FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jules Bigot

Jules Bigot.jpg
Jules Bigot

 

Jules Bigot

Né le 22 octobre 1915 à Bully-les-Mines (FRA)

Décédé le 24 octobre 2007 à Lille (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m72

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 6 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 6 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 9 février 1936 contre la Tchécoslovaquie (0-3)

Dernière sélection : le 8 avril 1945 contre la Suisse (0-1)

 

1933/39 Olympique Lillois (FRA) 157 matchs, 72 buts

(Championnat de France: 134 matchs, 57 buts)

(Coupe de France: 23 matchs, 15 buts)

1939/40 Olympique de Marseille (FRA) 

1940/43 Saint-Etienne (FRA) 8 matchs, 15 buts)

(Coupe de France: 8 matchs, 15 buts)

1943/44 EF Lille-Flandres (FRA) 1 match

(Coupe de France: 1 match)

1944/49 Lille OSC (FRA) 74 matchs, 4 buts

(Championnat de France: 55 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 19 matchs, 1 but)

1949/50 Le Havre AC (FRA) 11 matchs, 1 but

(Championnat de France: 9 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 2 matchs)

 

Jules Bigot, un dur, un vrai professionnel du football. Recruté en 1933 par l'Olympique Lillois, il effectue ses débuts en équipe première d'abord comme ailier, puis comme avant-centre. Il devient alors le plus jeune professionnel en France. Attaquant de race, travailleur infatigable, il en impose par son culot et sa vitesse d'exécution. Et comme à l'époque, les sélectionneurs avaient le regard dirigé plein Nord, le jeune Jules portera le maillot de l'équipe de France à tout juste 19 ans le 9 février 1936 contre la Tchécoslovaquie (0 à 3). Il sera sélectionné 6 fois avec les Bleus. Hélas, la guerre lui fera perdre 4 ans comme à tous. Parti faire son service militaire, il part dans les Ardennes lutter contre l’invasion allemande. Après l'armistice, il intègre l'AS Saint-Etienne dans la partie inoccupée du pays. Il revient dans le Nord en 1943 et rejoint le tout nouveau LOSC né de la fusion de l’Olympique Lillois et du SC Fives. Le club va connaître une décennie extraordinaire. Dès la saison 1944-45, il signe une grande performance en accédant à la finale de la Coupe de France. Malheureusement, les Lillois perdront cette finale sur le score de 3 buts à 0 face au Racing Club de Paris. La saison suivante, le LOSC écrit la première ligne de son palmarès en réalisant un formidable doublé Coupe-Championnat : Le 26 mai à Colombes, il remporte l’épreuve reine face au Red Star (4  buts à 2) et enchaîne ensuite en championnat par 2 victoires et un nul qui lui donne le premier titre de champion national de l’après-guerre. Suivront deux autres coupes. Il ne lui manquera qu'une chose: un trophée européenne. Jules Bigot, homme de contraste, de contradiction diront certains; qui sait ce qu'il veut, répondront les autres. Après un départ tonitruant et une carrière euphorique, il décide de raccrocher les crampons à 34 ans et entame au HAC sa nouvelle carrière d'entraîneur. La remontée du club en D1 sera son premier grand succès. Il passera ensuite une saison en 2ème division au FC Rouen avant de rejoindre le Toulouse FC. Sous sa direction, il fera remonter le TFC dès sa première saison et et écrira ensuite l'une des plus belles pages de son histoire avec notamment la victoire en finale de la Coupe de France 1957. Sa carrière de coach se termine par diverses piges dans des clubs belges. Il s'est éteint à Lille le 24 octobre 2007, 2 jours après son 92ème anniversaire.

 

 

PALMARÈS


Champion de France en 1946 (Lille OSC)

Vice-champion de France en 1936 (Olympique Lillois) et 1948 (Lille OSC)

Vainqueur de la Coupe de France en 1946 (non-joué), 1947 et 1948 (Lille OSC)

Finaliste de la Coupe de France en 1939 (Olympique Lillois) et 1945 (Lille OSC)

Vice-champion de France de D2 en 1950 (Le Havre AC)

 

DIVERS


- Il est le meilleur buteur de l'histoire de l'Olympique Lillois (75 buts)

- Il a été membre du Conseil Fédéral de la FFF du 5 avril 1975 au 31 décembre 1980.



26/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 997 autres membres