FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ian Callaghan

Ian Callaghan.jpg
Ian Callaghan

 

Ian Robert Callaghan

Né le 10 avril 1942 à Liverpool (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Milieu/Ailier droit, 1m70

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 4 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 26 juin 1966 contre la Finlande (3-0)

Dernière sélection : le 12 octobre 1977 contre l'Angleterre (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U23: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Football League: 2 sélections

 

1959/78 Liverpool (ANG) 857 matchs, 68 buts
(Championnat d'Angleterre: 610 matchs, 48 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 30 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 79 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 42 matchs, 7 buts)
(Charity Shield: 7 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 30 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 17 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des villes de foires/Coupe UEFA: 41 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
1978 Fort Lauderdale Strikers (USA) (Prêt) 20 matchs
1978/80 Swansea City (GAL) 76 matchs, 1 but
1979 Canberra City (AUS) (Prêt) 9 matchs
1980/81 Cork United (IRL) 2 matchs
1981/82 Crewe Alexandra (ANG) 15 matchs
 
Cinq titres de champion, deux Coupes, six Charity Shields, deux C1, deux C3, plus de 850 matchs disputés avec le maillot rouge de Liverpool, Ian Callaghan détient un palmarès qui peut faire bien des envieux. L’homme de base de l’entre-jeu de Liverpool est encore aujourd'hui celui qui a le plus représenté les Reds dans l’histoire du football avec 857 rencontres, de 1959 à 1978. Formé au club, il débute en avril 1960 à l'âge de 17 ans contre Bristol Rovers, remplaçant Billy Liddell, idole en fin de parcours. Ian Callaghan.jpgDans les années 60, il sera cet ailier naturel et passeur décisif, qui va devenir un des hommes forts du légendaire instructeur Bill Shankly de l'époque dorée des Reds. Très superstitieux, il n'aurait jamais pu fouler une pelouse sans avoir passé l'ensemble de son corps sous une douche froide, coulée 34 minutes avant le début de l'entame, très exactement. Un geste fétiche qu'il n'a jamais manqué. Ian Callaghan était comme ça. Au virage des années 70, alors que Ramsey effectue de profondes modifications dans une équipe vieillissante, Callaghan délaisse son poste d’ailier pour un rôle plus axial à cause d'une grave blessure survenue. Il reste tout de même indéboulonnable et incontournable et clôture son chemin en rouge avec deux Coupe d'Europe des clubs champions en 1977 et 1978. Avec l'équipe d'Angleterre, il n'a pas trouvé sa place dans une équipe des Three Lions à son zénith composé des frères Jack et Bobby Charlton, Gordon Banks, Bobby MooreAlan Ball et Geoff Hurst. Il obtient sa première cape le 20 juillet 1966 face à la Finlande (3 buts à 0). Sélectionné pour la Coupe du Monde à domicile, sa seconde cape est obtenu sur le sol anglais. Le 20 juillet 1966, l’Angleterre rencontre la France en match de poule avec Callaghan sur le terrain. C’est la seule sélection pour lui… de la décennie! Callaghan ne le sait pas encore, mais il va lui falloir attendre 11 longues années et remporter bien d’autres titres pour retrouver la sélection. Il ne convainc pas ni Alf Ramsey, ni Joe Mercer qui lui préfère Alan Ball. Il faudra attendre l'appel de Don Revie le 7 septembre 1977, pour un match face à la Suisse, soit 11 années et 49 jours après sa première sélection. Ian Callaghan a 35 ans. Redevenu international, le natif de Toxteth – une banlieue de Liverpool où naîtra plus tard un certain Wayne Rooney – est néanmoins sur le déclin. Il est envoyé en prêt en 1978 au Fort Lauderdale Strikers, en MLS. S’ensuivent quelques années où Callaghan bourlingue un peu partout dans le Monde, de l’Australie au Pays de Galles en passant par l’Irlande. Il met un terme à sa carrière en 1982, à l’âge de 40 ans. Avec son grand palmarès, un titre de meilleur joueur anglais en 1974, une nomination parmi les membres de l’Ordre de l’Empire Britannique et malheureusement seulement quatre petites sélections nationales.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1966 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1977 et 1978 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1966 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1973 et 1976 (Liverpool)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1978 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1964, 1966, 1973, 1976 et 1977 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1969, 1974, 1975 et 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1965 et 1974 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1971 et 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1964, 1965, 1966, 1974, 1976 et 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1971 (Liverpool)

Champion d'Angleterre de D2 en 1962 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu footballeur de l’année de la FWA en 1974

Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre de D3 en 1979

Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1974

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2010

Intronisé au Hall of Fame de Liverpool FC



11/04/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres