FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Walter Zenga

Walter-Zenga.jpg

Walter Zenga

 

Walter Zenga

Né le 28 avril 1960 à Milan (ITA)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, gardien de but, 1m88

Surnom: Spiderman

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 58 sélections

 

1978/79 Salernitana (ITA) (Prêt) 3 matchs

1979/80 Savona (ITA) (Prêt) 23 matchs

1980/82 Sambenedettese (ITA) (Prêt) 67 matchs

1978/94 Inter Milan (ITA) 328 matchs

1994/96 Sampdoria Gênes (ITA) 41 matchs

1996/97 Padoue (ITA) 21 matchs

1997/99 New England Revolution (USA) 47 matchs

 

Surnommé "Spiderman", Walter Zenga est surement l'un des meilleurs portiers italiens de l'histoire derrière Dino Zoff. Gardien acrobatique et toujours bien placé, il se montre intraitable sur sa ligne et dans ses sorties. Formé puis prêté par l'Inter Milan, il débute sa carrière dans des clubs de divisions inférieures italiennes comme la Salernitana ou encore Sambenedettese avec qui il accèdera à la promotion en Série B. Lors de la saison 1982-1983, il revient au club qu'il supporte depuis son enfance : l'Inter Milan, où il devient la doublure de son illustre idole Ivano Bordon. Walter-Zenga--2-.jpgAu cours de cette saison "Spiderman" ne jouera aucun match en Série A et fera ses preuves seulement en Coupe d'Italie où il disputera 5 matchs en tant que titulaire. À la fin de la saison 82/83, Ivano Bordon change d'air et part pour la Sampdoria. Logiquement, Walter Zenga devient titulaire dans les cages intéristes grâce à la confiance de son entraîneur de l'époque Luigi Radice. Clin d'oeil du destin, Walter effectue ses débuts en Série A le 11 septembre 1983 contre la Sampdoria, la formation pour laquelle Bordon vient de signer. L'Inter perd, mais Walter est convaincant.Très rapidement il est adopté par les Tifosi de l'Inter et réalise de très bons matchs. Lors de sa première saison, il participe même à 6 matchs de coupe d'Europe et se fait découvrir du grand public. Les journalistes voient en ce jeune gardien un futur grand de classe mondiale, en effet en 30 matchs Walter Zenga n'a encaissé que 23 buts. Au fil des saisons, le portier italien devient un leader des Nerazzurri. Les progrès fulgurants qu'il réalise le conduisent tout naturellement en équipe nationale. Le 8 octobre 1986 à Bologne, contre la Grèce en amical (2 à 0), Walter Zenga signe son entrée dans une "Squadra Azzurra" qui se reconstruit après le mondial catastrophique au Mexique.  Puis "Spiderman" effectue l'une de ses meilleures saisons en 1986-1987, n'encaissant que 16 buts en 29 matchs de Calcio, avec en prime le trophée du meilleur joueur du championnat italien. En équipe nationale, l'aventure le conduit dans un premier temps en demi-finale de l'Euro 88. En 1990, Walter Zenga, pour sa deuxième Coupe du Monde, sera le gardien titulaire, choix qui s'avérera payant car il n'encaissera que 2 buts lors du mondial (face à l'Argentine et l'Angleterre). Malheureusement le rêve de remporter une Coupe du Monde est brisé par les Argentins de Diego Maradona en demi-finale avec une victoire aux tirs au but. Walter Zenga sera l'un des meilleurs gardiens de cette coupe du Monde, qui sera malheureusement sa dernière. Lors de la saison 1990-1991, Walter Zenga remporte la coupe de l'UEFA face à l'AS Roma (2 à 0 à l'aller et 0 à 1 au retour). C'est la première fois que l'Inter remporte cette compétition européenne, mais surement pas la dernière. Lors de son ultime saison avec l'Inter, en 1994, le gardien alors âgé de 34 ans remporte une seconde fois ce trophée face au club autrichien du Casino Salzburg (1 à 0 à l'aller et au retour). À l'issue de cette saison il fut transféré à la Sampdoria de Gênes laissant place au nouveau prodige Gianluca Pagliuca. Deux ans plus tard, il rejoint le Calcio Padova pour une saison avant de s'envoler aux USA et de terminer sa carrière dans le club des New England Revolution. Le club américain est aussi sa première expérience d’entraîneur. Walter Zenga, l'homme et le joueur se confondent à merveille, sincère et authentique. Ses pitreries cachent une extrême timidité. Cette bouille sympathique, expressive et un peu étrange est celle d'un homme mûr qui n'a jamais cessé d'être un gosse. Ce gosse qui a grandi à Verziere, un quartier de Milan rendu célèbre par le poète Carlo Porta, ce gosse trop vite adulte, qui rêvait d'être le meilleur et qui le fut. Walter Zenga, fils d'Alfonso, est un personnage. Un vrai. Une fois sa carrière de joueur terminée, il se consacre au métier d'entraîneur qui le voit parcourir le monde.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1990 (Italie)

Finaliste du Championnat d’Europe Espoirs en 1986 (Italie)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1991 et 1994 (Inter Milan)

Champion d’Italie en 1989 (Inter Milan)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1989 (Inter Milan)

Champion de Série C1 en 1981 (Sambenedettese)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur gardien de but mondial de l’année (IFFHS) en 1989, 1990 et 1991

Élu footballeur de l’année en Série A en 1987

À reçu l'Ordre du Mérite de la République italienne en 1991

 

VIDÉO




23/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 993 autres membres