FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Christian Synaeghel

Christian Synaeghel.jpg
Christian Synaeghel

 

Christian Synaeghel

Né le 28 janvier 1951 à Leffrinckoucke (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu gauche, 1m76

Surnom: Le ch'tmi

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 5 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 novembre 1974 contre la RDA (2-2)

Dernière sélection : le 30 mars 1977 contre l'Eire (0-1)

 

1969/72 Saint-Étienne B (FRA) 25 matchs, 3 buts
1970/78 Saint-Étienne (FRA) 208 matchs, 32 buts
(Championnat de France: 160 matchs, 25 buts)
(Coupe de France: 25 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 21 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
1978/82 FC Metz (FRA) 91 matchs, 9 buts
(Championnat de France: 80 matchs, 8 buts)
(Coupe de France: 11 matchs, 1 but)
1981/82  FC Metz B (FRA)  11 matchs, 2 buts
1982/83 AS Roanne (FRA) 15 matchs, 4 buts
1983/85 L'Étrat Sportif (FRA)
 
Christian Synaeghel n’est pas le plus connu de l'épopée de Saint-Etienne en 1976 mais son influence sur le jeu stéphanois, au milieu de terrain, relayeur, récupérateur et souvent passeur, en ont fait un cadre de l’équipe d’Herbin. Débarqué de son Nord natal très jeune, il a fait ses classes en jeunes à l’ASSE avant de prendre son envol avec l’équipe première. Joueur à l’activité incessante (Bernard Pivot dit de lui : "il était au milieu, à l’arrière et à l’avant, il était au départ des actions et à leur terme. "), il n’a jamais eu le succès d’estime dont ont pu jouir certains de ses coéquipiers malgré une importance capitale dans le succès des Verts de l’époque. On retiendra que lui aussi (comme Farison) a été blessé face à Nîmes 8 jours avant la finale de 1976 , et que c’est son remplaçant, Santini, qui touchera la barre sur une tête surpuissante. Au total, "Le Ch'tmi" est régulier à plus de trente matches par saison entre 1973 et 1978. Comme la plupart de ses coéquipiers, il tire profit de ses belles prestations sous le maillot vert pour jouer en équipe de France. Entre 1974 et 1977, Christian Synaeghel a obtenu la confiance de deux sélectionneurs des Bleus: Stefan Kovacs, puis Michel Hidalgo. Celui qui par la suite s'est reconverti dans le domaine de la bijouterie a obtenu cinq sélections sous le maillot tricolore. Il met un terme à sa carrière professionnelle après un dernier passage de quatre saisons au FC Metz.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1976 (non-joué) (Saint-Etienne)

Champion de France en 1974, 1975 et 1976 (Saint-Etienne)

Vice-champion de France en 1971 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe de France en 1974, 1975 et 1977 (non-joué) (Saint-Etienne)

Finaliste de la Coupe de France en 1981 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1970 (Saint-Etienne)



25/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres