Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Cosmin Contra

Cosmin Contra.jpg
Photo: ©Manuel Blondeau/Icon Sport

 

Cosmin Contra

 

Cosmin Marius Contra

Né le 15 décembre 1975 à Timișoara (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Défenseur droit, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 73 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 32 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 16 sélections, 5 buts)

(Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 24 avril 1996 contre la Géorgie (5-0)

Dernière sélection : le 3 septembre 2010 contre l'Albanie (1-1)

 

1993/95 Politehnica Timișoara (ROU) 51 matchs, 1 but
1996/99 Dinamo Bucurest (ROU) 101 matchs, 8 buts
1999/2001 Alavés (ESP) 80 matchs, 8 buts
(Championnat d'Espagne: 66 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 3 buts)
2001/02 Milan AC (ITA) 44 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie: 29 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 1 but)
2002/06 Atlético Madrid (ESP) 37 matchs
(Championnat d'Espagne: 34 matchs)
(Coupe Intertoto: 3 matchs)
2004/05 West Bromwich Albion (ANG) (Prêt) 5 matchs
2005 Politehnica Timișoara (ROU) (Prêt) 14 matchs
2005/10 Getafe (ESP) 110 matchs, 6 buts
(Championnat d'Espagne: 87 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Espagne: 13 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 3 buts)
2010 Politehnica Timișoara (ROU) (Prêt) 13 matchs, 3 buts
2010/11 Politehnica Timișoara (ROU) 9 matchs, 1 but
 
Le digne héritier de Dan Petrescu. Arrière droit ultra-offensif, Cosmin Contra n'a pas vraiment été apprécié à sa juste valeur.
 
Découvert à Alavés, il a participé à cette folle aventure en coupe de l'UEFA 2001 qui s'est achevé par une défaite douloureuse 5 buts à 4 face au Liverpool de Michael Owen et Steven Gerrard. Élu footballeur de l'année en Roumanie cette année-là, il signe en Italie au Milan AC mais ne réussira jamais à s'imposer en Lombardie. Passé ensuite par l'Atlético Madrid, il rejoint un autre club de la région. Pas le Real, Getafe. Il y devient un des éléments moteurs de la plus belle période des Azulones. Squattant le milieu de tableau de la Liga, les Bleus ont ainsi participé à deux finales de Copa del Rey en 2007 et 2008 – dont une que Contra terminera en tant que gardien après l’expulsion de l'argentin Roberto Abbondanzieri – alors que le club n’avait jamais passé le cap des huitièmes jusque-là. Son attitude irréprochable sur le terrain et sa motivation jamais démentie en ont fait un joueur très apprécié du public espagnol, de même que sa fidélité pour le club de Getafe qu’il ne quittera que pour retourner dans son premier club, le Poli Timisoara. International à 73 reprises, il a réussi à mettre un triplé contre le Luxembourg pour les qualifs du Mondial 2002 (aucun pénalty). Il était aussi capable de mettre des buts d'anthologie comme celui inscrit dans le derby milanais en 2001 ou face au Bayern Munich en quarts de finale de la C3 2004 sur un fantastique exploit personnel. Il dribble trois joueurs sur l’aile puis repique dans l’axe avant d'envoyer un missile dans la lucarne d’Oliver Kahn.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de la Coupe UEFA en 2001 (Alavès)
Finaliste de la Coupe Intertoto en 2004 (Atlético Madrid)
Vice-champion de Roumanie en 1999 (Dinamo Bucarest) et 2011 (FC Timişoara)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 2007 et 2008 (Getafe)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Nommé dans l'équipe type UEFA de l'année en 2001


16/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres