FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jeno Buzanszky

Jeno Buzanszky.jpg
Jenő Buzánszky

 

Jenő Buzánszky

Né le 4 mai 1925 à Újdombóvár (HON)

Décédé le 11 janvier 2015 à Esztergom (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Défenseur droit, 1m75

Surnom: "Kazal"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 49 sélections

(Matchs amicaux: 33 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe Internationale: 7 sélections)

(Jeux Olympiques: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 12 novembre 1950 contre la Bulgarie (1-1)

Dernière sélection : le 15 juillet 1956 contre le Portugal (4-1)

 

1942/46 Dombóvári Vasutas (HON)
1946/47 Pécsi Vasutas SK (HON)
1947/60 Dorogi FC (HON) 330 matchs, 25 buts
 
Défenseur droit du légendaire onze d'or hongrois qui a ébloui le monde du football dans les années 50, Jenő Buzánszky était le dernier survivant de la finale perdue de la Coupe du Monde face à l'Allemagne en 1954. Ce revers est le seul de la Hongrie en 50 rencontres de 1950 à 1956. Lors de son règne, les Magyars avaient notamment été champion olympique en 1952 grâce à leur victoire en finale face à la Yougoslavie (2 buts à 0). Avant l’Italie (3 buts à 0), la Turquie (7 buts à 1) puis la Suède (6 buts à 0) avaient été martyrisées. L'année suivante, c'est la Coupe Internationale qui s'ajoute à leur palmarès. En finale, à Rome, la Squadra Azzura a été une nouvelle fois battue et sur le même score qu'aux JO d'Helsinki. Il est également présent à Wembley aux côtés des légendaires Ferenc Puskas, Zoltan Czibor et Sandor Kocsis lorsque la Hongrie avait infligé aux Three Lions la première défaite à domicile de son histoire contre une équipe continentale, 6 buts à 3, le 25 novembre 1953, devant plus de 100 000 supporters effarés. Une revanche est organisée à Budapest en mai 1954. Elle ne fait qu'accroître le niveau de la sélection hongroise avec un score sans appel: 7 buts à 1. Seul la finale de Coupe de Monde fait donc défaut aux "Magyars magiques". Buzánszky n'a raté que deux rencontres durant cette grande épopée. Défenseur discret, il a joué toute sa carrière dans le modeste club du Dorogi FC, dont le seul prestige est d’avoir atteint la finale de Coupe de Hongrie en 1952. Il est le seul titulaire de l’Aranycsapat à ne pas avoir évolué dans les deux grands clubs de la capitale, le Honved (le club de l’armée) ou le MTK (celui de la police). En 1960, il raccroche les crampons et débute une carrière d'entraîneur dans son club de toujours. Jeno Buzánszky est décédé le 11 janvier 2015 à l'âge de 89 ans.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1954 (Hongrie)
Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Helsinki en 1952 (Hongrie)
Vainqueur de la Coupe Internationale en 1948-1953 (Hongrie)
Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1952 (Dorogi FC)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
À reçu le Prix d'athlète de la nation hongroise en 2011
Nommé Commandeur de l'Ordre du mérite hongrois en 1993
À reçu le Prix Primissima díj en 2010
Nommé citoyen d'honneur de Dombóvár en 1991
Nommé citoyen d'honneur de Dorog en 1993
 
↑ Auteur: 
- Photo: ©Buzánszky-hagyaték/Puskás Intézet


04/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres