FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bernard Lacombe

Bernard Lacombe.png
Bernard Lacombe

 

Bernard Lacombe

Né le 15 août 1952 à Lyon (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, attaquant, 1m71

Surnom: Nanard

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 38 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 4 sélections, 1 but)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 8 septembre 1973 contre la Grèce (3-1)

Dernière sélection : le 27 juin 1984 contre l'Espagne (2-0)

 

1969/78 Olympique Lyonnais (FRA) 257 matchs, 148 buts

(Championnat de France: 222 matchs, 123 buts)

(Coupe de France: 27 matchs, 20 buts)

(Couipe des Coupes: 4 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 4 buts)

1978/79 Saint-Etienne (FRA) 37 matchs, 18 buts

(Championnat de France: 32 matchs, 14 buts)

(Coupe de France: 5 matchs, 4 buts)

1979/87 Bordeaux (FRA) 296 matchs, 137 buts

(Championnat de France: 243 matchs, 118 buts)

(Coupe de France: 31 matchs, 15 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 9 matchs, 3 buts)

(Coupe des Coupes: 2 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 1 but)

 

Enfant, Bernard Lacombe avait un rêve: devenir l'avant-centre de l'OL et marcher sur les pas de son idole, Fleury Di Nallo. Licencié au club de son village de Fontaines-sur-Saône, à quelques kilomètres de Lyon, le gamin suivait son père à tous les matchs de l'OL, au stade de Gerland, et n'avait d'yeux que pour ce "Petit Prince" qui régalait les foules. Lacombe était déjà doué, lui aussi. Suffisamment pour inciter son entraîneur de l'époque, l'ex-pro Alain Genet, à le confier à la grande maison olympienne. À l'OL, le petit "Nanard" grandit vite. Il décroche parallèlement un CAP de serrurier. Sans doute le diplôme idoine pour forcer le coffre-fort des défenses les plus hermétiques. Le grand jour arrive le 7 décembre 1969. À 17 ans et 4 mois, Lacombe remplace Di Nallo, malade, et dispute son premier match de D1, face au Red Star (2 buts à 0). Il joue ailier gauche, pas vraiment à son poste, mais marque une fois. La France découvre alors celui qui deviendra, avec 255 buts, l'avant-centre français le plus prolifique du championnat: un joueur adroit, vif, malin, altruiste, obsédé par le bruit du filet qui tremble, toujours à l'affût d'un ballon relâché par le gardien ou d'une passe trop molle d'un défenseur et nullement effrayé à l'idée de placer sa tête là où ses adversaires directs les plus bourrins s'apprêtent à mettre le pied. À l'OL, remarquablement épaulé par Di Nallo et Chiesa, il inscrit 123 buts en 222 matchs de championnat. Il devient international et gagne aussi la Coupe de France en 1973 contre Nantes en inscrivant, au passage, le but du 2 buts à 1. Celui de la gagne. Sur l'action, il s'amène le ballon de la main et part gagner son duel face au gardien Bertrand-Demanes. Tout Lacombe pourrait se résumer dans ce but: roublardise, opportunisme, spontanéité et efficacité. La belle histoire s'arrête pourtant un jour de l'été 1978 à cause d'une sombre histoire de sous. En mal de liquidités, Lyon doit vendre ses meilleurs joueurs pour renflouer les caisses. La mort dans l'âme, Lacombe file alors à Saint-Etienne pour un transfert estimé à 380 000 euros. Et vit mal cette séparation forcée. Le jour de son départ, il déverse un torrent de larmes au moment de vider son casier. Inconsolable. Il ne sait pas qu'il reviendra chez les Gones une fois sa carrière de joueur terminée pour y occuper successivement les fonctions de directeur sportif, d'entraîneur et de conseiller du Président.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1982 (France)

Vainqueur de l'Euro 1984 (France)

Champion de France en 1984, 1985 et 1987 (Bordeaux)

Vice-champion de France en 1983 (Bordeaux)

Vainqueur de la Coupe de France en 1973 (Olympique Lyonnais), 1986 et 1987 (Bordeaux)

Finaliste de la Coupe de France en 1976 (Olympique Lyonnais)

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1980 (Bordeaux)

Vainqueur du Challenge des champions en 1973 (Olympique Lyonnais) et 1986 (Bordeaux)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Révélation française de l’année en 1977



23/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres