Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Danilo Alvim

Danilo Alvim.jpg
Photo: ©SuperVasco

 

Danilo Alvim

 

Danilo Faria Alvim

Né le 3 décembre 1920 à Rio (BRE)

Décédé le 16 mai 1996 à Rio (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, milieu défensif, 1m82

Surnom: O Príncipe

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 25 sélections, 2 buts

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Copa America: 13 sélections, 1 but)

(Copa Rio Branco: 5 sélections, 1 but)

(Copa Oswaldo Cruz: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 28 février 1945 contre le Chili (1-0)

Dernière sélection : le 27 mars 1953 contre le Paraguay (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png non-officiel: 2 sélections

 

1939/42 América FC (BRE)
1943 Canto do Rio (BRE)
1944/45 América FC (BRE)
1946/54 Vasco da Gama (BRE)
1955/56 Botafogo (BRE)

 

Premier grand numéro 6 de la Seleção, Danilo Alvim est sans doute l'un des milieux sud-américains les plus complets de l'histoire.

 

Le brésilien avait toutes les qualités requises pour son poste de récupérateur: une classe remarquable, une technique fine, un toucher de balle admirable, un jeu long d'une grande précision, et surtout une science du placement exceptionnelle et une grande intelligence tactique. Pourtant, "O Principe" (surnommé ainsi pour son élégance et sa bienveillance) reste relativement méconnu dans le monde du ballon rond. Nul doute qu'il en serait autrement sans la tragédie du Maracanazo... Danilo Alvim faisait en effet partie avec José Carlos Bauer de l'excellente paire de milieux chargée de contrer les attaques adverses et d'approvisionner le fameux trident offensif Zizinho-Ademir-Jair. Une magnifique sélection brésilienne qui, après avoir survolé la Copa America en 1949 et quasiment toutes les rencontres de la Coupe du Monde 1950 à domicile, a eu le malheur de manquer le seul match à ne pas perdre, face à l'Uruguay. Malgré tout, cela n'empêchera pas Danilo Alvim d'effectuer une très belle carrière. Bien qu'ayant porté les maillots de quatre clubs différents, on se souviendra surtout de lui comme un immense joueur du Vasco da Gama entre 1946 et 1954. À cette époque, le Vascão connaît sa période la plus faste avec une équipe de légende baptisée "Expresso da Victoria", qui s'impose parmi les meilleures d'Amérique du Sud et même du monde. Les Moacir Barbosa, Danilo, Friaça, Ademir et Chico trustent ainsi les titres, avec quatre titres de champion de l'État de Rio et surtout le championnat sud-américain des clubs champions, ancêtre de la Copa Libertadores, en 1948. Une compétition où le club carioca se permet le luxe de devancer la mythique Maquina de River Plate, considérée comme l'une des meilleures formations de l'histoire! Décédé en 1996, "O Principe" restera un géant du foot sud-américain.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe du Monde en 1950 (Brésil)

Vainqueur de la Copa America en 1949 (Brésil)

Finaliste de la Copa America en 1945, 1946 et 1953 (Brésil)

Vainqueur de la Copa Rio Branco en 1947 et 1950 (Brésil)

Finaliste de la Copa Rio Branco en 1948 (Brésil)

Vainqueur de la Copa Oswaldo Cruz en 1950 (Brésil)

Vainqueur du Championnat sud-américain des clubs champions en 1948 (Vasco da Gama)

Vainqueur du Championnat de Rio en 1947, 1949, 1950 et 1952 (Vasco da Gama)

Finaliste du u Championnat de Rio en 1948 (Vasco da Gama)



12/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres