FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Georges Carnus

Georges Carnus.jpg
Georges Carnus

 

Né le 13 août 1940 à Gignac-la-Nerthe (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Gardien de but, 1m80

Surnom: La Carne

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 36 sélections

(Matchs amicaux: 20 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

 

1ère sélection : le 28 avril 1963 contre le Brésil (2-3)

Dernière sélection : le 19 mai 1973 contre l'Eire (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 1 sélection

 

1958/62 AS Aix (FRA) 85 matchs

(Championnat de France de D2: 77 matchs)

(Coupe de France: 7 matchs)

(Coupe Charles Drago: 1 match)

1962/67 Stade Français (FRA) 195 matchs

(Championnat de France: 171 matchs)

(Barrages: 4 matchs)

(Coupe de France: 12 matchs)

(Coupe Charles Drago: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)

1967/71 Saint-Etienne (FRA) 167 matchs

(Championnat de France: 130 matchs)

(Coupe de France: 25 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 12 matchs)

1971/74 Olympique de Marseille (FRA) 135 matchs

(Championnat de France: 109 matchs)

(Coupe de France: 16 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)

 

Georges Carnus aurait marqué son temps à Saint-Etienne de manière encore plus significative sans l’intransigeance de Roger Rocher qui, avec Bernard Bosquier et avant Georges Bereta, l’envoie de force à l’OM pour remplir les caisses vertes. Premier gardien moderne du foot français, aussi aérien hors de ses cages que félin sur sa ligne de but, il est celui qui ressemble le mieux aux Verts. Quand il débarque dans le Forez en 1967, il est fait pour le Chaudron. Prendre des coups, tomber et se relever. Sa première sélection en équipe de France en aurait achevé plus d'un: Pelé lui plante trois buts. Il s'en remettra (36 sélections). À Saint-Etienne, il succède à Pierre Bernard et remporte trois titres de champion de France consécutifs qui auraient dû être quatre sans ce départ précipité pour la cité phocéenne. En 130 matches de championnat dans le Forez, il s’impose comme le gardien numéro 1 en France, élu meilleur joueur de l’année en 1970 et 1971. À Marseille, il remporte en 1972 un nouveau doublé coupe-championnat grâce à un duo magique composé de Josip Skoblar (qui culminera à 44 buts) et Roger Magnusson. L'année suivante, l'OM joue la C1 et sera éliminé par l'Ajax de Cruyff et Neeskens... Sa carrière s'arrêtera tragiquement lors d'un terrible accident de voiture, le 28 juin 1974 en Ille-et-Vilaine qui décime sa famille. Grièvement blessé, Carnus s'en sort mais perd malheureusement sa femme et ses trois filles. Il lui faudra énormément de courage pour reprendre goût à la vie et réussir une belle reconversion: le président fondateur d'Adidas, Adi Dassler lui promet, sur son lit de douleur, qu'un poste l'attend le jour où il sera physiquement et psychologiquement apte. Deux ans plus tard, l'ancien gardien des Verts et des Bleus débute sa carrière de représentant pour la marque aux trois bandes. Il travaillera pour Adidas durant 25 ans et participera activement en 1998 à l’organisation de la Coupe du Monde à Marseille.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1968, 1969, 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

Vice-champion de France en 1971 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe de France en 1968, 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

Vainqueur du Challenge des champions en 1968 et 1969 (Saint-Etienne)

Finaliste du Challenge des champions en 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu joueur français de l’année en 1970 et 1971

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Le musée des gardiens de but



05/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres