FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Edouard Kargu

Edouard Kargu.jpg
Edouard Kargu

 

Édouard Kargulewicz

Né le 16 décembre 1925 à Gorki (POL)
Décédé le 13 mars 2010 à Camblanes-et-Meynac (FRA)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m80
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 11 sélections, 3 buts
(Matchs amicaux: 10 sélections, 2 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)
 
1ère sélection : le 4 juin 1950 contre la Belgique (1-4)
Dernière sélection : le 11 novembre 1953 contre la Suisse (2-4)
 
1945/46 AS Giraumont (FRA)
1946/47 CS Blénod (FRA)
1947/58 Bordeaux (FRA) 390 matchs, 166 buts
(Championnat de France: 208 matchs, 105 buts)
(Championnat de France de D2: 140 matchs, 40 buts)
(Coupe de France: 39 matchs, 20 buts)
(Coupe Charles Drago: 3 matchs, 1 but)
 
D'origine polonaise, Edouard Kargulewicz, dit "Kargu" arrive en France avec ses parents après la Seconde Guerre Mondiale. Il débute sa carrière de footballeur à l'AS Giraumont, passera ensuite par Blénod avant de poser ses valises chez les Girondins en 1947. Avant-centre de Bordeaux durant 11 saisons, le natif de Gorki a fait trembler les filets à 105 reprises au cours des 208 matches disputés avec les Aquitains en première division. Terreurs des gardiens de but, cet athlétique attaquant, peu véloce mais très puissant, n'avait pas son pareil pour débloquer les situations des trente ou quarante mètres. Toujours meilleur buteur dans l'histoire du club au scapulaire sur une saison (27 réalisations en 1953-1954 et meilleur buteur de D1 cette année-là), Kargu reste l'un des symboles bordelais. Discret dans la vie de tous les jours, il a largement contribué, aux côtés de ses compères offensifs Bertus de Harder et Camille Libar, au titre de champion de France glané l'année suivant la remontée en première division des Marine et Blanc, en 1949-1950. Buteur lors de sa première sélection à Bruxelles lors d'un match amical face à la Belgique (défaite 4 buts à 1), l'international -naturalisé- français avait honoré 11 sélections sous le maillot tricolore. Il avait pris part également à la campagne qualificative du Mondial 1954, signant une des 6 réalisations du succès français au Luxembourg (6 buts à 1). Au terme de sa carrière, il s'installe en Gironde où il décède le 13 mars 2010 à l'âge de 85 ans dans sa maison de Camblanes-et-Meynac, après avoir consacré sa vie au football, et plus particulièrement aux surfaces de réparation des équipes adverses.
 
PALMARÈS
Champion de France en 1950 (Bordeaux)
Vice-champion de France en 1952 (Bordeaux)
Finaliste de la Coupe de France en 1952 et 1955 (Bordeaux)
Vice-champion de France de D2 en 1949 (Bordeaux)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat de France en 1954 (27 buts) (Bordeaux)


26/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1052 autres membres