FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Kennet Andersson

Kennet Andersson.jpg
Kennet Andersson

 

Bernt Kennet Andersson

Né le 6 octobre 1967 à Eskiltuna (SUE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png Suédois, Attaquant, 1m93

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png 83 sélections, 31 buts

(Matchs amicaux: 44 sélections, 15 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 7 buts)

(Coupe du Monde: 7 sélections, 5 buts)

(Qualif Euro: 13 sélections, 3 buts)

(Euro: 5 sélections, 1 but)

(Championnat Nordique: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 février 1990 contre les Emirats Arabes Unis (2-0)

Dernière sélection : le 11 octobre 2000 contre la Slovaquie (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png espoirs: 14 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png U18: 10 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png U16: 4 sélections, 1 but

 

1985/88 IFK Eskilstuna (SUE) 76 matchs, 20 buts
1989/91 IFK Göteborg (SUE) 63 matchs, 29 buts
1991/93 FC Malines (BEL) 33 matchs, 8 buts
1993 IFK Norrköping (SUE) (Prêt) 13 matchs, 8 buts
1993/94 Lille OSC (FRA) (Prêt) 33 matchs, 11 buts
(Championnat de France: 32 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 1 match)
1994/95 Caen (FRA) 34 matchs, 11 buts
(Championnat de France: 31 matchs, 9 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 2 buts)
1995/96 Bari (ITA) 33 matchs, 12 buts
1996/99 Bologne (ITA) 110 matchs, 31 buts
(Championnat de France: 86 matchs, 26 buts)
(Coupe d'Italie: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 4 matchs, 1 but)
1999 Lazio Rome (ITA) 2 matchs
1999/2000 Bologne (ITA) 30 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 28 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)
2000/02 Fenerbahçe (TUR) 63 matchs, 16 buts
(Championnat de Turquie: 56 matchs, 15 buts)
(Coupe de Turquie: 4 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 3 matchs)
2005 Gårda BK (SUE) 18 matchs, 14 buts

 

L'infatigable globe-trotter du football européen est également l'un des meilleurs attaquants suédois de sa génération. Kennet Andersson a évolué dans cinq championnats différents, notamment en France, sous les couleurs de Lille puis de Caen. Il débute le football à Eskilstuna, sa ville natale, et fait ses premiers pas en pro à Göteborg en 1988. Il s’exile ensuite en Belgique en 1991, à Malines. Durant un an et demi, il peine à convaincre, est souvent gêné par des blessures, mais inscrit toute de même 8 buts en 33 rencontres. Il reprend des couleurs lors de son prêt de six mois à Norrköping puis prend la direction du nord de la France à Lille. Chez les Dogues, il retrouve son efficacité, marquant 11 buts en championnat sur l’ensemble de la saison, la plupart de la tête grâce à son mètre 93. Solide dans les duels, l'attaquant nordique pesait sur les défenses adverses, n'hésitant pas à jouer des coudes pour user les arrière-gardes. En sélection, Kennet est devenu titulaire à la pointe de la sélection suédoise après la coupe du Monde 1990 avant d'exploser à celle de 1994 aux Etats-Unis. Joker de luxe, il signe à Caen en pleine Coupe du Monde, juste après le deuxième match de poule des Suédois, face à la Russie (3 buts à 1), le 24 juin 1994. Kennet est transféré en Normandie et à cet instant précis, n’a pas encore trouvé le chemin des filets durant ce tournoi américain. Et puis tout s’enchaîne. Quatre jours plus tard, il marque contre le Brésil (1-1) et permet à son pays de se qualifier pour le tableau final. Un doublé contre l’Arabie Saoudite (3 buts 1) en huitièmes, un autre but (et un tir au but réussi) contre la Roumanie (2-2, 5 tab à 4) en quarts avant une élimination face au Brésil (1 but à 0) en demi font de l’ex lillois l’un des joueurs marquants de ce Mondial. Il conclut même son été de feu par un nouveau pion dans la petite finale pour la troisième place, face à la Bulgarie (4 buts à 0). Grande révélation de la compétition, il termine troisième meilleur buteur avec 5 buts derrière le russe Salenko et le bulgare Stoichkov. Autant dire qu’il ne tarde pas à attirer l’intérêt des plus grosses écuries européennes. Il aurait pu signer au Barça ou à Benfica quelques jours plus tard…mais l’international suédois avait respecté son engagement à Caen. Finalement, Andersson ne restera qu'une saison en Normandie, y marquera 9 buts sans pouvoir empêcher la relégation des Caennais. Capé à 83 reprises, il poursuit finalement sa carrière dans le Calcio italien, en Turquie avant de raccrocher définitivement les crampons en 2005 dans son pays.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1994 (Suède)

Finaliste du Championnat d'Europe espoirs en 1992 (Suède)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1999 (non-joué) (Lazio Rome)

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1998 (Bologne)

Champion d’Italie en 2000 (Lazio Rome)

Champion de Turquie en 2001 (Fenerbahçe)

Vice-champion de Turquie en 2002 (Fenerbahçe)

Champion de Suède en 1990 et 1991 (IFK Göteborg)

Vice-champion de Suède en 1993 (IFK Norrköping)

Vainqueur de la Coupe de Suède en 1991 (IFK Göteborg)

Finaliste de la Coupe de Turquie en 2001 (Fenerbahçe)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
3ème meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1994 (5 buts)
Meilleur buteur du championnat de Suède en 1991 (13 buts) (IFK Göteborg)
Intronisé au Hall of Fame du football suédois en 2018


06/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres