FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jean Swiatek

Jean Swiatek.jpg
Jean Swiatek

 

Janek Swiatek

Né le 11 décembre 1921 à Dusnik (POL)

Décédé le 17 mai 2017

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, défenseur central, 1m83

Surnoms: King-Kong , Janek

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 5 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 24 décembre 1944 contre la Belgique (3-1)

Dernière sélection : le 4 juin 1950 contre la Belgique (1-4)

 

1938/42 CS Blénod (FRA)

1943 EF Bordeaux-Cayenne (FRA)

1944/54 Girondins de Bordeaux (FRA) 246 matchs, 3 buts

(Championnat de France: 214 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 31 matchs)

(Coupe Charles Drago: 1 match)

 

Né en Pologne le 11 décembre 1921, Jean Swiatek s'installe en France à Blénod-Les-Pont-A-Mousson en Meurthe et Moselle, avec ses parents dès l'âge de 4 ans. Très tôt, il devient un vrai accroc du ballon rond et rejoint le club de sa ville. La carrière de Swiatek à Blénod se voit interrompue en 1942 lorsqu'il est envoyé en STO (Service de Travail Obligatoire) à Sarbrucken en Allemagne. Il réussit néanmoins à s'évader et revenir en France l'année suivante. C'est à son retour qu'il apprend que les Girondins seraient intéressés de le voir au sein du club. L'ancien joueur de Blénod arrive en Gironde en 1943. Après une première saison avec l'équipe amateur, Jean Swiatek rejoint l'équipe professionnelle la saison suivante. Il ne la quittera plus jusqu'à la fin de sa carrière en 1953. Dix ans au plus haut niveau. Il obtient sa première sélection en équipe de France en 1944 contre la Belgique au Parc des Princes (victoire 3 buts à 1). Il dispute également le match mémorable face à l'Angleterre au stade Wembley devant quelques 90 000 spectateurs, où le défenseur bordelais s'est vu défier la star anglaise de l'époque, un dénommé Stanley Matthews. Il reçoit en tout cinq sélections avec les Bleus. Avec Bordeaux, il est champion de France en 1950 et finaliste de la coupe de France en 1952. Le seul regret est la finale perdue de la Coupe Latine en 1950 face au Benfica Lisbonne. Capitaine ce jour-là, les bordelais mène 3 buts à 2 avant d'être égaliser par Julinho et de rejouer le match. Ils perdent finalement 2 buts à 1 lors du match d'appui avec encore un but signé Julinho. Il met un terme à sa carrière en 1953 à l'âge de 32 ans. Il est décédé le 17 mai 2011 à l'âge de 95  ans.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe Latine en 1950 (Bordeaux)

Champion de France en 1950 (Bordeaux)

Vice-champion de France en 1952 (Bordeaux)

Finaliste de la Coupe de France en 1952 (Bordeaux)

Vice-champion de France de D2 en 1949 (Bordeaux)



18/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres