Cesare Maldini - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Cesare Maldini

Cesare Maldini.jpg
Cesare Maldini

 

Cesare Maldini

Né le 5 février 1932 à Trieste (ITA)

Décédé le 3 avril 2016 à Milan (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur central, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 14 sélections

(Matchs amicaux: 6 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

(Coupe Internationale: 1 sélections)

 

1ère sélection : le 6 janvier 1960 contre la Suisse (3-0)

Dernière sélection : le 13 octobre 1963 contre l'URSS (2-0)

 

1952/54 Triestina (ITA) 32 matchs
1954/66 Milan AC (ITA) 406 matchs, 3 buts
(Championnat d'Italie: 347 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 9 matchs)
(Cope d'Europe des clubs champions: 30 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires 12 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 3 matchs)
(Coupe Latine: 5 matchs)
1966/67 Torino (ITA) 36 matchs
(Championnat d'Italie: 33 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)
 
Ce grand brun aux yeux bleus a marqué l’histoire du calcio, et en particulier celle du Milan AC. Technique, élégant, aérien, Cesare Maldini annonce l’émergence d’une nouvelle vague de défenseurs italiens tenants d’un style de jeu plus créatif et audacieux. C’est pourtant avec l’équipe de sa ville natale, Trieste, que Cesare Maldini commence, à 21 ans, sa carrière de joueur professionnel. L’année suivante, il en est déjà le capitaine. Mais c’est avec le club du Milan AC, où il arrive lors de la saison 1954/55, qu’il lie définitivement son nom. Cesare Maldini.jpgLatéral de formation, le jeune Maldini devient rapidement le libéro élégant qui va s'imposer dans l'axe rossonero. Mais ses facilités balle au pied l’amènent à prendre des risques inconsidérés, qui occasionnent quelques erreurs que les journalistes italiens désignent ironiquement Maldinate. Qu’importe, Maldini s’affranchit des critiques pour devenir le défenseur phare du "Diavolo", tandis que son charisme lui permet d’hériter du capitanat en 1961. Véritable légende parmi les légendes, Cesare compte plus de 400 matchs en Série A dont presque 350 avec le Milan AC. Et c’est brassard au bras qu’il conquiert la première C1 de l’histoire du Milan en 1963, contre le Benfica d’Eusebio. Une première pour une équipe italienne. Il quittera la Lombardie trois années plus tard pour finir sa carrière au Torino en 1967, un an avant la naissance de son premier fils, Paolo. Cesare ne le sait alors pas encore, mais l’histoire des Maldini avec le Milan ne fait en réalité que commencer... Parallèlement, Cesare Maldini aura moins de réussite avec la sélection nationale italienne, dont il porte le maillot bleu à quatorze reprises, dont six avec le brassard de capitaine. Il participe au Mondial de 1962 au Chili, dont l’Italie sort par la petite porte sans accéder à la phase finale. Une carrière se clôt, une autre s’ouvre. Laissant ses crampons après quinze années à courir sur les gazons péninsulaires, il s’installe sur le banc d’entraîneur du Milan AC de 1971 à 1974. D’abord comme adjoint de Nereo Rocco, puis à plein titre. Il reviendra brièvement sur le banc milanais au début des années 2000. À ce poste, il ne remporte pas de titre de champion, mais la Coupe d’Italie et la Coupe des coupes. Il va néanmoins passer 10 ans à entraîner les espoirs italiens et mener la génération dorée des Buffon, Cannavaro, Totti à trois victoires de suite aux championnats d'Europe Espoirs, puis la Squadra Azzurra en 1996 pendant 2 ans, équipe qu’il mènera en quart de finale de coupe du Monde en 1998. Sa carrière s’arrêtera définitivement en 2002, suite au Mondial en Corée, alors qu’il entraîne le Paraguay et se fait éliminer en huitième de finale. Au grand regret des amateurs de foot, Cesare Maldini décède le 3 avril 2016, à l'âge de 84 ans, sa légende restera marquée dans le Hall of Fame du Milan AC et dans les mémoires d’un grand nombre de tifosi.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1963 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1958 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1963 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1956 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1955, 1957, 1959 et 1962 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1956, 1961 et 1965  (Milan AC)

 

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde en 1962

Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

 

 

DIVERS


- Cesare Maldini n'est autre que le père de l'immense défenseur Paolo Maldini, cinq fois vainqueur de la Ligue des champions avec les Rossoneri.



23/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres