FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jean Grumellon

Jean Grumellon.jpg
Jean Grumellon

 

Jean André Louis Grumellon

Né le 1er juin 1963 à Saint-Servan (FRA)

Décédé le 30 décembre 1991 à Saint-Malo (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m76

Surnoms: La Grume, le Corsaire

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 10 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 4 juin 1949 contre la Suisse (4-2)

Dernière sélection : le 20 avril 1952 contre le Portugal (3-0)

 

1944/45 US Servannaise (FRA)
1945/47 US Saint-Malo (FRA)
1947/52 Stade Rennais (FRA) 174 matchs, 124 buts)
(Championnat de France: 156 matchs, 107 buts)
(Coupe de France: 18 matchs, 17 buts)
1952 OGC Nice (FRA) 14 matchs, 5 buts
1952/53 AS Monaco (FRA) 24 matchs, 9 buts
(Championnat de France: 19 matchs, 8 buts)
(Coupe de France: 4 matchs, 1 but)
(Coupe Charles Drago: 1 match)
1953/54 Le Havre AC (FRA) 38 matchs, 16 buts
(Championnat de France: 33 matchs, 14 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 2 buts)
(Coupe Charles Drago: 2 matchs)
1954/56 Stade Rennais (FRA) 66 matchs, 30 buts
(Championnat de France de D2: 58 matchs, 29 buts)
(Barrages: 2 matchs)
(Coupe de France: 5 matchs, 1 but)
(Coupe Charles Drago: 1 match)
1956/57 US Saint-Malo (FRA)
 
Avec 154 buts inscrits avec le Stade Rennais dont 107 en D1, Jean Grumellon reste aujourd’hui l’attaquant le plus prolifique de l’histoire du club. Né à Saint-Servan, l'ancien résistant malouine rejoint les Rouge et Noir durant l'hiver 1947 après avoir échappé au régime de Vichy. Disposant d'un pied gauche redoutable, l'attaquant rennais inscrit 31 buts dès sa première saison alors qu'il est aligné souvent sur le côté gauche de l'attaque stadiste. "La Grume" confirme les saisons suivantes en étant toujours aussi prolifique. Malgré une armoire à trophées vide, il découvre tout de même l'équipe de France et obtient des stats loin d'être vilaines avec cinq buts en dix sélections entre 1949 et 1952. Rapide et endurant, il est le meilleur buteur du championnat de France en 1950 avec 25 unités. Il quitte le Stade Rennais en 1952 et tente l'aventure loin de sa Bretagne natale. Après six mois à Nice, champion de France en titre, puis une pige à Monaco et au Havre, il revient finalement à Rennes, descendu en D2. S'il a perdu de sa superbe, il marque tout de même la bagatelle de 30 buts en deux saisons. En 1956, il met fin à une belle carrière professionnelle pour jouer chez lui, à l’US Saint-Malo. Il disparaît en 1991, à l'âge de 68 ans.
 
PALMARÈS
Champion de France de D2 en 1956 (Stade Rennais)
Vice-champion de France de D2 en 1953 (AS Monaco)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat de France en 1950 (25 buts) (Stade Rennais)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Stade-Rennais-online


25/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres