jacky Lemée (FRA)
René Vernier (FRA)
Stéphane Brezniak (FRA)
Serge Dumas (FRA)
Jules Monsallier (FRA)
Philippe Levavasseur (FRA)
Jean-Claude Baulu (FRA)
 
Le plus capé de l'histoire du Stade Français
 
1) François Stasiak (FRA) 362 matchs (1958-1967)
François Stasiak.jpg
2) Edouard Stako (FRA) 269 matchs (1959-1967)
3) André Grillon (FRA) 212 matchs (1945-1949/1952-1954)
4) Georges Carnus (FRA) 195 matchs (1962-1967)
5) Raymond Bellot (FRA) 189 matchs (1958-1964)
 
Le meilleur buteur de l'histoire du Stade Français
 
1) Egon Jönsson (SUE) 87 buts (1950-1954)
2) Larbi Ben Barek (FRA) 56 buts (1945-1948)
Larbi Ben Barek.jpg
3) André Fefeu (FRA) 50 buts (1960-1966)
4) Georges Sesia (FRA) 35 buts (1948-1951)
5) Roger Vandooren (FRA) 31 buts (1951-1953)


24/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1200 autres membres