FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Nicolas Ouedec

Nicolas Ouedec.jpg
Nicolas Ouédec

 

Nicolas Pierre Ouédec

Né le 28 octobre 1971 à Lorient (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 7 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 3 sélections)

(Tournoi de France: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 29 mai 1994 contre le Japon (4-1)

Dernière sélection : le 7 juin 1997 contre l'Angleterre (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 18 sélections, 11 buts

 

1988/91 FC Nantes B (FRA) 37 matchs, 21 buts
1989/96 FC Nantes (FRA) 185 matchs, 84 buts
(Championnat de France: 150 matchs, 63 buts)
(Coupe de France: 14 matchs, 6 buts)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Trophée des champions: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 9 matchs, 5 buts)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 8 buts)
1996/98 Espanyol Barcelone (ESP)  63 matchs, 20 buts
(Championnat d'Espagne: 59 matchs, 17 buts)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 1 match, 1 but)
1998 Paris SG (FRA) 15 matchs, 1 but
(Championnat de France: 12 matchs)
(Trophée des Champions: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
1999/2001 Montpellier HSC (FRA) 58 matchs, 8 buts
(Championnat de France: 32 matchs, 4 buts)
(Championnat de France de D2: 12 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de la ligue: 4 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 5 matchs)
2001/02 La Louvière (BEL) 12 matchs, 3 buts
2002 Dalian Shide (CHN) 20 matchs, 10 buts
2003/04 Shandong Luneng (CHN) 36 matchs, 9 buts
 
De Nantes à Montpellier en passant par l'Espanyol Barcelone et le Paris Saint-Germain, Nicolas Ouédec est sans doute passé à côté d'une grande carrière, la faute notamment à des blessures. Formé chez les Canaris, il s'impose rapidement comme étant un attaquant prometteur. Avant-centre redoutable, élégant, habile des deux pieds et de la tête, l'un des plus grands espoirs du foot français démontre un sens du jeu remarquable. Meilleur buteur du championnat de France avec 20 buts en 1994, il décroche l’année suivante le fameux titre de champion de France. Il fait des étincelles avec ses compère d'attaque Patrice Loko et Reynald Pedros. Adepte du jeu à la nantaise, les canaris pratiquent alors un jeu simple et offensif qui aura littéralement émerveillé les amateurs de foot. La recette selon les dires Coco Suaudeau: " la simplicité c'est le génie. " C’est à cette période qu’il découvre l'équipe de France. Au printemps 1994, il participe ainsi à la Coupe Kirin au Japon. Pressenti pour être à la pointe du dispositif imaginé par Aimé Jacquet pour l'Euro 1996, il se blesse grièvement, laissant filer sa place au profit de la plus célèbre gourmette du foot français, Mickaël Madar. Malheureusement, un lourd tribut aux pépins physiques l'empêcheront de connaitre une carrière internationale à la hauteur de son talent puisqu'il devra se contenter de sept petites sélections pour un seul but marqué. Décidé à repartir du bon pied, il s'engage pour deux saisons sous le maillot de l’Espanyol Barcelone. Un départ salutaire, l’attaquant retrouvant peu à peu ses sensations. La France lui ouvre à nouveau ses bras et Ouédec prend la direction du Paris Saint-Germain. Dans la capitale, il ne laisse pas un souvenir impérissable lors de son passage de quelques mois en 1998/1999. Non désiré par Artur Jorge, rarement efficace, l'expérience tourne court. Durant le mercato hivernal, il signe à Montpellier qui souhaite reformer le trio d'attaque de folie de la Maison jaune par l'intermédiaire de l'entraîneur héraultais Jean-Louis Gasset, mais là encore c'est un échec. Passé dans l'anonymat, il décide de tout plaquer pour la Chine. Il finit sa belle aventure de 17 ans de carrière sur un titre et une coupe nationale et raccroche les crampons en 2004. Après sa carrière de footballeur, Nicolas Ouédec s'est envolé pour les Philippines où il a complètement changé de vie. Il devient le roi de la viande et monte son entreprise d'exportation à Manille, en compagnie de sa femme. Aux dernières nouvelles, Ouédec est revenu dans la région nantaise où il travaille dans la gestion hôtelière.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe Kirin en 1994 (France)
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1999 (Montpellier)
Champion de France en 1995 (FC Nantes)
Champion de Chine en 2002 (Dalian Shide)
Vice-champion de Chine en 2004 (Shandong Luneng)
Finaliste de la Coupe de France en 1993 (FC Nantes)
Vainqueur de la Coupe de Chine en 2004 (Shandong Luneng)
Vainqueur du Trophée des Champions en 1998 (Paris SG)
Finaliste du Trophée des Champions en 1995 (FC Nantes)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat de France en 1994 (20 buts) (FC Nantes)
 
↑Auteur: 
 
 
VIDÉO



19/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres