FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Hacène Lalmas

Hacene Lalmas.jpg
Hacène Lalmas

 

Hacène Lalmas (حسان لالماس)

Né le 12 mars 1943 à Alger (ALG)

Décédé le 7 juillet 2018 à ALger (ALG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4946155_201506280357969.png Algérien, Milieu offensif, 1m73

Surnom: "El Kebch" ("Le belier")

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4946155_201506280357969.png 42 sélections, 14 buts

 

1ère sélection : le 6 janvier 1963 contre la Bulgarie espoirs (2-1)

Dernière sélection : le 31 octobre 1974 contre le Maroc (0-0)

 

1960/62 OM Ruisseau (ALG)
1962/73 CR Belcourt (ALG)
1973/75 NA Hussein Dey (ALG)
1975/76 IR Santé (ALG)
 
D'après un sondage réalisé par l’hebdomadaire sportif "Echibek", Hacène Lalmas est le meilleur joueur algérien de tous les temps. S'il est difficile d'être aussi affirmatif, on peut tout de même assurer que le meneur de jeu, qui n'a jamais quitté l'Algérie, était tout simplement un génie. Avec son intelligence de jeu, sa technique hors-pair et ses accélérations décisives, celui qui détient toujours le record de nombre de buts marqués dans le championnat algérien (plus de 150 buts) pouvait être à la fois à la construction comme meneur de jeu et à la finition comme buteur. Dans un impressionnant style qui lui était propre, l’ancien "maestro" des Rouge et Blanc et des Verts arrivait à faire le spectacle à lui seul. Hacene Lalmas.jpgOn le surnommait "El Kebch" ("Le bélier") pour sa calvitie précoce, mais aussi pour son exceptionnel jeu de tête. Lui qui a débuté sa carrière à l’OM Ruisseau juste après l’indépendance, avant d’opter en 1963 pour la formation voisine du Chabab de Belcourt (aujourd’hui CR Belouizdad), détient le record original de buts inscrits en un seul match officiel : 14 buts ! C’était un match de coupe d’Algérie contre la formation de Birtouta, qui avait encaissé ce jour-là 18 buts. Avec le CRB, il remporte quatre titres de champion et trois Coupes d’Algérie dans la seconde moitié des années soixante. Avec l'équipe nationale, il a été convoqué pour le premier match de l'Algérie indépendante, le 6 janvier 1963, contre les espoirs de la Bulgarie, alors qu’il n’avait pas encore dépassé 20 ans. Évoluant en amateur en Algérie, Lalmas trouve néanmoins sa place parmi les Fennecs, malgré la présence des stars de la glorieuse équipe du FLN (Mekhloufi, Bentifour, Zitouni...). Les anciens se souviendront de lui comme le footballeur qui a marqué un but au plus grand gardien de tous les temps, le Russe Lev Yachine, lors d'un match amical en 1964 contre l'URSS (2-2). La légende Lalmas était née, Hacène fera l’histoire du football algérien tant son influence sur le jeu, sa combativité, sa maîtrise du ballon, son extraordinaire clairvoyance, ses dribbles déroutants et son sens très aigu du but étaient développés chez ce joueurs comme on en fait peu. Appelé avec la sélection à 42 reprises pour 14 buts inscrits, il avait pris part aux Jeux Africains de 1965 et à la CAN 1968 en Ethiopie, dont il fut désigné meilleur joueur. Même si l'Algérie ne passe pas le premier tour de la compétition, le meneur de jeu parvient à inscrire un triplé lors de la rencontre contre l'Ouganda (4-0). Ce jour là, il tape dans l'oeil des dirigeants d'Anderlecht. Mais le transfert avorte en raison du véto des autorités algériennes. Il continuera donc de portait les couleurs du Chabab avant d'intégrer le NA Hussein-Dey avec sa pléiade de jeunes talents qui avaient pour nom Ali Fergani, Mohamed Khedis et Mahmoud Guendouz. Freiné quelque peu dans ses ambitions par la non-concrétisation de son transfert à l'étranger, il aura eu du mal à retrouver son meilleur niveau. Se sentant sur le déclin, "Le Bélier" décide de raccrocher les crampons à l'âge de 32 ans. Il a tenté par la suite une carrière d’entraîneur mais la réussite n’a pas été au rendez-vous. En proie à des problèmes cardiaques, il est décédé le 7 juillet 2018 à l'âge de 75 ans. Hacène Lalmas reste et restera toujours une légende vivante de l’histoire du football algérien.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Maghreb des clubs champions en 1970, 1971 et 1972 (CR Belcourt)
Finaliste de la Coupe du Maghreb des clubs champions en 1973 (CR Belcourt)
Champion d'Algérie en 1965, 1966, 1969 et 1970 (CR Belcourt)
Vice-champion d'Algérie en 1972 (CR Belcourt)
Vainqueur de la Coupe d'Algérie en 1966, 1969 et 1970 (CR Belcourt)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat d'Algérie en 1970 (18 buts) (CR Belcourt)
Élu meilleur joueur algérien de tous les temps par l'hebdomadaire sportif "Echibek" en 1993


01/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres