FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Johnny Giles

Johnny-Giles--1-.jpg

Johnny Giles

 

Michael John "Johnny" Giles

Né le 6 novembre 1940 à Dublin (IRL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, milieu de terrain, 1m70

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 59 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du monde: 14 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 19 sélections)

 

1ère sélection : le 1er novembre 1959 contre la Suède (3-2)

Dernière sélection : le 22 mai 1979 contre la RFA (1-3)

 

1957/63 Manchester UTD (ANG) 115 matchs, 3 buts

(Championnat d'Angleterre: 99 matchs, 10 buts)

(Coupe d'Angleterre: 13 matchs, 2 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs, 1 but)

1963/75 Leeds UTD (ANG) 525 matchs, 115 buts

(Championnat d'Angleterre: 343 matchs, 81 buts)

(Championnat d'Angleterre de D2: 40 matchs, 7 buts)

(Coupe d'Angleterre: 61 matchs, 15 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 20 matchs, 1 but)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 13 matchs, 4 buts)

(Coupe des Coupes: 7 matchs, 1 but)

(Coupe d'Europe des villes de foires/Coupe de l'UEFA: 41 matchs, 6 buts)

1975/77 West Bromwich Albion (ANG) 88 matchs, 5 buts

(Championnat d'Angleterre: 37 matchs, 1 but)

(Championnat d'Angleterre de D2: 38 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs, 2 buts)

1978 Philadelphia Fury (USA) 21 matchs

1977/83 Shamrock Rovers (IRL) 46 matchs, 13 buts

(Championnat d'Irlande: 42 matchs, 11 buts)

(Coupe des Coupes: 4 matchs, 2 buts)

 

Johnny Giles fait partie des meilleurs joueurs irlandais de l'histoire, au même titre que Liam Brady ou Roy Keane. Rapidement remarqué dans un club de quartier très connu pour son école de football, le Stella Maris Football Club, il signe en faveur du grand Manchester UTD alors en pleine reconstruction après le désastre de Munich dans lequel huit joueurs périrent. Capable de réaliser des ouvertures de cinquante mètres d’une précision inouïe, doté d’un talent immense, Johnny Giles joue d'abord ailier droit lorsqu’il débute en équipe première en 1959. Il obtient très vite sa première sélection à 18 ans et devient ainsi à l'époque le plus international de l'histoire de son pays. Il a même durant un temps tenu le record de nombre de sélections. Lors de ses quatre dernières saisons mancuniennes, il est régulièrement titularisé aux côtés de deux grands noms du football britannique: Bobby Charlton et Denis Law. Johnny Giles.jpgMalgré ces légendes, les "Diables Rouges" remporte seulement la Coupe d'Angleterre en 1963 et évite de justesse la relégation cette même année. Après ce dernier trophée, il demande à être transféré à Leeds United qui éprouve alors des difficultés en deuxième division. En effet, le club a décidé de repartir de zéro et de bâtir une équipe compétitive pour les années à suivre. Projet réussi. Dès sa première saison, l'homme arrivé pour 32 000 livres redonne un élan au club et participe ainsi à la montée des "Whites" en première division en 1964. Là aussi pour sa première saison dans l'élite, Leeds échoue de peu d'un formidable doublé Coupe/Championnat, battu de peu par les deux grands clubs anglais de l'époque Liverpool et Manchester United. Sous la houlette de l'entraîneur Don Revie, Giles forme un duo de feu au milieu de terrain avec l'écossais Billy Bremner. L’ossature de l'équipe se forme peu à peu autour de ces deux pièces maîtresses. En 1968, Leeds United remporte la Coupe des villes de foires, l'ancêtre de la Coupe UEFA, en même temps que la Coupe de la Ligue anglaise. L’année suivante, il est sacré champion d’Angleterre. L’année 1970 est de nouveau une très belle saison pour le milieu de terrain même si aucun trophée n’est remporté. À nouveau vainqueur de la Coupe de l’UEFA en 1971, Leeds fait un excellent parcours en championnat cette même année, ne perdant le titre que lors de la dernière journée au profit d'Arsenal. Leeds remporte sa première Coupe d'Angleterre, et Giles sa seconde, en battant en 1972 les Gunners chez eux au stade de Wembley. Dès 1973, il combine alors son rôle de joueur dans son club et celui de sélectionneur pour son équipe nationale. En 1974, une série de 29 matchs sans défaite donne un nouveau titre de champion à Leeds United. Mais l’atmosphère au sein du club se détériore. L'entraîneur Don Revie quitte le club pour prendre en main l’équipe nationale anglaise et propose à la direction du club de nommer Giles à sa place. Il est alors âgé de 34 ans et approche de la fin de sa carrière. Malheureusement le conseil d’administration du club lui préfère Brian Clough qui ne réussira jamais à imposer son style dans l'antre d'Ellen Road. Malgré tout cela l'irlandais se concentre sur son jeu et participe à sa première finale de Coupe d’Europe des clubs champions en 1975, perdu face aux allemands du Bayern Munich au Parc des Princes (2 buts à 0). Sur le déclin, Giles tente une nouvelle expérience et accepte le poste d'entraîneur-joueur proposer par West Bromwich Albion alors en deuxième division anglaise, tout en lui permettant de rester l’entraîneur de l’équipe nationale irlandaise. Figure emblématique du club, Johnny Giles quitte Leeds United après douze ans de présence et près de 500 matchs disputés. Il passera ensuite quatre ans et demi à la tête de Shamrock Rovers, le club le plus titré d'Irlande. Pendant cette période, il agit de nouveau comme entraîneur-joueur et remporte son dernier trophée: la Coupe d'Irlande en 1978. Séduit par les sirènes américaines, il traverse l'Atlantique en 1978 et intègre l'équipe de Philadelphie comme simple joueur à l'âge de 35 ans avant d’être nommé à la tête des Vancouver Whitecaps en 1981. Il y reste trois saisons et sera élu meilleur entraîneur de l'année en 1982. Avec la sélection Irlandaise, il ne participe à aucune grandes compétitions sur la scène internationale. Après vingt et une saisons de professionnalisme, Johnny Giles retourne en Irlande et entame une longue carrière de journaliste sportif et de consultant en football à la télévision nationale irlandaise. Il commente notamment les soirées de championnat anglais, les compétitions européennes et les matchs internationaux de l’équipe d’Irlande. Il bénéficie dans son pays natal d’une aura certaine et ses commentaires sont très suivis. En 2004, il est élu plus grand joueur irlandais des 50 dernières années par l'UEFA. En 2006, une plaque est affiché en son honneur dans sa ville natale à Dublin, dans le quartier d'Ormond Square.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1975 (Leeds UTD)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1973 (Leeds UTD)

Vainqueur de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1968 et 1971 (Leeds UTD)

Finaliste de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1967 (Leeds UTD)

Champion d’Angleterre en 1969 et 1974 (Leeds UTD)

Vice-Champion d’Angleterre en 1965, 1966, 1970, 1971 et 1972 (Leeds UTD)

Vice-champion d’Irlande en 1982 (Shamrock Rovers)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1963 (Manchester UTD) et 1972 (Leeds UTD)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1965, 1970 et 1973 (Leeds UTD)

Vainqueur de la Coupe d’Irlande en 1978 (Shamrock Rovers)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1968 (Leeds UTD)

Vainqueur de la Charity Shield en 1969 (Leeds UTD)

Finaliste de la Charity Shield en 1963 (Manchester UTD) et 1974 (Leeds UTD)

Champion d’Angleterre de D2 en 1964 (Leeds UTD)

Vainqueur de la Tyler Cup en 1979 (Shamrock Rovers)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu "joueur en or" des 50 dernières années de l'Eire par l'UEFA en 2003

Inclus parmi les 100 légendes de la Football League en 1998

Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre en 1974

Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre de D2 en 1976

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2010

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère et 2ème photo: ©Alamy

 

VIDÉO




09/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres