FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FC Metz

FC Metz.png
FC Metz

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png  Football Club de Metz, fondé en 1919

Surnoms: Les grenats, Les messins

Couleurs: grenat et blanc

Ennemis jurés: AS Nancy-LorraineRC Strasbourg

Stade: Saint-Symphorien (24 600 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé en 1919 sous le nom du Cercle Athlétique Messin. Au début des années 1930, le professionnalisme fait son apparition dans le football et le CAM rejoint le championnat professionnel en avril 1932. En adhérant dès le 15 avril 1932 au GCA (Groupement des clubs autorisés), Le CAM, qui prend la dénomination de Football Club de Metz s'engage dans le premier championnat de France professionnel. Durant la saison 1934/35, le club prend pour des raisons juridiques le nom de CSM (Cercle des Sports de Metz). En effet, cette appellation, issue de la fusion CAM - FCM - ASM du 22 juin 1933, est mise en pratique lors des Assemblées Générales extraordinaires des 24 juillet et 4 août 1934 ; mais elle est abandonnée dès la saison suivante pour retrouver l'appellation qui ne quittera plus le club : Football Club de Metz.

 

1932-1933, Première année de professionnalisme

 

- Pour sa première saison pro, le public de Saint-Symphorien devra attendre la cinquième journée, le 16 octobre 1932 pour saluer la première victoire officielle à domicile contre Montpellier (2 buts à 1). Au terme d’une saison difficile, le club terminera neuvième et avant-dernier du groupe, entraînant sa relégation en deuxième division.

 

FC Metz 1933.jpg

(Haut de gauche à droite ): Mirka, Boè, Hauswirth, Thomas, Schmitt, Traver, Steyskal, Ekerlen 
(Bas, de gauche à droite): Fosset, Rohrbacher, Buhrer, André, Freiberger

 

1968, Première participation à une Coupe d'Europe

 

- Le FC Metz participe pour la première fois à une Coupe d’Europe mais se fait éliminer au premier tour de la Coupe des Villes de foires (C3) contre les allemands du Hambourg SV d’Uwe Seeler. L'année suivante, rebelote, cette fois-ci éliminé par les italiens du SSC Naples de Dino Zoff.

 

FC Metz.jpg

(haut, de gauche à droite): G. Zvunka, Heinrich, Pauvert, Hausser, Formici, Lawniczak, Jeitz, Le Chenadec, ?, ?

(bas, de gauche à droite): Hitz, Mathie, Bailet, Szczepaniak, Krawczyk, Lemée, ?

 

1984, Vainqueur de la Coupe de France

 

- Le FC Metz remporte la Coupe de France pour la première fois de son histoire en battant l’AS Monaco 2 butsz à 0 en finale au Parc des Princes. En Coupe des Coupes, les Grenats réalise le plus grand exploit d’un club français en coupe d’Europe en éliminant le grand FC Barcelone. Après une défaite 2-4 au stade Saint-Symphorien, les grenats prennent leur revanche en s’imposant 4 buts à 1 au Camp Nou grâce à un triplé de Tony Kurbos! Énorme ! Le FC Metz est malheureusement éliminé au tour suivant par les allemands du Dynamo Dresde.

 

FC Metz.jpg

(haut, de gauche à droite): Barraja, Sonor, Bracigliano, Zappia, Thys, Ettore

(bas, de gauche à droite): Pécout, Bernad, Kurbos, Hinschberger, Rohr

 

1984, Un exploit retentissant à Barcelone

 

- Comme ça, ça paraît bizarre comme affiche. Les Messins ont pourtant réalisé l'un des plus grands exploits du foot français en s'imposant 4 buts à 1 au Camp Nou grâce à un triplé de Toni Kurbos, et ce, après s'être inclinés à St Symphorien 4 buts à 2. Ce n'était certes pas le Barcelone de Messi, mais c'était le Metz de Jules Bocandé.

 

Kurbos - FC Metz - FC Barcelone.jpg

 

1996, Vainqueur de la Coupe de la Ligue

 

- Le FC Metz remporte la Coupe de la Ligue pour la deuxième fois de son histoire en battant l’Olympique Lyonnais aux tirs aux buts, en finale au Parc des Princes. Le club est également finaliste de la Coupe Intertoto.

 

FC Metz.jpg

(haut, de gauche à droite): Kastendeuch, Pierre, Song, Gaillot, Songo'o

(bas, de gauche à droite): Arpinon, Blanchard, Pirès, Serredszum, Mboma, Pouget

 

1998, L'épopée en D1 avec les "PP Flingueurs"

 

- Le FC Metz termine vice-champion de France derrière le RC Lens (à la différence de buts). Une saison magnifique, la plus belle de toute l’histoire du club, avec deux joueurs hors normes, Robert Pirès, qui sera sélectionné pour la Coupe du Monde 1998 en France avant d’être transféré à l’Olympique de Marseille pour 20 millions de francs, et Cyrille Pouget, à la carrière moins étincelante par la suite. Malheureusement le FC Metz est éliminé par les finlandais du HJK Helsinki lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions, puis battu en Coupe de l’UEFA par l’Etoile Rouge de Belgrade.

 

FC Metz.jpg

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Vice-champion de France en 1998

Vainqueur de la Coupe de France en 1984 et 1988

Finaliste de la Coupe de France en 1938

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1996

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1999

Vainqueur de la Coupe d’été en 1986

Champion de France de D2 en 1935, 2007 et 2014

Vice-champion de France de D2 en 1951, 1961 et 1967

Vice-champion de France de National en 2013

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Finaliste de la Coupe Intertoto en 1999

Finaliste de la Coupe des Alpes en 1979

 

RECORDS


Plus large victoire: FC Metz - Red Star 8-0 (le 18 août 1946)

Plus large défaite: RC Paris - FC Metz 11-2 (le 19 novembre 1961)

Plus jeune joueur: Maxwell Cornet (FRA) 15 ans et 339 jours (le 31 août 2012 contre Quevilly)

Plus vieux joueur: Jacques Songo'o (CAM) 38 ans et 1 mois (le 4 mai 2002 contre Lorient)

Plus jeune buteur: Maxwell Cornet (FRA) 16 ans et 64 jours (le 30 novembre 2012 contre le Paris FC)

Record d'achat: Christophe Bastien (FRA) 3,8 millions d'euros de l'AS Nancy (1999)

Record de vente: Miralem Pjanic (BOS) 7,5 millions d'euros à Lyon (2008)

 

FC METZ ALL-STAR


GARDIENS 

 

François Remetter (FRA)

Lionel Letizi (FRA)

André Rey (FRA)

Jacques Songo'o (CAM)

Michel Ettore (FRA)

 

DÉFENSEURS

Pascal Pierre (FRA)

Michel Heinrich (FRA)

Philippe Mahut (FRA)

Jeff Strasser (LUX)

Georges Zvunka (FRA)

Sylvain Kastendeuch (FRA)

Luc Sonor (FRA)

Rigobert Song (CAM)

René Fuchs (FRA)

Albert Cartier (FRA)

Patrick Battiston (FRA)

Fernando Zappia (ARG)

Philippe Gaillot (FRA)

Jules Zvunka (FRA)

Gabriel Braun (FRA)

Fernand Jeitz (LUX)

Joël Muller (FRA)

Charles Zehren (FRA)

Alain Colombo (FRA)

 

MILIEUX

 

Charles Fosset (FRA)

Robert Pirès (FRA)

Jean-Philippe Rohr (FRA)

Henryk Kasperczak (YOU)

Frédéric Meyrieu (FRA)

Philippe Hinschberger (FRA)

Danny Boffin (BEL)

Ignace Kowalczyk (FRA)

Aljosa Asanovic (CRO)

Jocelyn Blanchard (FRA)

Claude Hausknecht (FRA)

André Hess (FRA)

Robert Szczepaniak (FRA)

Ludovic Obraniak (POL)

Vincent Bracigliano (FRA)

Francis Piasecki (FRA)

Jacky Lemée (FRA)

Marcel Marchal (FRA)

Gregory Proment (FRA)

Jean-Paul Bernad (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

Henri Baillot (FRA)

Eric Black (ECO)

Jules Bocandé (SEN)

Carmelo Micciche (FRA)

Bernard Zénier (FRA)

Nicolas Braun (LUX)

Nestor Combin (FRA)

Thadée Cisowski (FRA)

Hugo Curioni (ARG)

Cyrille Pouget (FRA)

Aimé Nuic (FRA)

Diafra Sakho (SEN)

Emile Veinante (FRA)

Tony Kurbos (ALL)

Emmanuel Adebayor (TOG)

Albert Rohrbacher (FRA)

Beb Bakhuys (HOL)

François Calderaro (FRA)

 

ENTRAÎNEURS

 

Marcel Husson (FRA)

Joël Muller (FRA)

Henryk Kasperczak (POL)

 

ÉQUIPE TYPE

 

FC Metz.jpg

 

Ils ont joué au FC Metz

 

Alexandre Oukidja (ALG)

Faryd Mondragon (COL)

Eiji Kawashima (JAP)

Benoït Assou-Ekotto (CAM)

David Regis (USA)

Pape Malick Diop (SEN)

Nuno Frechaut (POR)

John Boye (GHA)

Marc Rastoll (FRA)

Lubos Kubik (RTC)

George Mandjeck (CAM)

Plamen Markov (BUL)

Gaëtan Englebert (BEL)

Richard Krawczyk (FRA)

Dragoljub Brnović (YOU)

Bernard Blaut (POL)

Jørn Sørensen (DAN)

Mario Mutsch (LUX)

Daniel Gygax (SUI)

Farid Boulaya (ALG)

Syarhey Kryvets (BLR)

Merry Krimau (FRA)

Opa Nguette (SEN)

Bent Løfqvist (DAN)

Gérard Hausser (FRA)

Michele Padovano (ITA)

Roberto Aballay (ARG)

Mevlüt Erdinç (TUR)

Edmond Weiskopf (FRA)

Patrick Mboma (CAM)

Johny Léonard (LUX)

Serhiy Skachenko (UKR)

 

Ils ont débuté au FC Metz

 

Patrick Barth (FRA)

Ludovic Butelle (FRA)

Jean-Marie Lawniczak (FRA)

Gaëtan Bong (CAM)

Franck Signorino (FRA)

Fallou Diagne (SEN)

Jacques Pauvert (FRA)

Sébastien Bassong (CAM)

Marcel Husson (FRA)

Alfred Sbroglia (FRA)

Kalidou Coulibaly (SEN)

Casimir Hnatow (FRA)

Thierry Pauk (FRA)

Chris Philipps (LUX)

Cyril Serredszum (FRA)

Miralem Pjanic (BOS)

Nasreddine Kraouche (ALG)

Maxwell Cornet (CIV)

Vincent Thill (LUX)

Sadio Mané (SEN)

Louis Saha (FRA)

Papiss Cissé (SEN)

Habib Diallo (SEN)

 

Le plus capé

 

1) Sylvain Kastendeuch (FRA) 439 matchs (1982-1984/1985-1990/1994-2001)

Sylvain Kastendeuch.jpg

2) Philippe Hinschberger (FRA) 430 matchs (1977-1992)

3) Philippe Gaillot (FRA) 423 matchs (1984-1992/1993-2002)

4) Fernand Jeitz (LUX) 314 matchs (1967-1977)

5) Pascal Pierre (FRA) 296 matchs (1991-2002)

 

Le meilleur buteur

 

1) Nicolas Braun (LUX) 96 buts (1973-1978)

Nico Braun.jpg

2) Henri Baillot (FRA) 80 buts(1945-1950)

3) Hugo Curioni (ARG) 59 buts (1975-1978)

4) Bernard Zenier (FRA) 55 buts (1974-1978/1986-1991)

-) Philippe Hinschberger (FRA) 55 buts (1977-1992)

 

Autres

 

PALMARÈS COMPÉTIONS JEUNES


Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1981, 2001 et 2010

Finaliste de la Coupe Gambardella en 1962 et 1980

Champion de France U19 en 2001

Champion de France de National 2 (ex-CFA) en 1997

Champion de France de CFA 2 groupe C en 2010

 

SOURCES/RESSOURCES


- FC Metz



14/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1125 autres membres